Extension Factory Builder
14/06/2012 à 15:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Roland Courbis n'avait pas encore signé de contrat avec la fédération nigérienne. Roland Courbis n'avait pas encore signé de contrat avec la fédération nigérienne. © AFP

Rolland Courbis a quitté le Niger le 6 juin dernier, à soixante-douze heures d’un match de qualifications pour la Coupe du Monde 2014. L’entraîneur français livre ses explications.

Jeune Afrique : La fédération nigérienne assure que vous avez été limogé pour contre-performance…

Rolland Courbis : Si un match nul face au Gabon (0-0), même à Niamey, est une contre-performance, alors… Et puis, pour limoger un sélectionneur, il faut qu’il ait signé un contrat, non ? Or, j’avais proposé d’accompagner bénévolement le Niger pour le match amical en Algérie (0-3, le 26 mai), contre le Gabon et au Congo. Avant de discuter d’un éventuel contrat qui aurait pris effet le 1er septembre prochain. Je suis parti parce qu’il y avait trop de choses incompréhensibles.

Lesquelles ?

Il y avait des problèmes à régler toutes les cinq minutes. En raison de mes obligations professionnelles à RMC et à BFM-TV, je laissais des consignes au staff technique pour mes absences. Mais j’ai appris qu’un jour, par exemple, il y avait eu une séance d’entraînement sur un terrain synthétique d’une qualité très moyenne, en pleine chaleur. Autre exemple : avant le match contre le Gabon, je vois qu’il y a des croissants, donc un aliment très gras, à une collation ! En voyant cela, je dis en rigolant que ce serait bien qu’il y ait aussi des pains au chocolat. Eh bien, à la collation suivante, il y a avait croissants ET pains au chocolat !

Que vous-a-ton répondu quand vous avez pointé du doigt certains détails ?

On m’a dit : « On a toujours fait comme ça. » Moi, j’avais accepté d’aider le Niger pour qu’il progresse. Mais quand on me répond cela, c’est qu’on n’a pas besoin de moi ! Pour la CAN 2012, nous avions effectué un travail intéressant, et cela m’avait permis de retrouver un banc de touche. J’aurais aimé continuer l’aventure. Mais là, c’était trop compliqué. On me dit que c’est l’Afrique ? Mais pour moi, 1 + 1 font deux, y compris en Afrique…

Confirmez-vous être en contact avec l’USM Alger ?

Oui. Ainsi qu’avec le Club Africain de Tunis. J’ai aussi une troisième piste, mais je ne peux pas en parler…

________

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Niger

Drague : le bal des faux-culs

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Niger : les dirigeants d'ONG interpellés avant la venue de Hollande ont été libérés

Les dix dirigeants d'un collectif d'ONG interpellés vendredi matin à Niamey avant l'arrivée au Niger du président français François Hollande, qui a depuis lors quitté le pays, ont[...]

Niger : des figures de la société civile arrêtées en marge de la visite de François Hollande

Des manifestants et des figures de la société civiles, dont Ali Idrissa, coordinateur du Rotab, ont été arrêtés à l'occasion de la visite de François Hollande au Niger,[...]

Après la Côte d'Ivoire, Hollande au Niger et au Tchad en mode treillis

François Hollande poursuit sa minitournée africaine par des visites à Niamey et à N'Djamena, vendredi et samedi. Après avoir esssentiellement parlé économie avec Alassane Ouattara,[...]

France - Niger : petits cadeaux entre amis

Dans le cadre de sa minitournée africaine, François Hollande se rend au Niger vendredi. Et il ne vient pas les mains vides.[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Niger : Mamadou Tandja, un ancien président un peu trop bavard ?

Sans doute Mamadou Tandja aurait-il mieux fait de se taire. Le 28 juin, la justice a levé son immunité pour l'entendre sur les accusations de vol qu'il a portées contre ses successeurs.[...]

Du Sénégal à la Tunisie, ramadan et grande bouffe !

De l'assiette à la télévision, impossible d'échapper au ramadan, qui impose son rythme à l'ensemble de la communauté musulmane. Paradoxalement, au Sénégal, la[...]

France : une mini tournée africaine pour François Hollande en juillet

Le mois de juillet sera africain pour le président français, François Hollande. Attendu en Côte d'Ivoire, il pourrait faire un saut au Niger avant de partir pour les Comores et Mayotte.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers