Extension Factory Builder
14/06/2012 à 15:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Roland Courbis n'avait pas encore signé de contrat avec la fédération nigérienne. Roland Courbis n'avait pas encore signé de contrat avec la fédération nigérienne. © AFP

Rolland Courbis a quitté le Niger le 6 juin dernier, à soixante-douze heures d’un match de qualifications pour la Coupe du Monde 2014. L’entraîneur français livre ses explications.

Jeune Afrique : La fédération nigérienne assure que vous avez été limogé pour contre-performance…

Rolland Courbis : Si un match nul face au Gabon (0-0), même à Niamey, est une contre-performance, alors… Et puis, pour limoger un sélectionneur, il faut qu’il ait signé un contrat, non ? Or, j’avais proposé d’accompagner bénévolement le Niger pour le match amical en Algérie (0-3, le 26 mai), contre le Gabon et au Congo. Avant de discuter d’un éventuel contrat qui aurait pris effet le 1er septembre prochain. Je suis parti parce qu’il y avait trop de choses incompréhensibles.

Lesquelles ?

Il y avait des problèmes à régler toutes les cinq minutes. En raison de mes obligations professionnelles à RMC et à BFM-TV, je laissais des consignes au staff technique pour mes absences. Mais j’ai appris qu’un jour, par exemple, il y avait eu une séance d’entraînement sur un terrain synthétique d’une qualité très moyenne, en pleine chaleur. Autre exemple : avant le match contre le Gabon, je vois qu’il y a des croissants, donc un aliment très gras, à une collation ! En voyant cela, je dis en rigolant que ce serait bien qu’il y ait aussi des pains au chocolat. Eh bien, à la collation suivante, il y a avait croissants ET pains au chocolat !

Que vous-a-ton répondu quand vous avez pointé du doigt certains détails ?

On m’a dit : « On a toujours fait comme ça. » Moi, j’avais accepté d’aider le Niger pour qu’il progresse. Mais quand on me répond cela, c’est qu’on n’a pas besoin de moi ! Pour la CAN 2012, nous avions effectué un travail intéressant, et cela m’avait permis de retrouver un banc de touche. J’aurais aimé continuer l’aventure. Mais là, c’était trop compliqué. On me dit que c’est l’Afrique ? Mais pour moi, 1 + 1 font deux, y compris en Afrique…

Confirmez-vous être en contact avec l’USM Alger ?

Oui. Ainsi qu’avec le Club Africain de Tunis. J’ai aussi une troisième piste, mais je ne peux pas en parler…

________

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Niger

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Les femmes africaines peinent à percer le plafond de verre

Éducation, travail, indépendance... Malgré de timides avancées, le statut des femmes n'a que peu progressé en Afrique, selon les participantes du 5e forum social d’Essaouira, au Maroc, du[...]

Terrorisme, immigration... : les pays du G5 sahélien se mobilisent

Le G5 du Sahel, créé l'an dernier, compte parmi ses membres le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, était[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Nouvelle frontière Burkina Faso-Niger : 18 communes changeront de pays

Après des années de litige, le tracé de la frontière entre le Burkina Faso et le Niger, issu de la colonisation, va être modifié d'ici 2016. La justice internationale a tranché, et[...]

Photographie : radioscopie nigérienne

Une exposition de jeunes photographes nigériens se tient au Centre culturel franco-nigérien de Niamey du 9 au 20 juin, sous la houlette de Philippe Guionie et en hommage à Philippe Koudjina Ayi.[...]

Boko Haram : au moins 25 000 réfugiés du lac Tchad tentent de survivre au Niger

Au moins 25 000 habitants des îles nigériennes du lac Tchad, évacués par crainte de nouvelles attaques de Boko Haram, vivent dans des conditions dramatiques dans plusieurs sites du sud-est du Niger.[...]

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé[...]

Célibataires africaines et fières de l'être !

Rencontre avec des femmes qui, malgré la pression de sociétés globalement conservatrices, ont décidé que mieux valait être seule que mal accompagnée.[...]

Comment Boko Haram a infligé à l'armée nigérienne l'un de ses plus sanglants revers

Boko Haram a lancé samedi un assaut contre une position de l'armée nigérienne sur le lac Tchad. 46 soldats et 28 civils ont été tués, selon le dernier bilan officiel communiqué[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers