Extension Factory Builder
13/06/2012 à 15:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des soldats de l'Onuci transportent les corps des Casques bleus nigériens tués le 8 juin 2012. Des soldats de l'Onuci transportent les corps des Casques bleus nigériens tués le 8 juin 2012. © AFP

D'après l'Onuci, quatre civils ont été tués et trois autres blessés suite à des attaques dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, près de la frontière avec le Liberia.

Quatre civils ont été tués en début de semaine dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. Des attaques menées au sud de la ville de Taï par des « assaillants non identifiés » et qui surviennent seulement quelques jours après l'assaut qui a fait au moins 18 morts, dont sept Casques bleus, dans cette région frontalière du Liberia.

« Le bilan provisoire est de quatre morts et trois blessés parmi les civils. Deux personnes seraient également portées disparues », a déclaré Sylvie van den Wildenberg, porte-parole de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci). « Nos troupes sont sur le terrain et ont renforcé leur dispositif de sécurisation des populations », a-t-elle ajouté.

5 000 personnes déplacées

Selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha), ces attaques, survenues lundi et mardi dans les villages de Tiero-Oula et Sieblo-Oula, ont porté à « environ 5 000 » le nombre de personnes déplacées dans cette région difficile d'accès en proie à des attaques meurtrières depuis un an. La majorité d'entre elles seraient « des femmes et des enfants dont la situation demeure précaire », précise l'agence dans un communiqué. La plupart des réfugiés, arrivés en majorité à Taï, sont hébergés dans des familles d'accueil.

Sept Casques bleus nigériens, dix civils et au moins un militaire ivoirien ont été tués le 8 juin dans une attaque contre des villages du Sud-Ouest du pays, attribuée par le gouvernement ivoirien à des éléments « venus du Liberia ». Le gouvernement libérien avait annoncé le lendemain la fermeture de sa frontière.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Côte d'Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?

Tous deux candidats à la présidence du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan et Laurent Gbagbo seront départagés lors du 4e congrès du parti, début décembre à[...]

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, [...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Armée ivoirienne : la grogne des grognards

D'anciens rebelles intégrés à l'armée, réclamant le paiement d'arriérés de solde, ont lancé un mouvement de protestation. Un message que le gouvernement a reçu[...]

Guillaume Soro : "Blaise Compaoré a évité le pire, et c'est le plus important"

L'ancien chef rebelle ivoirien a longtemps bénéficié des conseils et des largesses de son grand frère burkinabè. Aujourd'hui, Guillaume Soro réagit pour la première fois aux[...]

Côte d'Ivoire : une dizaine de pro-Gbagbo, dont 3 anciens ministres, mettent fin à leur exil au Ghana

Trois anciens ministres de Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye, Odette Sauyet et Assoa Adou, ont regagné la Côte d'Ivoire lundi avec d'autres cadres de l'ancien régime, mettant fin à un exil de quatre ans au[...]

La Côte d'Ivoire veut lever 160 milliards de F CFA

L'État ivoirien a entamé la levée de 160 milliards de F CFA (243 millions d'euros) sur le marché de l'Uemoa. Une partie de ces ressources pourrait servir à apurer la solde des militaires[...]

Blaise Compaoré a quitté la Côte d'Ivoire pour le Maroc

L'ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, qui a démissionné le 31 octobre avant de s'exiler en Côte d'Ivoire, a quitté Yamoussoukro pour le Maroc.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Livre : le baroud d'honneur de Robert Dulas

Barbouze : un mot que Robert Dulas déteste, mais qui lui colle à la peau. Longtemps, ce pro du renseignement a traîné ses guêtres en Afrique. Aujourd'hui, c'est dans un livre qu'il[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces