Extension Factory Builder
12/06/2012 à 12:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La prise d'otages du voilier de luxe Le Ponant a pris fin le 11 avril 2008. La prise d'otages du voilier de luxe Le Ponant a pris fin le 11 avril 2008. © AFP

Le parquet général a requis la plus lourde peine, 15 ans de prison, contre le Somalien Ismaël Ali Samatar. Les cinq co-accusés risquent quant à eux 10 ans de réclusion criminelle pour la prise d'otages du voilier Le Ponant le 4 avril 2008.

Les six Somaliens jugés à Paris pour la prise d'otages du voilier Le Ponant le 4 avril 2008, pourraient se voir condamner, jeudi 14 juin, à des peines allant de 10 à 15 ans de réclusion criminelle. Si cinq d’entre eux sont considérés comme de simples « exécutants » par Bruno Sturlese, l’avocat général, le sixième risque la condamnation la plus lourde. Ismaël Ali Atar est en effet le seul des Somaliens accusés de piraterie à reconnaître les faits qui lui sont reprochés.

Selon Bruno Sturlese, si « tous ont mis gravement en péril des vies françaises, prêts à les sacrifier pour obtenir de l'argent », M. Atar a joué « un rôle plus large » dans la prise d’otage des 30 membres d’équipage du trois-mâts de luxe navigant dans le Golfe d’Aden. « Lui seul s'est engagé sur le chemin de l'amendement en admettant le caractère honteux de ce qu'il a fait », a ajouté l’avocat général.

"Déni"

Les autres accusés sont « dans le déni » et n’ont fait que livrer des « explications invraisemblables » quant au rôle qu’ils ont joué lors de la prise d’otages. Si deux d’entre eux admettent avoir passé quelques heures à garder les otages à bord du voilier, l’un des accusés affirme n’y avoir jamais mis les pieds. À ces affirmations, Me Sturlese a opposé le fait que chacun des accusés avait été reconnu par plusieurs ex-otages, avant de donner sa version du déroulement des faits : les assaillants, parmi lesquels se trouvaient Ismaël Ali Samatar, auraient d'abord arraisonné un bateau de pêche yéménite, avec lequel ils ont abordé le Ponant, et lui ont fait mettre le cap vers les côtes somaliennes, avant de mouiller près d'un village.

Les six accusés présents sur le banc, jugés à Paris depuis le 22 mai, ont tous été arrêtés à terre le 11 avril 2008, après une semaine d’occupation du bateau et de séquestration de l’équipage par une trentaine de pirates. Les forces spéciales françaises étaient intervenues par les airs alors que les fuyards emportaient avec eux, à bord d’un 4X4, des armes et 181 000 des 2,15 millions de dollars versés en guise de rançon par l’armateur filiale du groupe CMA-CGM. Le verdict est attendu jeudi prochain 14 mai.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Somalie

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Sommet UE - Afrique : conciliabules à Bruxelles

En marge du sommet Union européenne-Afrique, François Hollande, le président français, a multiplié les entretiens bilatéraux, ce qui lui a permis de faire la connaissance de[...]

Somalie : deux employés de l'ONU, un Français et un Britannique, assassinés à Galkayo

À l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie, deux employés de l'ONU, un Français et un Britannique, ont été tués lundi par balles, selon des sources officielles[...]

Quelle politique européenne de défense pour l'Afrique ?

L'Europe de la défense ? Une coquille vide... qui ambitionne pourtant de jouer les premiers rôles en Afrique. J.A. fait le point à l'occasion du prochain sommet Europe - Afrique prévu les 2 et[...]

Maintien de la paix : Centrafrique, Mali, RDC... dernières nouvelles du front

Accords de défense, de coopération, initiatives destinées à améliorer l'efficacité globale des forces… Tour d'horizon des dernières nouvelles du front du maintien de la[...]

Un convoi de l'Amisom attaqué par les Shebab en Somalie

Un convoi de la force de l'Union africaine en Somalie a été ciblé lundi par une attaque à la voiture piégée. Le bilan de cet attentat, revendiqué par les Shebab, est encore[...]

Somalie : explosion dans le centre de Mogadiscio

Un attentat à la voiture piégée a été perpétré samedi en début d'après-midi dans le centre de Mogadiscio, la capitale de la Somalie, selon la police et des[...]

Somalie : l'Amisom reprend plusieurs localités du sud-ouest

La Force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) et des milices somaliennes pro-gouvernementales ont repris aux islamistes shebab plusieurs localités de la région de Bakol (sud-ouest), qui borde la [...]

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait sept morts à Mogadiscio

Un attentat à la voiture piégée s'est produit jeudi dans le quartier abritant le siège des services de renseignement somaliens à Mogadiscio. Le bilan provisoire fait état de sept personnes[...]

Somalie : au moins 5 morts dans un attentat contre le palais présidentiel

Le palais présidentiel de Mogadiscio a été visé vendredi par un spectaculaire attentat commando revendiqué par les islamistes shebab, qui, outre les assaillants, a coûté la vie[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces