Extension Factory Builder
11/06/2012 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. © AFP

Les élections de l'Assemblée constituante libyenne, premier scrutin national en plus de quarante ans, se tiendront le samedi 7 juillet 2012.

Le président de la Commission électorale libyenne, Nouri al-Abbar, a déclaré dimanche 10 juin que la date des élections pour l'Assemblée constituante était fixée au 7 juillet 2012.  Il a invoqué des raisons « techniques et logistiques » pour le report du scrutin prévu initialement avant le 19 juin.

Au cours d'une conférence de presse, Nouri al-Abbar, a aussi mentionné le retard pris dans l'adoption de lois organisant le scrutin, la prolongation du délai pour l'enregistrement des électeurs et la procédure d'appel pour les candidatures rejetées.

Il a expliqué que la Commission électorale avait pris ses fonctions le 12 février dernier et « n'avait que 128 jours pour préparer les élections ». Il a indiqué que « ce délai était très court, notamment dans un pays qui n'a pas connu d'élections depuis près d'un demi-siècle ».

Nouri al-Abbar a ajouté qu'une « note » a été remise dimanche au Conseil national de transition (CNT), au pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, pour expliquer la décision de ce report électoral.

Constitution

Un membre de la Commission électorale a déclaré que le report avait été décidé en concertation avec des experts des Nations unies.

Plus de 2,7 millions d'électeurs se sont enregistrés pour le scrutin, soit un taux estimé à 80%. Selon la Commission électorale, la Libye compte six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels.

Les 200 membres de l'Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants. Les mouvements politiques vont s'affronter pour les 80 restants.

D'après la Commission, près de 4 000 candidats, indépendants ou inscrits sur des listes de mouvements politiques, ont soumis leur candidature pour cette élection. Durant les 42 années de pouvoir de Mouammar Kadhafi, les élections et les partis, considérés comme une « invention de l'Occident », étaient interdits en Libye.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui contr&ocir[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Ban Ki-moon à Tripoli pour donner un coup de pouce au dialogue libyen

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi à Tripoli afin de donner un coup de pouce au dialogue lancé fin septembre pour tenter rétablir la stabilité[...]

Libye : polémique entre Moscou et Tripoli sur la "libération" d'une vingtaine de prisonniers

Au lendemain de l'annonce par Moscou de la libération d'une vingtaine de citoyens russes, ukrainiens et bélarusses détenus en Libye, Tripoli a dénoncé mercredi "l'évasion" de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers