Extension Factory Builder
11/06/2012 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. © AFP

Les élections de l'Assemblée constituante libyenne, premier scrutin national en plus de quarante ans, se tiendront le samedi 7 juillet 2012.

Le président de la Commission électorale libyenne, Nouri al-Abbar, a déclaré dimanche 10 juin que la date des élections pour l'Assemblée constituante était fixée au 7 juillet 2012.  Il a invoqué des raisons « techniques et logistiques » pour le report du scrutin prévu initialement avant le 19 juin.

Au cours d'une conférence de presse, Nouri al-Abbar, a aussi mentionné le retard pris dans l'adoption de lois organisant le scrutin, la prolongation du délai pour l'enregistrement des électeurs et la procédure d'appel pour les candidatures rejetées.

Il a expliqué que la Commission électorale avait pris ses fonctions le 12 février dernier et « n'avait que 128 jours pour préparer les élections ». Il a indiqué que « ce délai était très court, notamment dans un pays qui n'a pas connu d'élections depuis près d'un demi-siècle ».

Nouri al-Abbar a ajouté qu'une « note » a été remise dimanche au Conseil national de transition (CNT), au pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kaddafi, pour expliquer la décision de ce report électoral.

Constitution

Un membre de la Commission électorale a déclaré que le report avait été décidé en concertation avec des experts des Nations unies.

Plus de 2,7 millions d'électeurs se sont enregistrés pour le scrutin, soit un taux estimé à 80%. Selon la Commission électorale, la Libye compte six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels.

Les 200 membres de l'Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants. Les mouvements politiques vont s'affronter pour les 80 restants.

D'après la Commission, près de 4 000 candidats, indépendants ou inscrits sur des listes de mouvements politiques, ont soumis leur candidature pour cette élection. Durant les 42 années de pouvoir de Mouammar Kaddafi, les élections et les partis, considérés comme une « invention de l'Occident », étaient interdits en Libye.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

Libye : Ibrahim al-Jadhran, un milicien exigeant

Ibrahim al-Jadhran, qui bloque les terminaux pétroliers de Cyrénaïque depuis août 2013, a conclu un accord le 6 avril avec les autorités. Mais, selon ses proches, cet accord[...]

Tunisie - Rached Ghannouchi : moi, diplomate

Fort de ses nombreux contacts noués dans le monde arabe, le leader islamiste tunisien se rêve en médiateur sur la scène politique libyenne.[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Libye : l'ambassadeur de Jordanie enlevé à Tripoli

L'ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Al-Itan, a été enlevé mardi à Tripoli par des hommes armés. Son chauffeur aurait été blessé dans l'attaque.[...]

Le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar retiré en Libye ?

Selon le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), la présence en Libye de Mokhtar Belmokhtar serait une menace pour la paix. Le jihadiste algérien et ses hommes avaient occupé pendant[...]

Régime Kaddafi : le procès des anciens dignitaires libyens ajourné au 27 avril

La Cour pénale de Tripoli a décidé lundi d'ajourner au 27 avril le procès de 37 proches de Mouammar Kaddafi, dont son fils Seif el-Islam.[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

Régime Kaddafi : le procès des anciens dignitaires libyens pourrait être ajourné

Censé s'ouvrir lundi, le procès de Seif el-Islam Kaddafi et d'une trentaine de responsables du régime déchu pourrait être reporté.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers