Extension Factory Builder
11/06/2012 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. Le président de la Commission électorale libyenne Nouri al-Abbar, le 10 juin 2012 à Tripoli. © AFP

Les élections de l'Assemblée constituante libyenne, premier scrutin national en plus de quarante ans, se tiendront le samedi 7 juillet 2012.

Le président de la Commission électorale libyenne, Nouri al-Abbar, a déclaré dimanche 10 juin que la date des élections pour l'Assemblée constituante était fixée au 7 juillet 2012.  Il a invoqué des raisons « techniques et logistiques » pour le report du scrutin prévu initialement avant le 19 juin.

Au cours d'une conférence de presse, Nouri al-Abbar, a aussi mentionné le retard pris dans l'adoption de lois organisant le scrutin, la prolongation du délai pour l'enregistrement des électeurs et la procédure d'appel pour les candidatures rejetées.

Il a expliqué que la Commission électorale avait pris ses fonctions le 12 février dernier et « n'avait que 128 jours pour préparer les élections ». Il a indiqué que « ce délai était très court, notamment dans un pays qui n'a pas connu d'élections depuis près d'un demi-siècle ».

Nouri al-Abbar a ajouté qu'une « note » a été remise dimanche au Conseil national de transition (CNT), au pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, pour expliquer la décision de ce report électoral.

Constitution

Un membre de la Commission électorale a déclaré que le report avait été décidé en concertation avec des experts des Nations unies.

Plus de 2,7 millions d'électeurs se sont enregistrés pour le scrutin, soit un taux estimé à 80%. Selon la Commission électorale, la Libye compte six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels.

Les 200 membres de l'Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants. Les mouvements politiques vont s'affronter pour les 80 restants.

D'après la Commission, près de 4 000 candidats, indépendants ou inscrits sur des listes de mouvements politiques, ont soumis leur candidature pour cette élection. Durant les 42 années de pouvoir de Mouammar Kadhafi, les élections et les partis, considérés comme une « invention de l'Occident », étaient interdits en Libye.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Terrorisme au Sahel : la stratégie de Sisyphe

Peut-être a-t-on crié victoire un peu vite : il ne suffit pas de couper quelques têtes pour éradiquer la menace jihadiste. Soldats français et Casques bleus l'apprennent à leurs[...]

Libye : le médiateur de l'ONU appelle à arrêter les combats

L'émissaire onusien pour la Libye a appelé vendredi soir à l'arrêt des combats qui ont opposé durant la journée des forces de la coalition Fajr Libya à celles du gouvernement[...]

Tunisie : les terroristes du musée du Bardo ont été entraînés en Libye

Selon le secrétaire d'État tunisien chargé des affaires sécuritaires, les deux auteurs de l'attentat du musée du Bardo à Tunis, qui a coûté la vie à 21 personnes[...]

Libye : douze miliciens tués par des combattants de l'EI dans la région de Syrte

Au moins douze miliciens antigouvernementaux ont été tués mercredi près de Syrte en Libye dans des affrontements avec des jihadistes du groupe État islamique (EI), ont rapporté une source[...]

Bernardino León : Veni vidi Libye...

L'Espagnol dirige les négociations de la dernière chance, à Alger, entre les factions libyennes. Une mission onusienne qui n'a rien d'une sinécure...[...]

Libye : combats entre jihadistes de l'État islamique et miliciens à Syrte

Des combats ont opposé samedi des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) et des miliciens antigouvernementaux à Syrte, dans le centre de la Libye, pays plongé dans le chaos, selon des responsables.[...]

Libye : l'État islamique enlève neuf étrangers dans le sud du pays

Neuf étrangers dont un Ghanéen ont été enlevés vendredi lors d'une attaque contre un champ pétrolier dans le sud de la Libye. L'annonce a été faite ce lundi par les[...]

Libye : deux Parlements, une crise et deux médiateurs... le Maroc et l'Algérie

Une réunion de dialogue va s'ouvrir mardi à Alger entre des parties au conflit libyen, a indiqué dimanche Ramtane Lamamra, le ministre algérien des Affaires étrangères. Elle[...]

Dialogue interlibyen au Maroc : les camps rivaux et l'ONU confiants

Les représentants des deux Parlements rivaux, qui tiennent des discussions indirectes au Maroc, ainsi que le médiateur de l'ONU ont affiché leur confiance vendredi quant à la possibilité d'un[...]

France : Claude Guéant placé en garde à vue dans l'enquête sur le financement libyen de Sarkozy

Claude Guéant, ancien ministre de l'Intérieur et fidèle lieutenant de Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue vendredi matin dans l'enquête sur les accusations de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120611091900 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120611091900 from 172.16.0.100