Extension Factory Builder
08/06/2012 à 17:09
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président soudanais Omar el-Béchir, le 6 mars 2012 à Doha. Le président soudanais Omar el-Béchir, le 6 mars 2012 à Doha. © AFP

Le Malawi pourrait être contraint de renoncer à accueillir le sommet de l'Union africaine (UA) prévu du 9 au 16 juillet. Ses dirigeants refusent d'accueillir le chef de l'État soudanais, Omar el-Béchir, sous le coup d'un mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI).

Le Malawi durcit un peu plus sa position dans le bras de fer qui l'oppose à l'Union africaine (UA). Vendredi 8 juin, à l'issue du conseil des ministres, le vice-président Khumbo Kachali a annoncé que son pays renonçait à accueillir le sommet de l'UA si Omar el-Béchir était présent.

Le président soudanais est depuis 2009 sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI qui l'accuse de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis à l'encontre des habitants du Darfour, une région de l'ouest du pays. Les chefs d'État de l'UA refusent de collaborer avec la juridiction internationale sur son cas, estimant que son arrestation ne favoriserait pas la résolution des conflits au Soudan.

De son côté, Joyce Banda, présidente du Malawi, a annoncé hier souhaiter se conformer aux accords de Rome et ménager les bailleurs de fonds internationaux. Elle a donc annoncé qu'Omar el-Béchir serait arrêté s'il se rendait au sommet de l'UA initialement prévu à Lilongwe, du 9 au 16 juillet.

Le sommet de l'UA déplacé en Éthiopie?

« Le conseil des ministres s'est réuni ce jour et a décidé qu'il n'avait pas l'intention d'accepter les conditions de l'Union Africaine, et que pour cette raison, le Malawi n'accueillira pas le sommet prévu du 9 au 16 juillet », a déclaré Khumbo Kachali à la radio d'État, tout en précisant que l'UA avait été notifiée.

Le vice-président malawite a expliqué que son pays avait reçu une communication de la commission de l'Union africaine l'enjoignant d'inviter tous les chefs d'État du continent, y compris Omar el-Béchir.

« La commission de l'UA dit que si le Malawi ne veut pas recevoir el-Béchir, le sommet devrait être déplacé dans un autre pays », a poursuivi Khumbo Kachali, ajoutant que le sommet pourrait avoir lieu au siège de l'UA, à Addis-Abeba en Éthiopie.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Malawi

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Malawi : plus de 30 millions de dollars volatilisés en six mois

Les premières conclusions d'un audit sur le scandale de corruption qui secoue le Malawi ont été rendues lundi soir. Le rapport est accablant : au moins 21,8 millions d'euros, ont été[...]

Sommet de l'Élysée : où étaient les femmes ?

Ellen Johnson-Sirleaf et Joyce Banda, les deux seules femmes chefs d'État d'Afrique, n'ont pas fait le déplacement du Sommet de l'Élysée, les 6 et 7 décembre à Paris. Pour des raisons[...]

Malawi : grosse fatigue pour Joyce Banda

Elle avait fait de la corruption son cheval de bataille pour attirer les investisseurs. Aujourd'hui, la présidente du Malawi, Joyce Banda, déchante : depuis que le "Cashgate" a éclaté,[...]

Malawi : Joyce Banda limoge son gouvernement empêtré dans une affaire de corruption

La présidente du Malawi, Joyce Banda, a limogé jeudi son gouvernement après la révélation d'une affaire de malversation éclaboussant des fonctionnaires au sommet de l'État. Les[...]

Le Malawi a vendu le jet présidentiel pour l'achat de maïs

La présidente malawite, Joyce Banda, a décidé de vendre le jet présidentiel acquis par son prédécesseur. Le prix de vente : 15 millions de dollars. La somme sera affectée à[...]

Malawi : l'explosion démographique complique le développement

La croissance démographique rapide du Malawi compromet le développement économique de ce petit état pauvre d'Afrique australe très densément peuplé, a regretté samedi sa[...]

Malawi : 500 000 séropositifs reçoivent un traitement gratuit

Un demi-million de séropositifs du Malawi, un tiers des porteurs du virus du sida, bénéficient d'un traitement gratuit soit 100 fois plus qu'en 2004, a indiqué vendredi la présidente de ce[...]

Les visiteurs

À quoi sert une visite officielle de chef d'État ? À nouer, ou à entretenir, une relation. À illustrer les grands principes, et donc les choix, d'une politique étrangère. À[...]

Obama reçoit quatre dirigeants africains qui "montrent la voie du développement économique"

Barack Obama a reçu les dirigeants du Sénégal, de la Sierra Leone, du Cap-Vert et du Malawi à la Maison Blanche. Félicités pour la consolidation des acquis démocratiques dans leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces