Extension Factory Builder
06/06/2012 à 17:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'armée congolaise compterait 40 morts depuis le début des affrontements avec les mutins. L'armée congolaise compterait 40 morts depuis le début des affrontements avec les mutins. © Phil Moore/AFP

C’est le premier bilan officiel des combats. Selon Kinshasa, les affrontements qui opposent depuis plus d’un mois l’armée et les mutins dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont été surtout meurtriers pour les dissidents issus de l’ex-rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Bosco Ntaganda, que le gouvernement estimait mi-mai à environ 300 hommes.

« Le bilan humain des engagements provoqués par cette mutinerie est le suivant : 200 mutins (…) ont été tués ; 250 d’entre eux ont été blessés ; 374 mutins se sont rendus aux FARDC (Forces armées) dont 25 citoyens rwandais. Une quantité importante d’armes et munitions ont été récupérées par les FARDC. Du côté des FARDC, on déplore 40 morts et 93 blessés », indique le compte-rendu du conseil des ministres de lundi, qui ne mentionne pas de victimes civiles.

Onze citoyens rwandais, dont un mineur, se sont rendus à la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco) en disant avoir été recrutés et formés dans leur pays pour combattre en RDC aux côtés des mutins, indique par ailleurs un rapport de l’ONU révélé fin mai par la BBC. Dans les colonnes de Jeune Afrique, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a quant à elle dénoncé des « fausses informations ».  Depuis, 14 autres Rwandais ont fait défection.

Les 25 citoyens du pays des Milles collines ont été interrogés « à la fois par les autorités congolaises, rwandaises et aussi le CICR (Comité international de la Croix-Rouge). En l’état actuel de la situation, les personnes n’ont pas encore été rapatriées. Elles sont encore entre les mains de la Monusco », a affirmé mercredi à la presse Amadou Ba, porte-parole militaire intérimaire de la mission onusienne.

Partie émergée de l'iceberg

Cette poignée d’homme n’est que la partie émergée de l’iceberg, si l’on en croit l’ONG américaine des droits de l’Homme Human Rights Watch. Dans un rapport publié lundi, elle assure notamment que « des responsables militaires rwandais ont fourni des armes, des munitions » aux mutins, ainsi qu’« environ 200 à 300 recrues », dont des civils et des mineurs recrutés de force.

_______

Par Awa Diallo, à Kinshasa
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des centaines d'otages restent aux mains des rebelles de l'ADF-Nalu

RDC : des centaines d'otages restent aux mains des rebelles de l'ADF-Nalu

Des opérations militaires menées contre les rebelles de l’Armée nationale de libération de l’Ouganda (ADF-Nalu), actifs à l’est de la République démocratique du [...]

Ebola en RDC : déjà 31 morts selon l'OMS, mais l'épidémie reste "circonscrite"

Le bilan de l'épidémie d'Ebola que connaît la RDC depuis le 11 août est officiellement passé à 31 morts. Mais la zone touchée, dans la région de l'Équateur, est[...]

RDC : le gouvernement met en avant ses efforts pour lutter contre les violences sexuelles

À l'occasion d'une conférence de presse organisée lundi par les Nations Unies et le gouvernement de République démocratique du Congo, les autorités congolaises ont cherché[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Aucun parti ne peut gagner seul"

Après deux semaines passées au chevet de son père, l’opposant congolais (RDC) Étienne Tshisekedi, à Bruxelles, Félix Tshisekedi retourne dans la mêlée Kinoise.[...]

RDC : la mort du général Bahuma suscite un grand malaise à Goma

Depuis l'annonce du décès du général Bahuma, commandant de l'armée congolaise dans le Nord-Kivu, les habitants de Goma sont inquiets et en colère. Ils ont manifesté lundi dans les[...]

RDC : mauvaise nouvelle pour Congo News

Lundi 1er septembre, la Chambre du conseil de RDC a placé Mike Mukebayi en détention préventive. L’éditeur du journal Congo News est poursuivi pour diffamation. Auparavant, le ministre des[...]

Sindika Dokolo, l'homme qui collectionne les pièces... d'art contemporain

Businessman congolais et époux d'Isabel dos Santos, la fille du président angolais, Sindika Dokolo est surtout connu pour sa passion pour les créateurs africains.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

RDC : qui était le général Lucien Bahuma, chef de l'armée au Nord-Kivu ?

L'armée congolaise connaît un coup dur avec la mort du général Lucien Bahuma, chef d'état-major de la région troublée du Nord-Kivu, qui a joué un rôle clef dans les[...]

RDC : mort du chef de l'armée au Nord-Kivu après un malaise

Le général Lucien Bahuma, chef de l'armée congolaise pour la région troublée du Nord-Kivu, est mort dans la nuit de samedi à dimanche en Afrique du Sud après avoir fait un malaise[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex