Extension Factory Builder
06/06/2012 à 17:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Moïse Lida Kouassi a condamné publiquement au Togo la détention de Laurent Gbagbo à la CPI. Moïse Lida Kouassi a condamné publiquement au Togo la détention de Laurent Gbagbo à la CPI. © D.R.

À quelques jours de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges retenues contre l’ex-président Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale de la Haye, aux Pays-Bas, la pression monte sur les pro-Gbagbo en exil. Moise Lida Kouassi, l’ancien ministre ivoirien de la Défense a été arrêté à Lomé au Togo, puis extradé en Côte d'Ivoire. Konaté Navigué, le président de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI), a quant à lui été brièvement interpellé à Accra, au Ghana.

Mis à jour à 23h.

Mauvaise journée pour les exilés pro-Gbagbo. Moise Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense et baron du Front populaire ivoirien (FPI), l’ex-parti au pouvoir a été arrêté mercredi 6 juin à 7 heures 45 à son domicile du quartier de Djidjolé, à Lomé au Togo. Selon plusieurs sources jointes dans la capitale togolaise, l’arrestation de l’ex-dignitaire du pouvoir de Laurent Gbagbo s’est faite dans des conditions spectaculaires. Une vingtaine de motards et plusieurs véhicules d’intervention de la gendarmerie ont pris d’assaut la modeste résidence de l’ancien ministre, où une perquisition a été opérée.

Des ordinateurs, téléphones portables et autres appareils électroniques ont été emportés et le locataire des lieux a été mené dans les services de renseignements de la gendarmerie togolaise. Cette interpellation intervient au moment où se tient à Lomé, un sommet de chefs d’État de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), auquel participe Alassane Ouattara.

Prise de parole publique

« Notre camarade a été arrêté ce matin à son domicile. On n’en sait pas les raisons. Son avocat n’a toujours pas eu accès à lui. Nous attendons de voir la suite des évènements », a confié par téléphone à Jeune Afrique un ancien baron du régime de Laurent Gbagbo, exilé au Togo.

Extradé dans la foulée, l'ancien ministre est arrivé à Abidjan vers 21 heures locales. La raison de cette procédure éclair ? Des sources bien introduites révèlent que Lida Kouassi, de par son statut, n’était pas autorisé à parler de politique ivoirienne sur le territoire togolais. Or il a récemment fait une sortie dans la presse locale pour dénoncer l’emprisonnement de Laurent Gbagbo, tout en faisant le procès de son successeur Ouattara.

Mandats d’arrêt

D’autres informations - non encore confirmées - font état de la présence du directeur de la Direction de la sécurité du territoire (DST ivoirienne) lors de l’interpellation de Kouassi. Depuis le mois d’août 2011, la justice ivoirienne avait émis plusieurs mandats d’arrestation, non exécutés jusqu’à présent, contre les ex-barons du régime en exil.

Plus chanceux au Ghana, Konaté Navigué, le président en exil de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI) s’est fait coincer en pleine circulation dans le secteur de Tesano, à Accra, par les douanes pour un contrôle de routine sur son véhicule immatriculé en Côte d’ivoire. Il sera relâché quelques heures plus tard et a pu regagner son domicile.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Côte d'Ivoire : quand Ouattara recadre ses ministres sur les frais de déplacement à l'étranger

Un voyage à 400 millions de F CFA, une assistante ministérielle défrayée à 3 000 dollars par jour... Le dernier déplacement aux États-Unis du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers