Extension Factory Builder
06/06/2012 à 17:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Moïse Lida Kouassi a condamné publiquement au Togo la détention de Laurent Gbagbo à la CPI. Moïse Lida Kouassi a condamné publiquement au Togo la détention de Laurent Gbagbo à la CPI. © D.R.

À quelques jours de l’audience de confirmation ou d’infirmation des charges retenues contre l’ex-président Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale de la Haye, aux Pays-Bas, la pression monte sur les pro-Gbagbo en exil. Moise Lida Kouassi, l’ancien ministre ivoirien de la Défense a été arrêté à Lomé au Togo, puis extradé en Côte d'Ivoire. Konaté Navigué, le président de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI), a quant à lui été brièvement interpellé à Accra, au Ghana.

Mis à jour à 23h.

Mauvaise journée pour les exilés pro-Gbagbo. Moise Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense et baron du Front populaire ivoirien (FPI), l’ex-parti au pouvoir a été arrêté mercredi 6 juin à 7 heures 45 à son domicile du quartier de Djidjolé, à Lomé au Togo. Selon plusieurs sources jointes dans la capitale togolaise, l’arrestation de l’ex-dignitaire du pouvoir de Laurent Gbagbo s’est faite dans des conditions spectaculaires. Une vingtaine de motards et plusieurs véhicules d’intervention de la gendarmerie ont pris d’assaut la modeste résidence de l’ancien ministre, où une perquisition a été opérée.

Des ordinateurs, téléphones portables et autres appareils électroniques ont été emportés et le locataire des lieux a été mené dans les services de renseignements de la gendarmerie togolaise. Cette interpellation intervient au moment où se tient à Lomé, un sommet de chefs d’État de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA), auquel participe Alassane Ouattara.

Prise de parole publique

« Notre camarade a été arrêté ce matin à son domicile. On n’en sait pas les raisons. Son avocat n’a toujours pas eu accès à lui. Nous attendons de voir la suite des évènements », a confié par téléphone à Jeune Afrique un ancien baron du régime de Laurent Gbagbo, exilé au Togo.

Extradé dans la foulée, l'ancien ministre est arrivé à Abidjan vers 21 heures locales. La raison de cette procédure éclair ? Des sources bien introduites révèlent que Lida Kouassi, de par son statut, n’était pas autorisé à parler de politique ivoirienne sur le territoire togolais. Or il a récemment fait une sortie dans la presse locale pour dénoncer l’emprisonnement de Laurent Gbagbo, tout en faisant le procès de son successeur Ouattara.

Mandats d’arrêt

D’autres informations - non encore confirmées - font état de la présence du directeur de la Direction de la sécurité du territoire (DST ivoirienne) lors de l’interpellation de Kouassi. Depuis le mois d’août 2011, la justice ivoirienne avait émis plusieurs mandats d’arrestation, non exécutés jusqu’à présent, contre les ex-barons du régime en exil.

Plus chanceux au Ghana, Konaté Navigué, le président en exil de la jeunesse du Front populaire ivoirien (FPI) s’est fait coincer en pleine circulation dans le secteur de Tesano, à Accra, par les douanes pour un contrôle de routine sur son véhicule immatriculé en Côte d’ivoire. Il sera relâché quelques heures plus tard et a pu regagner son domicile.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesbu[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers