Extension Factory Builder
30/05/2012 à 19:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Robert Mugabe a fêté ses 88 ans en 2012. Robert Mugabe a fêté ses 88 ans en 2012. © AFP

Le 29 mai, Robert Mugabe a été désigné avec son homologue zambien, Michael Sata, ambassadeur des Nations Unies pour le tourisme. Une nomination purement symbolique, sans engagement légal, qui a fait grand bruit. Considéré comme l’un des pires dictateurs de la planète, l'homme est même frappé par une interdiction de voyager dans certains pays du monde.

L’information est pour le moins cocasse, et le quotidien The Guardian ne s’est pas privé d’ironiser. « Malgré le fait que Robert Mugabe, âgé de 88 ans, soit placé sous le coup d’une interdiction de voyager (dans les pays de l’Union Européenne notamment), il a été honoré comme un leader du tourisme par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), une branche de l'Organisation des Nations Unies », écrit le quotidien britannique.

L’ONU aurait ainsi cherché à récompenser le Zimbabwe et la Zambie - Michael Sata ayant également été distingué  - pour leurs efforts dans le domaine du tourisme, en particulier autour du site des chutes Victoria. Celles-ci sont en effet un haut lieu touristique mondial et ont été classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ambassadeur... embarrassant

Reste que la distinction n’a pas été du goût de la planète humanitaire et associative. La coalition « Crisis in Zimbabwe », dont font partie des organisations de la société civile zimbabwéenne, a aussitôt réagi. « Cela envoie un mauvais signal de Mugabe, qui pourrait être perçu comme acceptable auprès de la communauté internationale. Nous parlons de la même personne. Celui qui insultait les gays et les lesbiennes en disant qu’ils ne valaient "pas mieux que des chiens" », a ainsi déclaré Dewa Mavhinga, porte-parole de la coalition.

Ces réticences sont rapidement parvenues aux oreilles de l’OMT. Sa coordinatrice en communication, Sandra Carvao, a donc voulu préciser qu’il n’y avait pas de réel « programme d’ambassadeurs » pour le tourisme et que le système de lettre ouverte qui existe aujourd’hui n’impliquait aucun « engagement légal ». Cependant, même avec cette nuance en tête, Robert Mugabe, accusé de fraudes électorales, crimes ethniques, censure ou encore d’atteintes aux droits de l’homme, n’est sans doute pas l’ambassadeur rêvé. Même seulement sur le papier.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Zimbabwe

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Le Zimbabwe boycotte le sommet UE-Afrique la semaine prochaine

Le Zimbabwe boycottera le 4ème sommet Union européenne-Afrique à Bruxelles mercredi et jeudi prochains après le refus de l'UE d'accorder un visa à l'épouse du chef de l'Etat Robert[...]

Zimbabwe : l'après Mugabe, ils y pensent déjà

Alors que Robert Mugabe a fêté ses 90 ans, la vice-présidente, Joice Mujuru, et le ministre de la Justice, Emmerson Mnangagwa, sont dans les starting-blocks.[...]

Zimbabwe : flonflons et lâcher de ballons pour les 90 ans de Mugabe

Environ 10 000 Zimbabwéens ont célébré en musique dimanche au stade de Marondera (à 75 kilomètres d'Harare) leur président, Robert Mugabe, qui a lâché 90 ballons en[...]

Zimbabwe : Mugabe rentré de Singapour après une opération de la cataracte

Robert Mugabe est rentré samedi de Singapour après une opération de la cataracte réussie, a annoncé la radio d’État du Zimbabwe samedi, à la veille des festivités[...]

Zimbabwe : Mugabe soigné à Singapour le jour de son 90e anniversaire

Le président Robert Mugabe a eu 90 ans vendredi, mais son absence du Zimbabwe le jour de son anniversaire nourrit les spéculations sur la santé et la succession du plus vieux chef d’État d'Afrique[...]

Zimbabwe : Robert Mugabe fête ses 90 ans, le peuple trinque

Le 21 février Robert Mugabe souffle ses 90 bougies. Pour la grande célébration publique qui sera organisée dimanche en l'honneur du président zimbabwéen, une grande collecte d'un million[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces