Extension Factory Builder
25/05/2012 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dieudonné, candidat aux législatives en France sous les couleurs du Parti antisioniste à Dreux. Dieudonné, candidat aux législatives en France sous les couleurs du Parti antisioniste à Dreux. © AFP

Dieudonné n’aura pas les primeurs du festival de Cannes. Le marché du film du Festival de Cannes a obtenu, jeudi 24 mai, l’annulation de la projection de son premier long-métrage, intitulé "L’antisémite". Un titre on ne peut  plus clair pour une "œuvre" dans laquelle la "shoah" est personnifiée en sainte.

Le festival de Cannes a sans doute évité le pire. Après s’être rendu compte, en début de semaine, de la programmation du premier long-métrage de l'humoriste contesté, Dieudonné, le marché du film du festival a demandé, et obtenu jeudi 24 mai auprès de la société iranienne productrice du film, Documentary and Experimental Film Center, l’annulation de la projection.

« Nos conditions générales interdisent en effet la présence de tout film heurtant l’ordre public ou les convictions religieuses, ainsi que les films pornographiques ou incitant à la violence », a expliqué le directeur du Marché du film, Jérôme Paillard, précisant que la société s'était immédiatement exécutée.

"Dans le cadre de la loi"

Dieudonné, qui tient le rôle principal, joue dans ce film un personnage alcoolique et violent, en uniforme nazi, dans un bal costumé. Il y côtoie le négationniste Robert Faurisson, venu spécialement interpréter son propre rôle. Auschwitz tourné en dérision, la Shoah personnifiée en sainte : la panoplie de « L’antisémite » est complète.

Le film ne sera pas diffusé en salles mais commercialisé sur Internet auprès des seuls « abonnés » aux activités de Dieudonné. La Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) avait demandé à la justice l’interdiction de diffusion du DVD et le retrait de la bande-annonce postée sur YouTube, disparue depuis. La ligue avait été déboutée, le 10 avril, le tribunal estimant, comme le disait Dieudonné, que ce film était « dans le cadre de la loi ».

"Shoah-Nanas"

Légal donc, le premier long-métrage du controversé « humoriste » devrait rester dans l'anonymat. Quelque 80 minutes où l’on passe d’Auschwitz, représenté comme une succursale du Club Med, aux fours crématoires, présentés comme des restes d’un énorme barbecue entre déportés. Le tout, évidemment, au nom d’un soi-disant humour de second degré, qui se termine en apothéose : les acteurs du film reprenant le « Chaud cacao » d’Annie Cordy, rebaptisé « Shoah-Nanas ».

Avec « L’antisémite », tourné en seulement neuf jours, Dieudonné s’est offert un premier long-métrage symbole de sa dérive. Le festival de Cannes s’est chargé de lui rappeler.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers