Extension Factory Builder
25/05/2012 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dieudonné, candidat aux législatives en France sous les couleurs du Parti antisioniste à Dreux. Dieudonné, candidat aux législatives en France sous les couleurs du Parti antisioniste à Dreux. © AFP

Dieudonné n’aura pas les primeurs du festival de Cannes. Le marché du film du Festival de Cannes a obtenu, jeudi 24 mai, l’annulation de la projection de son premier long-métrage, intitulé "L’antisémite". Un titre on ne peut  plus clair pour une "œuvre" dans laquelle la "shoah" est personnifiée en sainte.

Le festival de Cannes a sans doute évité le pire. Après s’être rendu compte, en début de semaine, de la programmation du premier long-métrage de l'humoriste contesté, Dieudonné, le marché du film du festival a demandé, et obtenu jeudi 24 mai auprès de la société iranienne productrice du film, Documentary and Experimental Film Center, l’annulation de la projection.

« Nos conditions générales interdisent en effet la présence de tout film heurtant l’ordre public ou les convictions religieuses, ainsi que les films pornographiques ou incitant à la violence », a expliqué le directeur du Marché du film, Jérôme Paillard, précisant que la société s'était immédiatement exécutée.

"Dans le cadre de la loi"

Dieudonné, qui tient le rôle principal, joue dans ce film un personnage alcoolique et violent, en uniforme nazi, dans un bal costumé. Il y côtoie le négationniste Robert Faurisson, venu spécialement interpréter son propre rôle. Auschwitz tourné en dérision, la Shoah personnifiée en sainte : la panoplie de « L’antisémite » est complète.

Le film ne sera pas diffusé en salles mais commercialisé sur Internet auprès des seuls « abonnés » aux activités de Dieudonné. La Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) avait demandé à la justice l’interdiction de diffusion du DVD et le retrait de la bande-annonce postée sur YouTube, disparue depuis. La ligue avait été déboutée, le 10 avril, le tribunal estimant, comme le disait Dieudonné, que ce film était « dans le cadre de la loi ».

"Shoah-Nanas"

Légal donc, le premier long-métrage du controversé « humoriste » devrait rester dans l'anonymat. Quelque 80 minutes où l’on passe d’Auschwitz, représenté comme une succursale du Club Med, aux fours crématoires, présentés comme des restes d’un énorme barbecue entre déportés. Le tout, évidemment, au nom d’un soi-disant humour de second degré, qui se termine en apothéose : les acteurs du film reprenant le « Chaud cacao » d’Annie Cordy, rebaptisé « Shoah-Nanas ».

Avec « L’antisémite », tourné en seulement neuf jours, Dieudonné s’est offert un premier long-métrage symbole de sa dérive. Le festival de Cannes s’est chargé de lui rappeler.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Écosse : Cameron appelle au 'rassemblement' après le non à l'indépendance

Écosse : Cameron appelle au "rassemblement" après le non à l'indépendance

Le Premier ministre britannique David Cameron a appelé vendredi matin le Royaume-Uni à se "rassembler" après la victoire du non, qu'il avait lui-même soutenu, au référendum d'in[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

Francophonie : Buyoya au Canada, grata ou non grata ?

Invité au Canada, le candidat burundais à la succession d'Abdou Diouf à la tête de la Francophonie, Pierre Buyoya, va essayer de prouver qu'il n'est pas interdit de séjour dans ce pays pour cause[...]

À Paris, deux expositions réconcilient la France et le Maroc

Deux grandes expositions sont programmées au Louvre et à l'Institut du monde arabe sur le Maroc à partir de la mi-octobre. Rabat et Paris se reconnectent loin de la brouille diplomatique.[...]

États-Unis : Obama contre le Califat

Pour annihiler les jihadistes de l'État islamique, en Irak comme en Syrie, le président américain, Barack Obama, doit s'appuyer sur une large coalition internationale. Pas évident, car les[...]

Quand Gérard Depardieu tuait deux lions en Afrique, par "légitime défense"

Dans une interview au magazine "So Film", l'acteur français Gérard Depardieu révèle qu'il a abattu deux lions lors d'un voyage en Afrique. "Légitime défense",[...]

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Les pays ouest-africains les plus touchés par Ebola espèrent un tournant grâce à l'aide militaire promise mardi par les États-Unis. Autre motif d'espoir : l'examen, ce jeudi, par le Conseil de[...]

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora[...]

Inde : la nouvelle usine du monde ?

"Made in India" : c'est le mot d'ordre du nouveau gouvernement nationaliste, qui s'inspire du modèle chinois pour relancer l'emploi, la croissance et les exportations. Plus facile à dire qu'à[...]

Libye - France : un cousin de Kadhafi accuse Sarkozy d'avoir perçu des fonds du "Guide" en 2007

Dans un entretien publié mercredi par "L’Express", l'ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de l’ancien "Guide" libyen Mouammar Kadhafi, affirme que Nicolas Sarkozy a bel et bien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex