Extension Factory Builder
23/05/2012 à 14:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Michel Gbagbo a été inculpé en août 2011 pour crimes économiques. Michel Gbagbo a été inculpé en août 2011 pour crimes économiques. © AFP

Le fils de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, Michel Gbabgo, est un "prisonnier d’opinion", selon sa mère, la Française Jacqueline Chamois. Celle-ci demande "un rapatriement d’urgence" pour son fils, détenu en Côte d’Ivoire depuis le mois d’avril 2011.

Jacqueline Chamois a lancé un message d’alerte au sujet de son fils Michel Gbagbo. « Cela fait bientôt 14 mois que mon fils est détenu, d'abord dans le Nord puis à Abidjan. Il a été piqué par un scorpion, il est très éprouvé. Il est actuellement à l'isolement dans une clinique. Il est très difficile d'avoir des nouvelles. Je suis inquiète pour lui. Je souhaite qu'il puisse être transféré en France, puisqu'il est aussi Français », a-t-elle déclaré. Et d’ajouter : « Mon fils est un prisonnier d'opinion. Il a été arrêté parce qu'il se trouvait avec son père dans la résidence présidentielle. Il partage certaines idées avec son père, mais ce n'était pas un responsable politique. »

Michel Gbagbo a été arrêté avec Laurent Gbagbo le 11 avril 2011 à Abidjan et a été ensuite assigné à résidence à Bouna dans le nord-est du pays, avant d’être transféré dans une clinique d’Abidjan. Âgé de 42 ans, le fils de l’ancien président ivoirien a été inculpé en août 2011 pour différents crimes économiques, dont le détournement de fonds publics alors que, selon ses proches, il était enseignant et consultant pour un comité gouvernemental chargé d'organiser le retour des personnels de l'État dans les zones qu'ils avaient abandonnés pendant le conflit inter-ivoirien en 2002.

François Hollande, l’espoir d’un regard neuf

Depuis son inculpation, son avocate en France, Me Habiba Touré, ne cesse de réclamer sa libération. « Mon client n'a jamais été notifié du décret sur les modalités de son assignation à résidence. En réalité, il est détenu depuis des mois dans la plus parfaite illégalité », estime-t-elle. « Par ailleurs, il n'y a strictement rien dans son dossier. On lui reproche des crimes économiques pour lesquels on n'a pas apporté la moindre preuve. À part lors de son inculpation, il n'a jamais été entendu par un juge », ajoute-t-elle.

Michel Gbagbo a déjà saisi la Cour de justice de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) qui a enjoint, le 3 avril, la Côte d'Ivoire de garantir la santé physique du détenu. Par ailleurs, l'avocate de l’intéressé a, en novembre 2011, déposé plainte en France pour « enlèvement » et « traitements inhumains et dégradants ». « Le parquet de Paris a classé la plainte en février 2012. Mais nous comptons bientôt déposer une nouvelle plainte avec constitution de partie civile », ce qui entraînera obligatoirement la saisine d'un juge d'instruction, a indiqué Me Habiba Touré.

Jacqueline Chamois a quant à elle déclaré espérer que l'arrivée au pouvoir en France de François Hollande pourrait favoriser un regard neuf sur le dossier de son fils. « Je ne pensais pas avoir à intervenir, je ne pensais pas que cela durerait autant, il y a un acharnement contre lui », a-t-elle confié, ajoutant qu'elle allait demander par courrier au nouveau ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius de prendre en main ce dossier.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la pr&eacu[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo se "retire" de la commission électorale

Le parti de l'ex-président Laurent Gbagbo a décidé samedi de "se retirer" de la nouvelle commission électorale chargée d'organiser la présidentielle de 2015 en Côte[...]

Côte d'Ivoire : Ouattara sur les terres de son allié avant la présidentielle de 2015

Le président Alassane Ouattara entame dimanche une tournée dans le centre de la Côte d'Ivoire, une visite stratégique sur les terres de son principal allié à 13 mois de la[...]

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

 Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de[...]

Youssouf Bakayoko : en 2010, "les membres de la CEI n'ont pas tiré sur les Ivoiriens"

Les principaux partis de l'opposition ivoirienne ont décidé le 9 septembre de suspendre leur participation aux travaux de la Commission électorale indépendante (CEI), dénonçant la[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Laurent Gbagbo à la CPI confirmé de manière définitive

La Cour pénale internationale a confirmé jeudi de manière définitive qu'elle jugera l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo pour crimes contre l'humanité. La date d'ouverture du futur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex