Extension Factory Builder
23/05/2012 à 13:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Amadou Haya Sanogo a renversé le président Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012. Amadou Haya Sanogo a renversé le président Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012. © AFP

Amadou Haya Sanogo a été désigné, par ses partisans, président de la transition, dans la nuit du mardi 22 mai au mercredi 23 mai. La Coordination des organisations patriotiques du Mali, (Copam, pro-putsch), demande en conséquence à l’actuel titulaire officiel du poste, Dioncounda Traoré, de céder sa place.

Réunis depuis lundi à Bamako, les membres de la Coordination des organisations patriotiques du Mali, (Copam), soutiens du capitaine Sanogo, ont décidé d’investir l’auteur du coup d’État du 22 mars comme président de la transition. Il remplacerait ainsi Dioncounda Traoré, actuellement titulaire de ce poste, qui est invité à se retirer.

Amadou Sanogo aurait pour mission le recouvrement de l'intégrité du territoire malien avec l'ensemble de l'armée, alors que le pays est coupé en deux suite au coup d’État du 22 mars, orchestré par le même Sanogo. Celui-ci serait ensuite chargé d'organiser, avec une administration neutre et impartiale, des élections transparentes et crédibles, selon le texte.

Une transition qui débute mal

La période de transition a débuté mardi 22 mai pour une période d’un an. C’est l’ancien président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré, qui a été désigné comme président par intérim pour une durée de 40 jours, puis de transition conformément à l' accord signé dimanche entre lui-même, les médiateurs de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) et le capitaine Sanogo en personne. Celui-ci - qui avait accepté le 6 avril de rendre le pouvoir aux civils – obtenait en contrepartie le rang d'ancien chef d'État avec tous les privilèges liés à cette fonction.

Sa nomination par ses partisans, à laquelle il n’a pas encore réagi, fragilise un peu plus encore une transition sous tension depuis l’agression de Dioncounda Traoré, lundi 21 mai dans son bureau à Bamako, par des partisans du coup d'État du 22 mars, opposés à son maintien au pouvoir.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui pourra[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Fin de l'épidémie d'Ebola au Mali

Après plus quarante jours de surveillance sans cas confirmés, le Mali en a officiellement fini dimanche avec l'épidémie d'Ebola sur son territoire.  [...]

Charlie Bathily

C'est l'histoire de deux hommes, maliens d'origine, au coeur du drame qui a saisi la France le 7 janvier. Le tueur de Juifs et le sauveur de Juifs, l'assassin et le juste, le Bambara et le Soninké, le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Mali : attaque contre le camp de l'ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120523121720 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120523121720 from 172.16.0.100