Extension Factory Builder
22/05/2012 à 19:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Adama Bictogo a été limogé mardi 22 mai. Adama Bictogo a été limogé mardi 22 mai. © AFP

Le ministre ivoirien de l’Intégration africaine, Adama Bictogo, a été limogé mardi 22 mai. Son départ du gouvernement fait suite au nouveau scandale des déchets toxiques.  

« Sur proposition du Premier ministre (Jeannot Ahoussou Kouadio, NDLR), le président de la République a mis fin aux fonctions de ministre de l’Intégration africaine de M. Adama Bictogo ». Le communiqué annonçant le limogeage par Alassane Ouattara, d’Adama Bictogo (issu du Rassemblement des républicains - RDR), est tombé en milieu d’après-midi, ce mardi 22 mai.

Ce limogeage spectaculaire d’un ministre, le premier de l’ère Ouattara, était attendu. Depuis quelques jours, Adama Bictogo était en sursis. Le Premier ministre l’avait déjà poliment mis à l’écart de la médiation dans la crise malienne qu’il gérait depuis le coup d’État contre Amadou Toumani Touré, pour le confier au ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan. Désormais, c'est également ce dernier qui prend en charge, à titre intérimaire, les attributions du ministre de l’Intégration africaine.

Des sommes perçues par son cabinet

Le limogeage de Bictogo fait suite au nouveau scandale des déchets toxiques en Côte d’Ivoire (lire dans Jeune Afrique 2680, en kiosque actuellement). Ce proche du chef de l’État, Alassane Ouattara, est accusé par une association d’avoir perçu une partie des sommes versées par Trafigura (la société néerlandaise affréteuse en 2006, du navire polluant, Probo Koala) pour l’indemnisation des victimes.

Début 2010, Adama Bictogo dirigeait le cabinet de consulting MBLA et a mené une médiation entre les différentes parties pour laquelle il a été rémunéré par la Coordination nationale des victimes des déchets toxiques (CNVDT), dirigée à l'époque par Claude Gohourou, autre personnalité mise en accusation. Depuis février dernier, les enquêteurs de la police économique et financière ont transmis leur rapport au procureur de la République, Simplice Kouadio, recommandant l'ouverture de poursuites judiciaires pour « faux, usage de faux, détournement de fonds, recel et complicité ».

Adama Bictogo plaide la bonne foi et a entamé des discussions avec les représentants des victimes pour trouver une solution à l'amiable, proposant de rembourser les sommes indûment perçues par son cabinet lors de la médiation qu'il a dirigée. Elu député en décembre dernier (à Agboville), l'ex-ministre de l'Intégration africaine va désormais pouvoir se consacrer à sa défense...
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire - Christian Bouquet : 'Certains n'ont pas tiré de leçons du passé'

Côte d'Ivoire - Christian Bouquet : "Certains n'ont pas tiré de leçons du passé"

Selon Christian Bouquet, spécialiste français de la Côte d'Ivoire et auteur du "Désespoir de Kourouma", des symptômes inquiétants pour la démocratie subsistent.[...]

Côte d'Ivoire : présidentielle 2015, les lièvres et la tortue

Alors que la présidentielle de 2015 se dessine, les grands leaders politiques s'apprêtent à se lancer dans la course. Alassane Ouattara, déjà candidat, préfère, lui, rester[...]

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Le parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d'organiser la cruciale présidentielle de 2015. Pour les[...]

Côte d'Ivoire : un VRP nommé Ouattara

Pour le président ivoirien Alassane Ouattara, qui savourait fin août ses derniers jours de vacances à Mougins, dans le sud de la France, la rentrée s'annonce chargée avec un voyage en[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Côte d'Ivoire : Guillaume Koffi et Issa Diabaté, l'architecture et l'art de la passivité

Les architectes ivoiriens Guillaume Koffi et Issa Diabaté s'inspirent de l'architecture traditionnelle africaine pour concevoir des bâtiments de plus en plus passifs. Mais résolument modernes.[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Présidentielle ivoirienne 2015 : les lièvres et la tortue

Alors que l'élection présidentielle ivoirienne aura lieu en octobre 2015, seul Alassane Ouattara a pour l'instant déclaré sa candidature. Les autres leaders politiques continuent de chercher celui qui[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex