Extension Factory Builder
16/05/2012 à 18:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Charles Taylor pourrait être condamné à 80 ans de prison. Charles Taylor pourrait être condamné à 80 ans de prison. © AFP

Charles Taylor a pris la parole pour la dernière fois, mercredi 16 mai, devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL). L’ancien président du Liberia, reconnu coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité a réaffirmé avoir "tout fait pour la paix" dans son pays.

C’étaient les derniers mots qu’il prononçait à la barre du Tribunal spécial pour la Sierra Leone à Leidschendam, qui doit prononcer sa peine définitive le 30 mai. Et Charles Taylor n’a pas changé de ligne de défense, mercredi 16 mai, alors qu’il a été reconnu coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, le 26 avril. « J'étais convaincu qu'à moins que la paix n'arrive en Sierra Leone, le Liberia ne pourrait pas aller de l'avant, j'ai tout fait pour la paix », a-t-il déclaré lors de sa prise de parole.

L’ancien président libérien, lisant ses notes aux juges, a également accusé le bureau du procureur d’avoir acheté des témoins. « Des témoins ont été payés, forcés, et dans de nombreux cas menacés de poursuites s'ils ne témoignaient pas », a-t-il lancé.

"Sans lui, les mouvements rebelles seraient morts plus tôt"

« J'exprime ici ma tristesse et ma sympathie la plus profonde aux victimes et à leurs familles qui ont souffert à cause des crimes perpétrés en Sierra Leone », a continué Charles Taylor, le premier ex-chef d'État condamné par la justice internationale depuis le tribunal militaire international de Nuremberg.

L’accusation a requis, mercredi 2 mai, 80 ans d’emprisonnement contre Charles Taylor, estimant qu’il avait « aidé et encouragé » une campagne de terreur visant à obtenir le contrôle de la Sierra Leone dans le but d'exploiter ses diamants, au cours d'une guerre civile qui a fait 120 000 morts dans ce pays entre 1991 et 2001. Pour le procureur, Brenda Hollis, celui-ci était même la « racine »  de l'alliance entre les rebelles sierra-léonais du RUF et ses propres troupes : « sans lui, les mouvements rebelles seraient morts plus tôt ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : 165 personnels cubains en Sierra Leone, Obama supervise la stratégie américaine

Ebola : 165 personnels cubains en Sierra Leone, Obama supervise la stratégie américaine

La mobilisation internationale contre Ebola a reçu vendredi un renfort de taille, Cuba annonçant l'envoi de 165 médecins et infirmiers en Sierra Leone, un déploiement encore loin de remédier &a[...]

Ebola : des mots et des maux

La lutte contre Ebola, c'est aussi un enjeu de communication. Pour les chefs d'État et de gouvernement. Pour les ONG. Et pour les compagnies aériennes.[...]

Ebola : la peur, c'est contagieux

Les mesures de quarantaine, discriminatoires à l'égard des pays touchés, sont-elles excessives ? L'Organisation mondiale de la santé a-t-elle sous-estimé l'ampleur de la menace ? Pendant[...]

Ebola : l'UA appelle à une levée des interdictions de voyager

L’Union africaine, qui s’est réunie lundi à Addis Abeba pour définir une stratégie de lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit actuellement en Afrique de[...]

Ebola : le cri d'alarme de onze grands patrons africains

Onze dirigeants d'entreprises internationales installées en Afrique de l'Ouest en appellent à la communauté internationale, souhaitant un effort global plus important et mieux coordonné et une[...]

Ebola : l'Union africaine se réunit en urgence à Addis-Abeba

Réuni en urgence lundi à Addis-Abeba, le Conseil exécutif de l'Union africaine (UA) doit notamment aborder l'utilité des mesures de suspensions de vols et de fermetures de frontières à[...]

Ebola : la population de Sierra Leone confinée du 19 au 21 septembre

Le gouvernement sierra-léonais a annoncé samedi que la population sera confinée à domicile du 19 au 21 septembre, pour détecter plus facilement les cas de cette maladie qui ne cesse d'y[...]

Ebola : à la réunion de Genève, l'OMS liste 8 traitements et 2 vaccins à développer

Tandis que l’épidémie d’Ebola ne cesse de s’étendre en Afrique de l’Ouest, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a proposé huit traitements ainsi que deux[...]

Ebola : les Nations unies redoutent des pénuries alimentaires

L’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) s’alarme du risque de pénuries alimentaires dans les pays les plus touchés par l’épidémie[...]

Ebola : l'Afrique en quarantaine

Alors que l'épidémie continue de se propager, l'inquiétude s'est transformée en véritable psychose. Tout le continent pourrait bien en faire les frais.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex