Extension Factory Builder
16/05/2012 à 15:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Sénégalais se sont réunis nombreux mardi 15 mai pour rendre hommage à Bocandé. Les Sénégalais se sont réunis nombreux mardi 15 mai pour rendre hommage à Bocandé. © AFP

"Un lion." "Un digne fils du Sénégal." C’est en ces termes que le président sénégalais Macky Sall a rendu hommage, mardi 15 mai, au stade Demba Diop de Dakar, devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, à Jules François Bocandé, décédé le 7 mai à 54 ans des conséquences d’un accident vasculo-cérébral à Metz. L’ancien capitaine des Lions de la Terranga a été inhumé mercredi 16 mai dans sa ville natale de Ziguinchor.

Quelque 20 000 à 30 000 personnes se sont rassemblées, mardi 15 mai, au stade Bemba Diop de Dakar, pour un hommage vibrant à l’ancienne gloire du football sénégalais, Jules François Bocandé. Dans une ambiance lourde d’émotions, la cérémonie a été marquée par de nombreux témoignages de personnalités politiques mais également de ses anciens coéquipiers et des joueurs actuels de l’équipe sénégalaise comme Khalilou Fadiga, El Hadji Diouf et le gardien de but Tony Sylva.

« Tout le Sénégal est aujourd'hui endeuillé. Il n'a jamais été avare de conseils. (...) C'est lui qui nous a donné l'amour du maillot », a ainsi déclaré Khalilou Fadiga, entre deux sanglots. « C'était un père, un frère, un conseiller. J'ai mal au cœur », avait auparavant lâché El Hadji Diouf.

 

L'hommage des joueurs de l'équipe du Sénégal

 

"Fulgurances"

Durant de longues minutes, le chef de l’État, Macky Sall, a  lui-même prononcé un vibrant hommage à « un héros de l’histoire sportive, un homme bon et courageux selon tous les témoignages. »  « Nous garderons éternellement le souvenir des fulgurances, ce 1er Septembre 1985, lorsque, face au redoutable Zimbabwe, il s’introduisait, avec l’art du champion déterminé, dans les enclos de l’adversaire pour signer les buts de la victoire et faire vibrer, dans la ferveur et l’enthousiasme, tout un peuple », a-t-il ainsi lancé.

Et de poursuivre : « Nous garderons éternellement le souvenir d’un Bocandé qui, au mépris de ses intérêts personnels, provoqua volontairement son expulsion de la pelouse de Metz pour répondre, tel un soldat, à l’appel de la patrie alors sur le chemin du Caire à l’occasion de la Coupe d’Afrique de 1986. Si un tel homme n’est pas un héros, qu’est-ce alors un héros ? »

Retour à Ziguinchor

Avec le Sénégal, Bocandé a participé à trois Coupes d’Afrique des Nations (1986, 1990 et 1992). Il a été sacré meilleur buteur du championnat français de première division avec 25 buts marqués en 1986 sous les couleurs de Metz. Il a ensuite parcouru l’Hexagone en mettant son talent au service du Paris Saint-Germain, de Nice et de Lens.

Bocandé a été inhumé, mercredi 16 mai dans l’après-midi, dans sa ville natale de Ziguinchor, où de nombreuses personnes ont accueilli sa dépouille, célébrant l’enfant du pays qui avait débuté sa carrière avec le club local du Casa Sports. Il repose au cimetière mixte de Santhiaba, symbole du dialogue islamo-chrétien au Sénégal, aux côtés de sa mère.
 

La vidéo de l'arrivée de la dépouille de Jules François Kokandé à Ziguinchor

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Giresse : 'Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?'

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement viole[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Sénégal : Suneor va céder son activité trituration au français Avril

Exclusif : Selon les informations de Jeune Afrique, Advens, actionnaire majoritaire de l'huilier sénégalais Suneor, et le Groupe Avril (ex Sofiproteol) ont signé le 13 février dernier un protocole[...]

Sénégal : l'affaire Wade

Le procès Karim Wade, véritable marathon judiciaire entamé le 31 juillet 2014 à Dakar, s'est achevé ce 19 février. Jugement attendu le 23 mars. L'enjeu est[...]

Sénégal : Macky Sall fait les yeux doux à la Casamance

Le président sénégalais a entamé jeudi une tournée d'une semaine en Casamance. Annonces en faveur du tourisme local, développement de son assise politique dans la région,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120516150324 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120516150324 from 172.16.0.100