Extension Factory Builder
16/05/2012 à 18:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Meriem Bensalah Chaqroun devrait prendre la tête de la CGEM le 16 mai 2012. Meriem Bensalah Chaqroun devrait prendre la tête de la CGEM le 16 mai 2012. © CGEM

L’énergique patronne des Eaux minérales d’Oulmès, Meriem Bensalah Chaqroun, a été élue mercredi 16 mai à la tête de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Elle était l’unique candidate à la succession de Mohamed Horani.

Mis à jour à 20h00

Les patrons marocains se sont choisis... une patronne. Meriem Bensalah Chaqroun, administratrice-directrice générale des Eaux minérales d’Oulmès, a été élue le16 mai à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Conformément aux usages de la principale organisation patronale marocaine, les deux autres prétendants s'étaient retirés de la course pour qu’il n’y ait qu’une seule candidature. Le sortant, Mohamed Horani, président du groupe de monétique Hightech Payment Systems (HPS), et Abdelilah Hifdi, qui chapeaute la Fédération nationale des transports routiers, avaient appelé à voter pour elle.

À 49 ans, la fille d’Abdelkader Bensalah, figure de la lutte pour l’indépendance et fondateur du conglomérat Holmarcom, s’est imposée depuis longtemps. Titulaire d’un MBA de l’université de Dallas, elle a intégré dès 1990 le groupe familial au sein des Eaux minérales d’Oulmès. Sous sa houlette, le chiffre d’affaires de la filiale, détentrice de la célèbre marque Sidi Ali, est passé de 600 millions à plus de 1 milliard de dirhams (89,6 millions d’euros). Une progression qui s’est faite en bonne entente avec son frère Mohamed Bensalah, arrivé à la tête d’Holmarcom en 1993. La candidate à la présidence de la CGEM s’est par ailleurs fait connaître pour ses talents d’organisatrice lors de grandes manifestations telles que la Journée de la terre en 2010 à Rabat ou le Festival de Casablanca.

Même en l’absence d’adversaire, l’énergique patronne des Eaux minérales d’Oulmès s’est lancée dans une tournée des régions afin d’expliquer son programme pour la CGEM, en compagnie de Salah Eddine Kadmiri, candidat à la vice-présidence. Patron de Schiele, une PME du secteur de l’électronique, ce dernier dirige aussi la commission PME de l’organisation, ce qui en fait un allié précieux pour Bensalah.

"Émergence industrielle"

Depuis le 4 mai, le tandem a déjà rencontré les chefs d’entreprise de Fès, Meknès, Tanger, Agadir et Laayoune. Leur programme met en avant la nécessité d’ouvrir la CGEM aux jeunes entrepreneurs et d’impliquer davantage l’organisation patronale dans le plan gouvernemental « émergence industrielle » et les politiques de soutien à l’export, notamment vers l’Afrique subsaharienne. Il reprend aussi les thèmes – plus traditionnels pour la CGEM – d’une fiscalité plus faible pour les PME et d’une flexibilité accrue du droit du travail.

Cette mère de trois enfants passionnée de moto, qui a toujours su concilier vie professionnelle et vie personnelle, est la première femme à accéder à la présidence de la CGEM.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers