Extension Factory Builder
14/05/2012 à 09:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Cedeao estime que le président intérimaire malien Dioncounda Traoré doit diriger la transition La Cedeao estime que le président intérimaire malien Dioncounda Traoré doit diriger la transition © AFP

Les chefs d'état-major de la Cedeao se réunissent lundi 14 mai à Abuja, au Nigeria, pour envisager les modalités de déploiement des troupes ouest-africaines au Mali et en Guinée-Bissau. Une réunion qui intervient alors que les négociations entre l’ex-junte malienne et la Cedeao sur le nom du prochain chef de la transition butent.

Les chefs d'état-major de la Cedeao se rencontrent lundi 14 mai à Abuja au Nigeria afin « d’envisager les modalités de déploiement des troupes » au Mali et en Guinée-Bissau. Les responsables de la gendarmerie et de la police du Burkina Faso et du Nigeria, qui ont promis d'envoyer des troupes, seront présents à la réunion. 

En Guinée-Bissau, les responsables du coup d’État et les médiateurs africains se sont d’ores et déjà entendus vendredi pour que le président de l’Assemblé nationale, Manuel Serifo Nhamadjo, dirige un gouvernement de transition. Reste pour l'organisation sous-régionale à régler les problèmes du financement de la force d’intervention déployée, et du départ des soldats angolais présents sur le sol bissau-guinéen.

Blocage au Mali

À l’opposé, la résolution de la crise malienne est toujours bloquée. Lors du dernier sommet de la Cedeao, le 3 mai à Dakar, l’envoi de troupes ouest-africaines a été approuvé à la condition que la demande émane des autorités maliennes. Mais de quelle autorité ? C’est sur ce point précis que les négociations entre l’ex-junte et la Cedeao butent. Samedi, les deux médiateurs ouest-africains présents à Bamako depuis mardi - le ministre ivoirien de l'Intégration africaine, Adama Bictogo, et le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibril Bassolé - ont quitté la capitale malienne sans accord avec l'ex-junte sur le nom de la personne devant diriger la période de transition à l'issue de la période des 40 jours, le 22 mai prochain.

L'ex-junte souhaite voir son leader, le capitane Amadou haya Sanaogo, remplacer le président intérimaire, Dioncounda Traoré, alors que la Cedeao veut que celui-ci reste au pouvoir pour une période d'un an. « Nous n'avons pas pu trouver pour le moment un accord. A notre entendement, selon la Constitution malienne, à partir du moment où après les 40 jours d'intérim on ne pourra pas tenir les élections, c'est (l'actuel président intérimaire) Dioncounda Traoré qui devrait poursuivre la tâche », a déclaré avant de partir Adama Bictogo.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Diaporama : d'Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Diaporama : d'Hamammet à Zanzibar, découvrez les plus belles plages d'Afrique

Du Cameroun à la République démocratique du Congo, en passant par les Seychelles, les plages africaines sont des coins de paradis. "Jeune Afrique" vous fait prendre le large avec une sélection[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Togo : l'autre Olympio

Dans la famille, il y a Sylvanus, le père de l'indépendance togolaise, Gilchrist, l'ex-opposant historique. Et maintenant, leur neveu, chef d'entreprise, qui entre en politique.[...]

Carte : pour y voir clair dans le micmac des groupes rebelles de Centrafrique

À Brazzaville, où a finalement été signé un accord de cessez-le-feu a minima, le 23 juillet, l'ensemble des groupes armés de la crise centrafricaine étaient[...]

Togo - Arthème Ahoomey-Zunu : "Les résultats des réformes sont là"

Amélioration des rentrées fiscales, adaptation des infrastructures, politique de l'emploi... Pour le Premier ministre, fini les plans d'urgence : place à l'émergence.[...]

Air Algérie : le vol Ouaga-Alger AH 5017 disparaît avec 116 personnes à bord

La compagnie aérienne nationale algérienne a annoncé avoir perdu le contact avec l'un de ses avions parti de Ouagadougou. Il y avait entre 110 passagers et 6 membres d'équipage à bord.[...]

Cameroun : les "embrouilles" judiciaires d'Eto'o, accusé par son ex de publication de photos obscènes

Hélène Nathalie Koah, l'ex-petite amie de Samuel Eto'o, accuse ce dernier d'avoir publié des photos d'elle dénudée sur le web. Le footballeur camerounais avait déjà porté[...]

Centrafrique : les groupes armés signent un accord de fin des hostilités à Brazzaville

Mercredi soir, les délégués du forum de Brazzaville pour la réconciliation en Centrafrique ont signé un accord de cessation des hostilités. Il doit prendre effet immédiatement sur[...]

Côte d'Ivoire : sale temps pour le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara

Le lieutenant-colonel Issiaka Ouattara alias Wattao, figure emblématique des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), vient d'être démis de deux de ses fonctions au sein de[...]

Terrorisme : une "force armée multinationale" pour lutter contre Boko Haram

Quatre États riverains du lac Tchad vont mettre sur pied "une force armée multinationale" pour lutter contre la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers