Extension Factory Builder
10/05/2012 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre de RDC Augustin Matata Ponyo, le 19 avril 2012 à Kinshasa. Le Premier ministre de RDC Augustin Matata Ponyo, le 19 avril 2012 à Kinshasa. © AFP

Le gouvernement congolais a été investi mercredi 9 mai, après avoir présenté un programme quinquennal aux députés. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a proposé un plan d’action résolument économique et social, promettant une amélioration des conditions de vie des Congolais.

Les volets social et économique seront au cœur du programme quinquennal du gouvernement congolais, investi mercredi 9 mai.

« Sur 388 députés qui ont pris part au vote, 324 députés ont voté pour, 53 députés ont voté contre, 11 députés se sont abstenu. En conséquence, l'assemblée plénière approuve le programme du gouvernement », a affirmé le président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, devant les députés. Un vote qui vaut investiture du nouveau gouvernement.

Dès lundi, Augustin Matata Ponyo, le Premier ministre, avait présenté aux députés un programme quinquennal, établissant le plan d’action gouvernemental pour les années à venir. Premier objectif : « consolider » les résultats du gouvernement sortant à travers le « maintien de la stabilité macroéconomique et l'accélération du train de réformes en vue de libérer la croissance à des niveaux compatibles avec la réduction rapide de la pauvreté », avait affirmé le Premier ministre. La finalité de ce programme est de « créer les conditions de stabilité politique, propice à une croissance robuste, redistribuée et créatrice d'emploi, dans une économie stable et compétitive, soutenue par des institutions performantes », a expliqué le ministre sortant de l’Économie et des Finances.

Urgence

L’un des pans essentiels de ce programme vise à développer le soutien étatique au secteur privé, afin d’œuvrer dans les domaines prioritaires. En premier lieu, le développement des infrastructures et des services, dans cet immense pays ravagé par la guerre et la corruption. Le plan d’action veut aussi honorer les promesses du chef d’État Joseph Kabila, qui avait déclaré lors de son investiture, avoir « reçu 5 sur 5 » le message des électeurs qui réclamaient une « action urgente » sur « le chômage, les revenus des ménages, la satisfaction des besoins sociaux de base, la salubrité de nos villes, les conditions de vie dans nos villages et la distribution de la justice ». Le gouvernement prévoit donc d’œuvrer à l'amélioration du quotidien des 68 millions de Congolais, dont 71% vivent avec environ un dollar par jour malgré les importantes ressources minières (diamant, coltan, cassitérite...) dont dispose le pays, classée au 196e et dernier rang du classement 2011 de l'indice de développement humain de l'ONU.

Le gouvernement table donc sur « la création d'emplois décents, la réinsertion socio-économique des jeunes défavorisés, la protection sociale des personnes et groupes vulnérables, la réorganisation de la sécurité sociale », ainsi qu’un meilleur accès à l'eau potable, à l'éducation et à la santé. Autre promesse du Premier ministre : le salaire minimum « sera appliqué et amélioré progressivement en fonction des ressources publiques (...) ».

En ce qui concerne les ressources, le gouvernement « entend réduire les distorsions résultant de l'existence de plusieurs régimes fiscaux » dans le secteur minier, et professionnaliser la filière, sujette aux fraudes, a-t-il promis.

Réputé pour sa rigueur, Augustin Matata Ponyo a une nouvelle fois appelé les membres du gouvernement à faire preuve d'intégrité et de probité dans sa mission.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120510090630 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120510090630 from 172.16.0.100