Extension Factory Builder
10/05/2012 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre de RDC Augustin Matata Ponyo, le 19 avril 2012 à Kinshasa. Le Premier ministre de RDC Augustin Matata Ponyo, le 19 avril 2012 à Kinshasa. © AFP

Le gouvernement congolais a été investi mercredi 9 mai, après avoir présenté un programme quinquennal aux députés. Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a proposé un plan d’action résolument économique et social, promettant une amélioration des conditions de vie des Congolais.

Les volets social et économique seront au cœur du programme quinquennal du gouvernement congolais, investi mercredi 9 mai.

« Sur 388 députés qui ont pris part au vote, 324 députés ont voté pour, 53 députés ont voté contre, 11 députés se sont abstenu. En conséquence, l'assemblée plénière approuve le programme du gouvernement », a affirmé le président de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, devant les députés. Un vote qui vaut investiture du nouveau gouvernement.

Dès lundi, Augustin Matata Ponyo, le Premier ministre, avait présenté aux députés un programme quinquennal, établissant le plan d’action gouvernemental pour les années à venir. Premier objectif : « consolider » les résultats du gouvernement sortant à travers le « maintien de la stabilité macroéconomique et l'accélération du train de réformes en vue de libérer la croissance à des niveaux compatibles avec la réduction rapide de la pauvreté », avait affirmé le Premier ministre. La finalité de ce programme est de « créer les conditions de stabilité politique, propice à une croissance robuste, redistribuée et créatrice d'emploi, dans une économie stable et compétitive, soutenue par des institutions performantes », a expliqué le ministre sortant de l’Économie et des Finances.

Urgence

L’un des pans essentiels de ce programme vise à développer le soutien étatique au secteur privé, afin d’œuvrer dans les domaines prioritaires. En premier lieu, le développement des infrastructures et des services, dans cet immense pays ravagé par la guerre et la corruption. Le plan d’action veut aussi honorer les promesses du chef d’État Joseph Kabila, qui avait déclaré lors de son investiture, avoir « reçu 5 sur 5 » le message des électeurs qui réclamaient une « action urgente » sur « le chômage, les revenus des ménages, la satisfaction des besoins sociaux de base, la salubrité de nos villes, les conditions de vie dans nos villages et la distribution de la justice ». Le gouvernement prévoit donc d’œuvrer à l'amélioration du quotidien des 68 millions de Congolais, dont 71% vivent avec environ un dollar par jour malgré les importantes ressources minières (diamant, coltan, cassitérite...) dont dispose le pays, classée au 196e et dernier rang du classement 2011 de l'indice de développement humain de l'ONU.

Le gouvernement table donc sur « la création d'emplois décents, la réinsertion socio-économique des jeunes défavorisés, la protection sociale des personnes et groupes vulnérables, la réorganisation de la sécurité sociale », ainsi qu’un meilleur accès à l'eau potable, à l'éducation et à la santé. Autre promesse du Premier ministre : le salaire minimum « sera appliqué et amélioré progressivement en fonction des ressources publiques (...) ».

En ce qui concerne les ressources, le gouvernement « entend réduire les distorsions résultant de l'existence de plusieurs régimes fiscaux » dans le secteur minier, et professionnaliser la filière, sujette aux fraudes, a-t-il promis.

Réputé pour sa rigueur, Augustin Matata Ponyo a une nouvelle fois appelé les membres du gouvernement à faire preuve d'intégrité et de probité dans sa mission.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

Après plusieurs mois de tergiversations, les premiers combattants FDLR ayant déposé les armes sont arrivés jeudi à Kisangani. Au total,  217 personnes, ex-combattants, leurs femmes et enfant[...]

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

Des tenues de l'armée congolaise ont été retrouvées mercredi dans un fourgon de la Monusco à l'aéroport de Goma, selon plusieurs témoins sur place. Une affaire bien embarrassante[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces