Extension Factory Builder
09/05/2012 à 09:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bosco Ntaganda est un ancien chef d'état-major de l'ex-rébellion du CNDP. Bosco Ntaganda est un ancien chef d'état-major de l'ex-rébellion du CNDP. © AFP

L'ex-rebelle intégré à l'armée en 2009 et désormais général mutin en fuite, Bosco Ntaganda, se dirige avec ses hommes vers le parc national des Virunga, à la frontière rwandaise, après avoir échangé des tirs avec les FARDC. Kinshasa veut le juger pour rebellion.

Mis à jour à 11h57.

Premiers accrochages entre Bosco Ntaganda et les Forces armées de RDC (FARDC) depuis la fuite du général mutin au Nord-Kivu (Est). « Nous avons commencé les combats à minuit (22 heures GMT). Le général Bosco était dans les rangs » des combattants, a déclaré un capitaine de l'armée, ex-membre de l'ancienne rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), dont Ntaganda était lui-même chef d'état-major avant son intégration dans l'armée en 2009 avec ses hommes.

« Après quatre heures d'échanges de tirs nourris à Kibumba [localité à la frontière des territoires de Nyiaragongo et Rutshuru, NDLR], nous avons été appuyés par des tirs à l'arme lourde », a précisé le capitaine. « Les mutins se sont dispersés. Ils sont partis dans les forêts derrière Kibumba, qu'ils ont traversé cette nuit », a affirmé le capitaine, précisant qu'ils étaient « nombreux » et se dirigeaient vers le parc des Virunga, situé à la frontière avec le Rwanda et classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

« Plus de 25 tonnes d'armement ont été récupérées dans la ferme de Bosco Ntaganda à Masisi », a déclaré Célestin Sibomana, attaché de presse du gouvernorat. « Il y a des armes lourdes : des mortiers, des canons sans recul et des armes légères. Quelques armes ont été présentées au gouverneur [Julien Paluku ; NDLR] lorsqu'il était en tournée dans cette partie du Masisi pour sensibiliser les populations au retour », a-t-il précisé.

Ultimatum

Dans la nuit de vendredi, les Forces armées (FARDC) avaient pourtant suspendu leurs attaques dans le Nord-Kivu, affirmant que la situation était « maîtrisée » dans le Masisi et le Rutshuru. Elle a aussi laissé un ultimatum de cinq jours aux mutins pour se rendre. « Nous sommes des militaires: le délai passé, si les mutins ne se rendent pas, nous allons poursuivre les opérations contre eux », avait cependant prévenu le colonel Sylvain Ekenge, porte-parole militaire pour les provinces des Nord et Sud Kivu (est).

Le parti politique CNDP, né des accords de paix de 2009 entre le gouvernement et les ex-CNDP, a salué mardi dans un communiqué la suspension des opérations et a apellé « les FARDC et leurs éléments mutins à maintenir cette trêve et (...) à privilégier le dialogue au détriment des armes qui tuent, détruisent et provoquent des déplacements massifs » de populations.

"Terminator"

Surnommé « Terminator », le général Ntaganda est visé depuis 2006 par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour enrôlement d'enfants pendant la guerre civile en Ituri (2002-2003). Le gouvernement a toujours refusé de l'arrêter, estimant que la paix prévalait sur la justice, mais il l'a jugé dernièrement « responsable » des combats et souhaite le faire comparaître devant des « juridictions congolaises ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

RDC - Neeskens Kebano : "Je vis ma meilleure saison depuis que je suis professionnel"

Neeskens Kebano, qui a renoncé à la possibilité de jouer en équipe de France pour porter le maillot des Léopards, a été élu Soulier d’Ebène du championnat de[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

RDC : pourquoi l'hommage de Zoé Kabila aux "kadogo" fait polémique sur Twitter

Le député congolais Zoé Kabila, frère du président de la RDC, a tenu à rendre un hommage samedi sur Twitter aux "kadogos qui ont fait le choix de laisser leurs stylos pour les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers