Extension Factory Builder
08/05/2012 à 14:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Couverture de L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture. Couverture de L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture. © DR

Frankito publie "L’Homme pas Dieu". Dans la plus pure tradition du polar social, le journaliste et écrivain français nous invite à plonger – en apnée – dans les remous du creuset antillais.

« Moi qui n’aimais déjà pas les journalistes… Ces salauds font plus que jamais partie, avec les policiers, les enseignants, les garagistes et les artistes, de ceux que j’exècre le mieux. » Que les personnes concernées n’en prennent pas ombrage, c’est justement un journaliste qui écrit ces mots. De fait, quand il ne travaille pas à un roman (Pointe-à-Pitre-Paris, 2000), une pièce de théâtre (Bòdlanmou pa lwen, 2005) ou un documentaire (L’Appel du tambour, 2009), l’auteur de L’Homme pas Dieu – dont est tirée cette citation – est rédacteur en chef du quotidien panafricain en ligne Afrik.com, à Paris.

En bon journaliste, donc, Franck Salin alias Frankito sait que pour brosser un tableau le plus juste et le plus complet possible d’une situation, il faut multiplier les points de vue – même ceux qui ne sont pas les siens –, donner la parole à tout le monde. Une recette qu’il applique avec succès dans son nouveau roman, un polar enlevé dont l’action se déroule dans sa Guadeloupe d’origine. On y suit les mésaventures d’Albert Gouti, professeur de sciences physiques le jour, tombeur de « bougresses en chaleur » la nuit, réveillé un beau matin par des « babylones » en uniforme. Il se voit bientôt accusé d’un triple assassinat sur les personnes de son ex, de son garagiste et, plus tard, d’une beauté conquise entre-temps sur internet.

Au fil de la cavale de son héros, Frankito nous fait voyager dans tous les milieux du creuset guadeloupéen. Il y a les policiers et les collègues blancs et arrogants d’Albert Gouti, fraîchement débarqués – voire bannis – de métropole. Il y a son frère tombé dans les abîmes de la drogue. Il y a son jardinier haïtien qu’il suspecte d’être un ancien tonton macoute auteur des pires atrocités dans l’île voisine. Il y a ceux qui ont « réussi », ont étudié en Europe et sont aujourd’hui incapables d’aligner trois phrases en créole. Il y a les « négropolitains » en villégiature, les commerçants libanais, les entrepreneurs indiens, les propriétaires békés…

Polar social

Bien sûr, tout ce petit monde se mêle, parfois – les « couples domino » –, et se toise, souvent. Et Frankito se fait un plaisir de passer à la moulinette les clichés qui, décidément, ont la peau dure. Florilège : « À propos de l’épouse idéale, elle [la mère du narrateur, NDLR] m’avait fait un nombre impressionnant de recommandations : pas de femmes trop foncées, elles sont complexées ; pas de femmes trop claires, elles sont méprisantes ; pas de femmes blanches, elles sont mal élevées ; les Indiennes non plus, elles sont chimériques et, c’est connu, bien trop “philosophes” ; pas de Martiniquaises, elles sont “comparaison” ; pas de Guyanaises, elles ont le mal du pays. »

Autant de digressions qui, si elles ralentissent le rythme de l’action, ont le mérite de n’oublier aucune facette de la société guadeloupéenne et d’évoquer toutes les problématiques qui la traversent : le racisme ordinaire, le chômage rampant, la dépendance vis-à-vis de la métropole… Dans la plus pure tradition du polar social, la dimension documentaire a ici toute sa place, servie par une écriture inventive et osée dans laquelle s’invitent quelques bribes de créole. Ou quand le roman noir s’enrichit de toutes les couleurs des Antilles.

___

- L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture, 240 p., 18,50 euros
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est totaleme[...]

Allemagne, la crise d'asthme

Les mauvaises nouvelles se succèdent, l'économie s'essouffle et le spectre de la récession menace. Mais Angela Merkel refuse d'infléchir sa politique. Louable opiniâtreté ou[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers