Extension Factory Builder
08/05/2012 à 14:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Couverture de L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture. Couverture de L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture. © DR

Frankito publie "L’Homme pas Dieu". Dans la plus pure tradition du polar social, le journaliste et écrivain français nous invite à plonger – en apnée – dans les remous du creuset antillais.

« Moi qui n’aimais déjà pas les journalistes… Ces salauds font plus que jamais partie, avec les policiers, les enseignants, les garagistes et les artistes, de ceux que j’exècre le mieux. » Que les personnes concernées n’en prennent pas ombrage, c’est justement un journaliste qui écrit ces mots. De fait, quand il ne travaille pas à un roman (Pointe-à-Pitre-Paris, 2000), une pièce de théâtre (Bòdlanmou pa lwen, 2005) ou un documentaire (L’Appel du tambour, 2009), l’auteur de L’Homme pas Dieu – dont est tirée cette citation – est rédacteur en chef du quotidien panafricain en ligne Afrik.com, à Paris.

En bon journaliste, donc, Franck Salin alias Frankito sait que pour brosser un tableau le plus juste et le plus complet possible d’une situation, il faut multiplier les points de vue – même ceux qui ne sont pas les siens –, donner la parole à tout le monde. Une recette qu’il applique avec succès dans son nouveau roman, un polar enlevé dont l’action se déroule dans sa Guadeloupe d’origine. On y suit les mésaventures d’Albert Gouti, professeur de sciences physiques le jour, tombeur de « bougresses en chaleur » la nuit, réveillé un beau matin par des « babylones » en uniforme. Il se voit bientôt accusé d’un triple assassinat sur les personnes de son ex, de son garagiste et, plus tard, d’une beauté conquise entre-temps sur internet.

Au fil de la cavale de son héros, Frankito nous fait voyager dans tous les milieux du creuset guadeloupéen. Il y a les policiers et les collègues blancs et arrogants d’Albert Gouti, fraîchement débarqués – voire bannis – de métropole. Il y a son frère tombé dans les abîmes de la drogue. Il y a son jardinier haïtien qu’il suspecte d’être un ancien tonton macoute auteur des pires atrocités dans l’île voisine. Il y a ceux qui ont « réussi », ont étudié en Europe et sont aujourd’hui incapables d’aligner trois phrases en créole. Il y a les « négropolitains » en villégiature, les commerçants libanais, les entrepreneurs indiens, les propriétaires békés…

Polar social

Bien sûr, tout ce petit monde se mêle, parfois – les « couples domino » –, et se toise, souvent. Et Frankito se fait un plaisir de passer à la moulinette les clichés qui, décidément, ont la peau dure. Florilège : « À propos de l’épouse idéale, elle [la mère du narrateur, NDLR] m’avait fait un nombre impressionnant de recommandations : pas de femmes trop foncées, elles sont complexées ; pas de femmes trop claires, elles sont méprisantes ; pas de femmes blanches, elles sont mal élevées ; les Indiennes non plus, elles sont chimériques et, c’est connu, bien trop “philosophes” ; pas de Martiniquaises, elles sont “comparaison” ; pas de Guyanaises, elles ont le mal du pays. »

Autant de digressions qui, si elles ralentissent le rythme de l’action, ont le mérite de n’oublier aucune facette de la société guadeloupéenne et d’évoquer toutes les problématiques qui la traversent : le racisme ordinaire, le chômage rampant, la dépendance vis-à-vis de la métropole… Dans la plus pure tradition du polar social, la dimension documentaire a ici toute sa place, servie par une écriture inventive et osée dans laquelle s’invitent quelques bribes de créole. Ou quand le roman noir s’enrichit de toutes les couleurs des Antilles.

___

- L’Homme pas Dieu, de Frankito, éd. Écriture, 240 p., 18,50 euros
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers