Extension Factory Builder
02/05/2012 à 14:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La technologie mobile en plein essor sur le continent pourrait venir en aide aux agriculteurs. La technologie mobile en plein essor sur le continent pourrait venir en aide aux agriculteurs. © AFP

L'Afrique n' pas encore fait sa révolution verte, pire, d'après de nouvelles données, il s'agit du seul continent où la disponibilité de nourriture par personne a diminué. La téléphonie mobile pourrait changer la donne en donnant un sérieux coup de pouce aux agriculteurs. Explications.

L’Afrique attend encore sa révolution verte. D’après l’Agra (Alliance for a green revolution in Africa), une organisation financée par la Fondation Bill Gates, c’est même le seul continent où la disponibilité de nourriture par personne a diminué depuis les années 60. En cause notamment : un rendement moyen de deux tonnes par hectare, contre quatre en Inde et huit en Chine, d’après le Fida (Fonds international de développement agricole). Le faible usage des engrais explique, entre autres, cette maigre productivité. Pour faire en sorte que les petits exploitants y accèdent plus facilement, trois obstacles majeurs pourraient être levés grâce à la technologie mobile : l’inefficacité des systèmes de subvention, le manque d’informations sur les prix et la difficulté d’accès aux financements.

Solutions mobiles

Ainsi, Notore Chemical, un producteur d’engrais basé au Nigeria, évalue que, chaque année, entre 500 et 700 millions de dollars sont dédiés aux subventions d’intrants agricoles. Mais seulement 10 à 20% d’entre elles parviendraient aux agriculteurs. De plus, si l’on en croit une étude menée par cette entreprise, les subventions renchérissent le coût final des intrants à cause de la multitude d’intermédiaires dont le système a besoin pour fonctionner. Notore Chemical teste en ce moment un système baptisé e-wallet dont l’idée est simple : il s’agit de transférer les subventions directement par SMS à l’agriculteur, un SMS qui donne droit à une quantité plutôt qu’à un montant afin d’être certain que l’exploitant recevra ce qui lui revient.

D’autre part, la SFI, filiale de la Banque mondiale, soutient la mise en place de programmes innovants à l’usage des fermiers africains. Parmi ces projets, TradeNet, une plateforme de négoce basée au Ghana, présente un exemple intéressant. Cette start-up a mis en place un service de suivi par SMS des cours locaux de plus de 80 matières premières. Les informations sont collectées dans quelque 400 marchés à travers l’Afrique de l’Ouest. Enfin, la pénétration de la banque mobile jusqu’au plus profond des territoires devrait permettre aux petits exploitants de résoudre, partiellement encore, le problème d’accès au crédit. Une équation traditionnellement compliquée à résoudre en raison de leur incapacité à garantir leur emprunt avec des futures récoltes souvent hypothétiques.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Carte interactive : plus de 1 600 accidents aériens en Afrique depuis 1935

Carte interactive : plus de 1 600 accidents aériens en Afrique depuis 1935

Le crash du vol AH5017 d'Air Algérie, le 24 juillet 2014 au Mali, a ravivé le débat sur la sécurité aérienne en Afrique. L'occasion pour "Jeune Afrique" de faire le point sur les[...]

Et si l'Afrique guérissait le monde ?

La perspective d’une exportation massive d’Ebola hors d’Afrique a installé une psychose qui frise l’afrophobie. Le continent menace-t-il la santé du monde ? Selon une récente[...]

Classement : quels présidents africains ont les meilleurs sites internet ?

Rendre son site attrayant fait-il partie de la stratégie de communication des présidences africaines ? Pas vraiment, au regard de l'ensemble des plateformes officielles que nous avons passées au crible. Qui[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

Énergie : l'Afrique à l'heure des centrales... décentralisées

Pour fournir de l'énergie aux zones rurales, les industriels misent de plus en plus sur des unités de production autonomes. EDF, Schneider, Bolloré font figure de pionniers dans ce domaine.[...]

"Ebola se propage dans une ville d'1,3 million d'habitants : Monrovia", s'alarme MSF

ONG et sociétés de Croix-Rouge insistaient vendredi sur la nécessité de se mobiliser davantage face à une épidémie de fièvre hémorragique Ebola "largement[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

Démographie : le 21e siècle sera-t-il africain ?

À en croire les prévisions statistiques, l’Afrique pourrait devenir le nouveau moteur économique du monde. Mais l’Unicef, rabat-joie, rappelle qu’en matière de démographie,[...]

Plus de 900 migrants africains secourus en un jour au large de l'Espagne

C'est un fait inédit : plus de 900 migrants subsahariens ont été secourus mardi dans le détroit de Gibraltar par les secours maritimes. En quatre jours, ce sont ainsi près de 1 300 personnes[...]

Le Texas, terre d'accueil des réfugiés africains aux États-Unis

Le Texas, État américain de 26 millions d'habitants, est le 3e en terme d'accueil de réfugiés aux États-Unis. Parmi ces derniers, les Africains sont de plus en plus nombreux, en particulier les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers