Extension Factory Builder
01/05/2012 à 11:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Algériens ont les yeux fixés sur le Stade du 5 Juillet, pas sur le vote du 10 mai. Les Algériens ont les yeux fixés sur le Stade du 5 Juillet, pas sur le vote du 10 mai. © D.R.

Le Printemps arabe aura-t-il lieu par les urnes en Algérie ? Peut-être... Mais en attendant les législatives du 10 mai, c'est la finale de la Coupe d'Algérie de football qui passionne les foules. Premier volet d'une série de dix reportages préélectoraux.

Deux semaines après son lancement, la campagne électorale ne passionne guère l’opinion algérienne. Pourtant, en un demi-siècle d’indépendance, l’offre politique n’a jamais été aussi diverse. Une quarantaine de partis et des centaines de listes indépendantes briguent les 462 sièges de députés dans la septième législature de l’histoire du pays sans que cela ne semble soulever l’enthousiasme.

L'Assemblée sortante n’a été élue que par 35% du corps électoral (40% pour les dernières élections au Maroc et près de 50% pour la Constituante en Tunisie). L’explication de ce désintérêt est complexe. En milieu urbain, le quidam a d’autres chats à fouetter et de nombreux soucis à résoudre. En revanche, en milieu rural, où les loisirs ne sont pas légion, l’ambiance de kermesse qui accompagne les meetings électoraux apporte un divertissement pour des villageois qui ont alors l’occasion de voir en chair et en os des vedettes et personnalités politiques, venus leur « vendre » leur programme.

Toutefois, citadins ou campagnards sont se rejoignent sur un point. Quelle que soit l’importance de l’échéance électorale du 10 mai, on n’en parlera sérieusement qu’après le 1e mai. Pourquoi précisément après cette date qui coïncide avec la fête du travail ? La réponse est simple : c’est le jour de la finale de la Coupe d’Algérie de football...

Algériens vs Algérois

L’édition 2012 oppose les deux clubs algériens qui ont le plus beau palmarès du foot algérien : l’Entente sportive de Sétif (ESS) et le Chabab Riadhi de Belouizdad (CRB, anciennement Belcourt, quartier populaire d’Alger). Les Hauts Plateaux contre la capitale. Les pauvres contre les nantis. Algériens vs Algérois. Du coup, la rencontre n’intéresse pas uniquement les Sétifiens et les Belcourtois mais toute l’Algérie du foot.

Cerise sur le gâteau, le président Abdelaziz Bouteflika, qui remettra au vainqueur la coupe, aux environs de 17 heures TU [Elle a finalement été remportée par l'ES Sétif, 2-1, NDLR], sera accompagné - et c’est une première - de Sepp Blatter, président de la Fifa. Convaincu que son équipe va gagner le trophée, un sétifien assure que la finale « aura des allures de coupe du monde. » Et a Belouizdad, les endroits dédiés aux affiches électorales ont tous été drapés de rouge et de blanc, les couleurs du CRB. La finale d’abord, les élections ensuite.

________

Par Cherif Ouazani, envoyé spécial à Alger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : l'entraîneur du NAHD limogé après une altercation avec Anelka

Algérie : l'entraîneur du NAHD limogé après une altercation avec Anelka

L'entraîneur de l'équipe algérienne du NA Hussein Dey, Ighil Meziane, a été limogé après une "altercation" avec l'ancien international français Nicolas Anelka, direc[...]

Moi, Fathy le Fou, maître du "trait pourri"

Mon pays, l’Algérie, a été pionnier dans la zone minée de la caricature politique en Afrique du Nord. J’ai fait partie de ses éclaireurs, envoyé à l’ombre avec[...]

Algérie : la nouvelle Constitution, l'Arlésienne de Bouteflika

En avril 2011, le chef de l'État annonce son intention de faire réviser la loi fondamentale. Quatre ans et plusieurs consultations plus tard, le projet de réforme n'a toujours pas[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Qui est Sid Ahmed Ghlam, l'Algérien qui planifiait un attentat en France ?

Sid Ahmed Ghlam a été arrêté dimanche en région parisienne alors qu’il projetait des attaques terroristes en banlieue parisienne, contre deux églises de Villejuif. Il est[...]

Algérie : l'embarrassante affaire Medjdoub

La plainte contre X pour torture déposée à Luxembourg, le 20 octobre 2012, par les avocats de Chani Medjdoub, un homme d'affaires algéro-luxembourgeois poursuivi pour corruption[...]

Algérie : Bouteflika les secrets du quatrième mandat

Pourquoi et comment, malgré un AVC qui l'a cloué dans un fauteuil roulant, le président de la République algérienne a décidé de rempiler en 2014. Enquête sur une[...]

Massacres de Sétif : la visite de Jean-Marc Todeschini diversement appréciée en Algérie

La presse algérienne n'a pas manqué de commenter la visite du secrétaire d'État français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, à Sétif. La première[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120501113038 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120501113038 from 172.16.0.100