Extension Factory Builder
26/04/2012 à 17:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara Le président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara © AFP

La Cedeao a une nouvelle fois lancé un avertissement aux juntes du Mali et de la Guinée-Bissau, le jeudi 26 avril, en marge d’un sommet extraordinaire à Abidjan. Les chefs d’État ouest-africains s’inquiètent notamment d’un basculement de la région dans le terrorisme et la criminalité transnationale.

« Notre réaction ferme et l'engagement de nos alliés sont plus que jamais vitaux pour que notre sous-région ne bascule dans le terrorisme et la criminalité transnationale », s’est inquiété Alassane Ouattara dans le discours d’ouverture du sommet extraordinaire de la Cedeao sur les crises en Guinée-Bissau et au Mali, jeudi 26 avril à Abidjan. « La sécurité de l'Europe et des États-Unis commence désormais au Sahel et dans le Golfe de Guinée », a-t-il ajouté.

Président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara était entouré d’une dizaine de présidents, dont le chef d'État malien de transition Dioncounda Traoré, le Burkinabè Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne, et le Mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz. Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine, le ministre français de la Coopération Henri de Raincourt, ainsi que les représentants de l’Union européenne, des États-Unis et de l’Algérie étaient également présents à Abidjan.

Consolidation du pouvoir civil au Mali

Le chef d’État ivoirien a salué le fait que le Mali soit « dans une dynamique de transition » mais a rappelé que « l’autorité du pouvoir civil » devait être « renforcée et affirmée ». Désiré Kadré Ouédraogo, président de la Commission de la Cedeao, a quant à lui dénoncé « les velléités de comportement autocratique des éléments de la junte » alors que des autorités civiles de transition, notamment le gouvernement formé par le Premier ministre Cheikh Modibo Diarra, ont été installées au pouvoir depuis le 6 avril.

Le président ivoirien a également indiqué que l’organisation ouest-africaine allait étudier les moyens d'ouvrir des « corridors humanitaires » vers le nord du Mali, qui manque de vivres et de médicaments. La région est sous le contrôle des rebelles touaregs et d'islamistes armés, notamment Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Craintes liées au trafic de drogue

Le cas de la Guinée-Bissau a également retenu l’attention des chefs d’État présents. « Nous ne pouvons tolérer plus longtemps cette usurpation du pouvoir par la junte », a insisté Alassane Ouattara, appelant les militaires à se retirer. Les discussions entre la mission de la Cedeao et la junte ont échoué en début de semaine au sujet de la libération des anciens dirigeants détenus par l'armée, le président intérimaire Raimundo Pereira et l'ancien Premier ministre Carlos Gomes Junior, et sur le rétablissement des institutions renversées.

La Cedeao envisage d’envoyer une force de stabilisation afin de contrer les risques d’un basculement dans la criminalité transnationale alors que la Guinée-Bissau est considérée comme une plaque tournante du trafic de drogue entre Amérique Latine et Europe.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Élections sous tension au Nigeria - le scrutin prolongé jusqu'à dimanche

Élections sous tension au Nigeria - le scrutin prolongé jusqu'à dimanche

La journée électorale au Nigeria ne s'est pas déroulé sans encombres. Des dysfonctionnements, des violences et des victimes sont à déplorer. Le scrutin a même été prolo[...]

Nigeria : élections suspendues dans certains bureaux à cause de problèmes techniques

Les opérations de vote pour les élections présidentielle et législatives au Nigeria ont été suspendues samedi en raison de problèmes techniques dans certains bureaux, où[...]

Nigeria : au moins sept morts dans des attaques contre des bureaux de vote

Au moins sept personnes ont été tuées samedi dans plusieurs attaques menées par des islamistes présumés dans le nord-est du Nigeria contre des bureaux de vote le jour des[...]

Ebola au Liberia : décès d'une malade testée positive le 20 mars

La femme testée positive à Ebola le 20 mars au Liberia après un mois sans contamination dans ce pays est décédée vendredi, ont affirmé samedi à l'AFP les autorités,[...]

Ebola : la Sierra Leone confine de nouveau sa population

Les Sierra-Léonais ont vécu dans le calme vendredi le premier jour de leurs trois jours de confinement, mesure radicale imposée pour la deuxième fois en six mois pour couper les chaînes de [...]

Nigeria : ouverture des bureaux de vote pour la présidentielle

Les Nigérians commençaient samedi à se rendre aux urnes pour élire leur prochain président, au cours du scrutin le plus serré de l'histoire de ce pays le plus peuplé d'Afrique,[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Afrique centrale et Boko Haram : la solidarité attendra

Les fonds promis par les États d'Afrique centrale aux membres qui sont directement concernés par la lutte contre Boko Haram tardent à être versés.[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Côte d'Ivoire : retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

Retour sur le limogeage de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies à la suite d'un couac diplomatique entre Abidjan et Rabat.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426170347 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426170347 from 172.16.0.100