Extension Factory Builder
26/04/2012 à 16:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean Ukiwindi est jugé pour génocide et extermination en tant que crime contre l’humanité Jean Ukiwindi est jugé pour génocide et extermination en tant que crime contre l’humanité © AFP

Le Rwanda juge, à partir du jeudi 26 avril, son premier accusé pour "génocide" et "extermination en tant que crime contre l’humanité", en la personne de Jean Uwinkindi, transféré par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda. Ce pasteur pentecôtiste est accusé d'avoir dirigé plusieurs attaques contre les Tutsis réfugiés dans sa propre paroisse de Kayenzi, en avril 1994.

Jean Uwikindi restera comme le premier accusé à avoir comparu au Rwanda pour crimes de génocide après avoir été transféré par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), basé à Arusha en Tanzanie. Le pasteur pentecôtiste a comparu jeudi devant la Cour de Kigali à laquelle il a réclamé un délai de quatre mois afin de préparer sa défense, « examiner le dossier et trouver un avocat ».

La Cour rendra vendredi 27 avril sa décision sur cette demande. Jean Ukiwindi est jugé pour « génocide » et « extermination en tant que crime contre l’humanité. » Arrêté en juin 2010 en Ouganda, la justice lui reproche d’avoir dirigé, en avril 1994, des attaques contre des Tutsis réfugiés dans sa paroisse de Kayenzi.

Stratégie de fin de mandat du TPIR

L’accusé a tenté de s’opposer jusqu’au bout à son jugement au Rwanda en estimant que les conditions n’y étaient pas réunies pour qu’il puisse bénéficier d’un procès équitable. Le TPIR avait cependant prononcé son renvoi devant la justice de Kigali en juin 2011, une première  puisqu’avant cette date, la juridiction internationale estimait que le pays ne remplissait pas les conditions requises.

Deux autres dossiers ont depuis été renvoyés à Kigali : ceux d'un ex-inspecteur de police judiciaire, Fulgence Kayishema, et d'un ancien maire, Charles Sikubwabo, tous deux en fuite. Le Rwanda a adressé des demandes de renvoi à plusieurs pays occidentaux, parmi lesquels la France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, les Etats-Unis et le Canada. Ce dernier a expulsé en janvier Léon Mugesera, inculpé depuis pour planification du génocide, incitation à participer au génocide et distribution d'armes.

Les États-Unis ont eux aussi procédé à l’extradition de deux personnes, tandis que, fin mars, la justice française a, pour la première fois, rendu un avis favorable à l'extradition de Claude Muhayimana, soupçonné d'avoir pris part au génocide. Le transfert de dossiers vers des juridictions nationales fait partie de la stratégie de fin de mandat du TPIR, dont les procès de première instance doivent prendre fin en juin 2012.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

France - Rwanda : beaucoup de bruit pour rien ?

France - Rwanda : beaucoup de bruit pour rien ?

Trois semaines après la décision symbolique de la présidence de la République française de déclassifier une partie de ses archives sur le Rwanda entre 1990 et 1995, l'exa[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

Rwanda : fin de l'interminable ultime audience du TPIR

Créé en 1994, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a clôturé mercredi à Arusha l'audience de son ultime procès en appel. Le verdict est attendu au mois[...]

Le modèle burundais à l'épreuve

Trop souvent, l'histoire du génocide des Tutsis au Rwanda, telle que racontée par les grands médias occidentaux, se focalise exagérément sur son "élément[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Rwanda - Génocide des Tutsis : la fin d'une longue omerta en France ?

En annonçant la déclassification partielle des archives élyséennes portant sur les années 1990-1995, François Hollande adresse un signal fort à Kigali. Plusieurs centaines[...]

"Rwanda's Untold Story" : négationnisme à la BBC

Selon la BBC, la chaîne n'a pas enfreint sa charte éditoriale en diffusant "Rwanda's Untold Story". Accusé de faire "la promotion du négationnisme" du génocide des Tutsis, le[...]

Génocide au Rwanda : les enjeux de la déclassification des archives de l'Élysée

Vingt et un ans après le génocide des Tutsis, François Hollande va rendre accessibles aux chercheurs les archives de la présidence de la République française sur le dossier rwandais. Une[...]

Génocide au Rwanda : la présidence française annonce la déclassification de ses archives

C'est un pas historique que vient de franchir la présidence française en annonçant, mardi 7 avril, la déclassification de ses archives sur le Rwanda de 1990 à 1995, et donc sur le génocide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426154821 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426154821 from 172.16.0.100