Extension Factory Builder
26/04/2012 à 16:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean Ukiwindi est jugé pour génocide et extermination en tant que crime contre l’humanité Jean Ukiwindi est jugé pour génocide et extermination en tant que crime contre l’humanité © AFP

Le Rwanda juge, à partir du jeudi 26 avril, son premier accusé pour "génocide" et "extermination en tant que crime contre l’humanité", en la personne de Jean Uwinkindi, transféré par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda. Ce pasteur pentecôtiste est accusé d'avoir dirigé plusieurs attaques contre les Tutsis réfugiés dans sa propre paroisse de Kayenzi, en avril 1994.

Jean Uwikindi restera comme le premier accusé à avoir comparu au Rwanda pour crimes de génocide après avoir été transféré par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), basé à Arusha en Tanzanie. Le pasteur pentecôtiste a comparu jeudi devant la Cour de Kigali à laquelle il a réclamé un délai de quatre mois afin de préparer sa défense, « examiner le dossier et trouver un avocat ».

La Cour rendra vendredi 27 avril sa décision sur cette demande. Jean Ukiwindi est jugé pour « génocide » et « extermination en tant que crime contre l’humanité. » Arrêté en juin 2010 en Ouganda, la justice lui reproche d’avoir dirigé, en avril 1994, des attaques contre des Tutsis réfugiés dans sa paroisse de Kayenzi.

Stratégie de fin de mandat du TPIR

L’accusé a tenté de s’opposer jusqu’au bout à son jugement au Rwanda en estimant que les conditions n’y étaient pas réunies pour qu’il puisse bénéficier d’un procès équitable. Le TPIR avait cependant prononcé son renvoi devant la justice de Kigali en juin 2011, une première  puisqu’avant cette date, la juridiction internationale estimait que le pays ne remplissait pas les conditions requises.

Deux autres dossiers ont depuis été renvoyés à Kigali : ceux d'un ex-inspecteur de police judiciaire, Fulgence Kayishema, et d'un ancien maire, Charles Sikubwabo, tous deux en fuite. Le Rwanda a adressé des demandes de renvoi à plusieurs pays occidentaux, parmi lesquels la France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, les Etats-Unis et le Canada. Ce dernier a expulsé en janvier Léon Mugesera, inculpé depuis pour planification du génocide, incitation à participer au génocide et distribution d'armes.

Les États-Unis ont eux aussi procédé à l’extradition de deux personnes, tandis que, fin mars, la justice française a, pour la première fois, rendu un avis favorable à l'extradition de Claude Muhayimana, soupçonné d'avoir pris part au génocide. Le transfert de dossiers vers des juridictions nationales fait partie de la stratégie de fin de mandat du TPIR, dont les procès de première instance doivent prendre fin en juin 2012.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Afrique du Sud : 1 Rwandais et 3 Tanzaniens jugés coupables de la tentative d'assassinat sur Nyamwasa

Afrique du Sud : 1 Rwandais et 3 Tanzaniens jugés coupables de la tentative d'assassinat sur Nyamwasa

Quatre individus ont été jugés coupables vendredi de la tentative d'assassinat en 2010 de Faustin Kayumba Nyamwasa, l'ancien chef d'état-major du président rwandais Paul Kagamé avec qui il[...]

CAN 2015 : Etekiama s'explique, le Rwanda va faire appel

Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori, l’attaquant rwandais d’origine congolaise (RDC), a été suspendu par la CAF, qui a également exclu le Rwanda des qualifications pour la CAN 2015 au profit du[...]

CAN 2015 : le Rwanda disqualifié, le Congo repêché

Qualifié sur le terrain face au Congo (0-2, 2-0 et 4-3 aux tirs au but) pour le dernier tour qualificatif de la CAN 2015, le Rwanda a été éliminé sur tapis vert par la CAF, à la suite de[...]

Rwanda : des médias sommés de s'excuser pour avoir accusé l'opposante Ingabire de sorcellerie

L'autorité rwandaise de régulation des médias a sommé trois organes de presse de publier des excuses et un droit de réponse pour avoir accusé de sorcellerie l'opposante rwandaise Victoire[...]

Ebola : nouveau cas confirmé au Nigeria, inquiétude au Rwanda et au Cameroun

L'inquiétude ne cesse de grandir au Nigeria. Lundi, le ministère de la Santé a confirmé un dixième cas de personne infectée par le virus Ebola dans le pays.[...]

Rwanda : un cas d'Ebola suspecté

Le gouvernement rwandais a indiqué dimanche qu'un étudiant allemand hospitalisé dans la capitale Kigali et présentant les symptômes du virus avait été placé en isolement.[...]

L'Afrique de l'Est pose ses conditions à la signature de l'APE

 La Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) a refusé de parapher l'accord de partenariat économique (APE) intérimaire que lui tendait l'Union européenne (UE). Parmi les blocages encore non[...]

L'Afrique des villes est en marche

D'ici à 2050, le continent comptera 300 millions de citadins de plus. Pour les loger tout en réduisant les inégalités, une véritable révolution urbaine est nécessaire.[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex