Extension Factory Builder
26/04/2012 à 13:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Charles taylor a été reconnu coupable de crimes commis en Sierra Leone Charles taylor a été reconnu coupable de crimes commis en Sierra Leone © AFP

Charles Taylor a été reconnu coupable jeudi 26 avril de crimes par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone. L’ancien président libérien devrait connaître dans quatre à huit semaines la durée de la peine à laquelle il sera condamné.

Vêtu d'un costume bleu foncé, d'une chemise blanche et d'une cravate rouge, l'ex-chef d’État libérien, a assisté jeudi 26 avril à l’énoncé du verdict par le juge samoan Richard Lussick. Charles Taylor a été reconnu coupable de crimes de guerre commis en Sierra Leone. Le conflit sierra-léonais avait fait 120 000 morts entre 1991 et 2001.

Président du Liberia de 1997 à 2003, Charles Taylor, 64 ans, est accusé d'avoir mis en œuvre un plan afin d’obtenir le contrôle de la Sierra Leone dans le but d'exploiter ses diamants. Selon l’accusation, les troupes de Charles Taylor ont combattu aux côtés des rebelles sierra-léonais du Front révolutionnaire uni (RUF) de Fodey Sankho que l'ancien président dirigeait en sous-main en leur fournissant armes et munitions en échange de diamants.

La fin d’un procès débuté en 2007

Arrêté suite à une cavale en 2006 au Nigeria, Charles Taylor avait à répondre de onze chefs d'accusation de crimes contre l'humanité et de crimes de guerre, notamment meurtre, violences sexuelles et pillage, commis entre novembre 1996 et janvier 2002.

Son procès, débuté le 4 juin 2007 et achevé le 11 mars 2011, avait été délocalisé de Freetown à La Haye par le Conseil de sécurité des Nations unies. Celui-ci craignait que la présence de Charles Taylor dans la capitale libérienne ne soit une menace pour la paix. L'ancien président du Liberia, purgera sa peine, qui sera prononcée le 30 mai, dans une prison britannique, selon un porte-parole du Foreign Office. Le gouvernement britannique s'était engagé il y a cinq ans à recevoir M. Taylor en prison, en cas de condamnation de ce dernier, afin de faciliter l'ouverture du procès.

Lire notre dossier spécial "Charles Taylor, l'itinéraire d'un tueur".
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : la Sierra Leone confine de nouveau sa population

Ebola : la Sierra Leone confine de nouveau sa population

Les Sierra-Léonais ont vécu dans le calme vendredi le premier jour de leurs trois jours de confinement, mesure radicale imposée pour la deuxième fois en six mois pour couper les chaînes de t[...]

Sierra Leone : le confinement de la population a commencé

Six millions de Sierra-Léonais devront rester chez eux jusqu'à dimanche soir pour endiguer la propagation de l'épidémie d'Ebola.[...]

Sierre Leone : la réouverture des écoles repoussée

Les établissements scolaires, fermés pour cause d'Ebola, rouvriront finalement le 14 avril, deux semaines après la date initialement annoncée.[...]

Ebola : trois jours de confinement total de la population pour endiguer l'épidémie

Le président de la Sierra Leone, Ernest Koroma, a ordonné samedi un confinement de toute la population du pays du 27 au 29 mars pour endiguer l'épidémie d'Ebola, dans un message à la nation.[...]

Ebola, un an après, au-delà du défi humanitaire, le drame des enfants

Adama Coulibaly est directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Liberia a démarré le décompte des 42 jours sans aucun cas depuis le 5 mars. Si aucun[...]

Sierra Leone: qui est Victor Bockarie Foh, le nouveau vice-président ?

Le chef de l'État sierra-léonais a annoncé jeudi la nomination de Victor Bockarie Foh en tant que vice-président. Il succède à Samuel Sam-Sumana, limogé mercredi.[...]

Sierra Leone : que reproche-t-on au vice-président, Samuel Sam Sumana ?

Le vice-président sierra-léonais, Samuel Sam Sumana, a récemment à demandé l'asile politique à l’ambassade des États-Unis. Il se dit menacé et vit actuellement[...]

Sierra Leone : le vice-président toujours caché, en pourparlers avec des diplomates

Le vice-président sierra-léonais Samuel Sam Sumana, qui a demandé l'asile aux États-Unis et s'est mis à l'abri en attendant une réponse, demeurait caché dimanche et était en[...]

Sierra Leone : le vice-président a demandé l'asile aux États-Unis et s'est mis à l'abri

Le vice-président sierra-léonais Samuel Sam Sumana a demandé l'asile à l'ambassade américaine à Freetown, selon la BBC, et s'est mis à l'abri dans un endroit sécurisé[...]

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed : "Contre Ebola, l'ultime étape est la plus difficile"

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed est chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola. Pour lui, l'urgence est de "traiter les poches de résistance dans les communautés qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426130450 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120426130450 from 172.16.0.100