Extension Factory Builder
25/04/2012 à 12:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Français voteront le 6 mai pour le deuxième tour Les Français voteront le 6 mai pour le deuxième tour © AFP

40 % pour Hollande, 34% pour Sarkozy. La compilation des résultats du vote des Français en Afrique, le 22 avril, lors du premier tour de la présidentielle, donne un ordre d’arrivée des 10 candidats sensiblement différent du résultat global. Notamment dans le quinté de tête.

Les résultats des votes des Français de l’étranger ont été rendus publics hier soir dans leur globalité. Jeune Afrique a compilé toutes les données pour le continent africain. Verdict ? François Hollande arrive en tête avec 40 % des suffrages exprimés devant Nicolas Sarkozy (34 %), Jean-Luc Mélenchon (9 %), François Bayrou (7 %), Marine Le Pen (5 %) et Eva Joly (2 %). Le candidat du Parti socialiste (PS) recueille le plus de voix dans les pays d’Afrique du nord, de la Mauritanie à l’Egypte, à l’exception de la Libye où les Français ne sont guère nombreux. Dans ce dernier pays, 20 votants sur 29 ont accordé leurs suffrages au candidat de l’UMP. Les résultats sont très serrés au Maroc où la gauche l’emporte toutefois d’une courte tête.

En Afrique de l’Ouest, François Hollande devance le candidat sortant dans tous les pays sauf en Côte d’Ivoire et au Ghana.  Mais en Afrique centrale, les résultats sont plus favorables à la droite, comme généralement dans les Etats pétroliers. Sarkozy s’impose au Congo-Brazzaville, au Gabon et en Angola tandis que Hollande le devance faiblement au Cameroun. Dans l’Océan indien, le socialiste est premier à Madagascar, où réside une forte communauté française, mais second derrière son adversaire à Maurice et aux Seychelles.

Sarkozy toujours en tête chez les Français de l'étranger

Au final, sur les 43 États où les Français ont voté, Hollande arrive en tête dans 30 pays, Sarkozy dans 12 et Marine Le Pen dans 1. Il s’agit... du Soudan du Sud, le dernier né, où elle emporte 4 suffrages sur 14 exprimés. «  Nous progressons encore par rapport à la présidentielle de 2007 où Ségolène Royal était arrivée légèrement en tête en Afrique devant Nicolas Sarkozy, explique Thomas Melonio, responsable Afrique au Parti socialiste. Il y a un changement de nature de l'électorat avec moins d'expatriés et plus de binationaux sur les listes. »

Mais globalement, la présidentielle française a suscité peu d’engouement auprès des Français vivant sur le continent. Dans la 9ème circonscription (Afrique du Nord et de l’Ouest), la participation est en deçà de la moyenne nationale avec seulement 39,51% des votants qui se sont déplacés. Dans la dixième (le reste de l’Afrique et le Moyen-Orient), elle est un peu plus élevée, à 47,65 %.

Sur l’ensemble du vote des Français de l'étranger, Nicolas Sarkozy sort, comme en 2007, grand gagnant. Il emporte, au premier tour, 38 % des suffrages. Hollande n’arrive qu’en deuxième position avec 28,31 % des suffrages devant François Bayrou (11,37%), Jean-Luc Mélenchon (8,31%), Marine Le Pen (5,95%) et Eva Joly (5,44%). Environ 2,2 millions de Français vivent hors du territoire national et un peu plus de la moitié (1,048 million) sont inscrits sur les listes électorales consulaires.

Retrouvez tous les résultats du premier tour de la présidentielle française en Afrique.

Afficher Présidentielle française : les résultats du premier tour en Afrique sur une carte plus grande

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers