Extension Factory Builder
24/04/2012 à 17:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Khaled Lemmouchia (au centre), milieu de terrain des Fennecs. Khaled Lemmouchia (au centre), milieu de terrain des Fennecs. © AFP

Khaled Lemmouchia, qui vient d’effectuer un mini-stage avec la sélection nationale à Sidi Moussa (seuls les locaux étaient concernés), a évoqué pour Jeune Afrique l’avenir des Fennecs, mais aussi celui de l’USM Alger, un club ambitieux où il a signé l’été dernier et avec qui il n’a pas renoncé à être champion.

L’été dernier, après cinq saisons à l’ES Sétif, Lemmouchia a rejoint l’USM Alger (USMA) de l’ambitieux président Ali Haddad. Le club de la capitale algérienne, aujourd’hui quatrième de la Ligue 1 à quatre points de l’ESS club après avoir été leader pendant plusieurs semaines, n’a pas abandonné l’idée de reconquérir un titre qui lui échappe depuis 2005. « Le départ d’Hervé Renard fin octobre nous a fait mal. Il savait ce qu’il voulait. Il n’hésitait pas à nous bouger, à nous rentrer dedans, et c’est ce dont nous avons besoin », rigole Lemmouchia. « Son successeur, Didier Ollé-Nicolle, était moins dur, davantage dans la psychologie », ajoute-t-il.

Lemmouchia en guerre contre la violence dans les stades

Le 14 avril dernier, à l’issue d’une rencontre entre le MC Saïda et l’USMA (1-1), plusieurs algérois ont été violemment agressés par des « supporteurs » locaux, certains armés de couteaux et de barres de fer. « Moi, je n’ai reçu que quelques coups, mais certains de mes coéquipiers et un dirigeant ont fini à l’hôpital. Ce problème de la violence en Algérie n’est pas nouveau, mais là, on a franchi un cap. Il faut prendre des mesures très rapidement, car un jour, il va y avoir une vraie catastrophe », a réagi Lemmouchia.

« Mais quand on voit les sanctions infligées à Saïda [le MCS, qui a écopé d’une amende de 2000 euros, et devra jouer ses huit prochains matches à domicile sur terrain neutre et à huis-clos, NDLR]), c’est une incitation à continuer », a poursuivi l’international algérien. « Il faut réagir face à cette violence, en renforçant la sécurité, en procédant à des interdictions de stade, en prenant des sanctions vraiment dissuasives…. » A.B.

Depuis, Meziane Ighil, champion d’Algérie avec Chlef en 2011, est devenu le troisième entraîneur de l’USMA, sans pour l’instant avoir réellement changé le cours des choses. « Ce que souhaite Ali Haddad, c’est que nous disputions en 2013 une Coupe d’Afrique. La Ligue des Champions de préférence. C’est un président ambitieux, qui structure le club et a un projet sur plusieurs années. En Algérie, il est un des rares à avoir compris que le professionnalisme, ce n’est pas seulement l’argent. Et son projet, j’y crois », assure le milieu de terrain des Fennecs, en fin de contrat en juin et qui se verrait bien prolonger.

"Avec Halilhodzic, on progresse"

Autre sujet, justement : les Fennecs. Depuis que Vahid Halilhodzic est installé sur le banc algérien, Khaled Lemmouchia est régulièrement appelé en sélection. « Je l’étais aussi avec Saâdane et Benchikha, mais j’ai envie de dire qu’avec le nouveau coach, nous sommes en train de progresser. Halilhodzic est dur, exigeant, mais juste dans ses choix. Il récompense ceux qui bossent, et les joueurs adhèrent à son message. C’est un plus. » Sans tourner le dos au passé – « de bonnes choses ont été faites » -, Lemmouchia évoque un projet de jeu axé sur les qualités techniques naturelles des joueurs algériens. « Il veut que nous pratiquions un jeu offensif. Avant, l’Algérie, c’était surtout un bloc défensif. Mais attention : jouer l’attaque, cela veut aussi dire bien défendre… »

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Ramtane Lamamra : il ne reste en Algérie 'que des résidus de terrorisme'

Ramtane Lamamra : il ne reste en Algérie "que des résidus de terrorisme"

Lors d’une déclaration à la presse, jeudi, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a qualifié de "spectaculaire" l’[...]

Algérie : 23 jihadistes tués près de Bouira lors d'une opération de l'armée

L’armée populaire nationale algérienne a lancé mardi une importante opération contre des jihadistes dans les alentours de la capitale. Au moins 23 terroristes ont été[...]

Algérie : Tayeb Belaïz, c'est son coeur qui l'a lâché

Les problèmes de santé de Tayeb Belaïz, 67 ans, l'ont finalement contraint à quitter son poste de ministre de l'Intérieur le 14 mai. En guise de lot de consolation, il hérite du poste[...]

Le jihadiste algérien Belmokhtar dément l'allégeance de son groupe à l'EI

Le chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar a réaffirmé la loyauté de son groupe, Al-Mourabitoune, à Al-Qaïda et démenti l'allégeance à l'État islamique (EI) proclamée[...]

Algérie : 21 terroristes recherchés après l'assassinat de quatre agents de sûreté

Quatre retraités algériens ont été tués puis brûlés par des terroristes dans la région de Batna, (est) le 12 mai. Les unités algériennes de lutte contre le[...]

Farid Benstiti, l'homme qui a mené le PSG en finale de la Ligue des Champions

Jeudi soir, les joueuses du Paris SG se sont inclinées sans rougir à la dernière minute en finale de la Ligue des Champions, à Berlin, face au FFC Francfort (1-2). Farid Benstiti,[...]

Remaniement en Algérie : Intérieur, Énergie et Finances changent de mains

À la faveur du remaniement ministériel annoncé jeudi par le président Bouteflika jeudi, trois portefeuilles majeurs changent de mains : ceux de l’Intérieur, de l’Énergie et des[...]

Algérie : Louisa Hanoune, connivence zéro

La secrétaire générale du Parti des travailleurs fustige sans relâche la corruption de certains membres du gouvernement algérien. Osé...[...]

Le groupe Al-Mourabitoune de Belmokhtar annonce son allégeance à l'EI

"Le mouvement Al-Mourabitoune annonce son allégeance au calife des musulmans Abou Baqr al-Baghdadi", a affirmé jeudi dans un enregistrement audio un responsable du mouvement armé terroriste.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers