Extension Factory Builder
20/04/2012 à 17:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ecobank est présent dans 32 pays d’Afrique subsaharienne. Ecobank est présent dans 32 pays d’Afrique subsaharienne. © AFP

Le fonds d’investissement public sud-africain PIC injecte 250 millions de dollars au capital du groupe bancaire panafricain, permettant à ce dernier de renforcer ses fonds propres après plusieurs grosses opérations d'acquisition.

L’Afrique du Sud devient définitivement un partenaire incontournable d’Ecobank Transnational Incorporation (ETI). Après Nedbank en novembre, le groupe panafricain s’allie à un autre groupe financier sud-africain. Il vient d’annoncer un accord pour la cession de 19,58% de son capital à Public Investment Corporation (PIC), une structure d'investissement détenue par l'État sud-africain. Montant de l’opération : 250 millions de dollars. « Il s’agit d’une augmentation de capital devant permettre au groupe de soutenir sa croissance », indique-t-on à la direction du groupe panafricain.

Capacités financières

Ecobank doit en effet renforcer ses capacités financières pour digérer les rachats successifs, en 2011 et début 2012, de Oceanic Bank au Nigeria et Trust Bank au Ghana, des acquisitions qui devront lui permettre de monter en puissance sur ces deux gros marchés d’Afrique de l'Ouest et de peser, à la fin de cette année, 15 milliards d’euros en total de bilan. Pour sa part, PIC deviendra, aux côtés de la Société financière internationale (SFI, Banque mondiale), l’un des principaux actionnaires d’Ecobank.

Présent dans 32 pays d’Afrique subsaharienne, Ecobank dont le siège est basé à Lomé au Togo, avait obtenu en novembre de Nedbank, quatrième banque sud-africaine, un prêt de 285 millions de dollars convertible en 20% des parts du capital dans les deux à trois ans suivants.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Togo

Opposition togolaise : chacun pour soi et tous pour lui ?

Opposition togolaise : chacun pour soi et tous pour lui ?

L'union fait la force, c'est bien connu. Pourtant, l'opposition ira une fois encore en ordre dispersé à la présidentielle du mois d'avril. Et cela ne peut qu'arranger le chef de l'État sortant.[...]

Togo : cinq candidats à la conquête du fauteuil présidentiel

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) a clôturé dimanche le dépôt de candidatures pour l’élection présidentielle. Quatre candidats, dont le leader[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Togo : Faure Gnassingbé officiellement en lice pour un troisième mandat

Les délégués de l'Unir (parti au pouvoir au Togo) ont officiellement investi mercredi le président Faure Gnassingbé comme candidat à l’élection présidentielle. Un[...]

Togo : l'élection présidentielle, c'est pour le 15 avril

Au Togo, l’élection présidentielle se tiendra le 15 avril. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement mardi lors du Conseil des ministres.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Togo : et le candidat du parti au pouvoir pour la présidentielle est...

Les délégués du parti au pouvoir, l'Union pour la République (Unir), doivent se retrouver mercredi à Kara (nord du Togo) pour désigner leur candidat à la présidentielle qui[...]

Togo : grogne des agents de la fonction publique à deux mois de la présidentielle

Le front social est tendu au Togo à quelques semaines de l’élection présidentielle. Des mouvements d'humeurs, principalement dans les secteurs clés de la santé et de l'éducation, ont[...]

Décès d'André Brink : aîné, tu peux dormir

André Brink, je l'évoquerai en cinq lieux, dans le désordre voulu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique TV

Toutes les vidéos
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120420165236 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120420165236 from 172.16.0.100