Extension Factory Builder
11/04/2012 à 14:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. © AFP

Les habitants de la ville de Tombouctou, au Mali, s’organisent pour protéger le patrimoine historique de leur ville. Aidés de chercheurs et de bibliothécaires, ils ont réussi à cacher d’inestimables manuscrits anciens pour éviter qu'ils ne soient endommagés ou pillés par les rebelles touaregs.

Selon le professeur sud-africain Jeppie Chamil, impliqué dans le projet « Tombouctou, trésor de l’apprentissage », des conservateurs et des collectionneurs privés de manuscrits anciens racontant l’histoire de la légendaire « Ville aux 333 saints » du Mali, se sont organisés pour dissimuler les textes et documents les plus importants.

« Je ne fais pas confiance aux rebelles. Ils sont supposés avoir des dirigeants éduqués. Mais ils envoient sur le terrain des soldats illettrés qui n’ont pas de respect pour la chose culturelle », affirme Jeppie Chamil.

Fragiles, écrits en calligraphie ornementée et allant de traités savants à de vieilles factures commerciales, les documents historiques de Tombouctou constituent des recueils d'apprentissage dans des domaines aussi divers que le droit, les sciences, la médecine, l'histoire ou encore la politique. Certains experts les comparent en importance aux manuscrits de la Mer morte.

Certains des textes en danger avaient déjà été cachés pendant des générations sous des maisons en terre et dans les grottes du désert pour éviter que des envahisseurs ne mettent la main dessus. Aujourd'hui, ce sont quelque 8000 manuscrits qui auraient été transférés en lieux sûrs.

Pas de dommages, pour le moment...

Depuis le début de l’occupation le 1er avril, il n’y a pas eu de perte importante. Des combattants armés auraient volés des véhicules de la bibliothèque nationale de Tombouctou, où sont entreposés plus de 20 000 anciens manuscrits savants. Mais les rebelles ne sont pas entrés dans les salles contenant les trésors de papier, a affirmé Jeppie Chamil.

Le chercheur sud-africain n’est cependant pas confiant pour la sauvegarde des dizaines de milliers de textes historiques de Tombouctou dans les jours à venir. « Nous espérons que la situation ne changera pas », a-t-il dit, ajoutant que le fait que Tombouctou soit aux mains de différentes factions rebelles n’arrange pas les choses.

Depuis le 1er avril, la ville est occupée par le deux principaux groupes rebelles touaregs et rivaux : les nationalistes du MNLA, qui ont déclaré la sécession du Nord-Mali, et les islamistes d’Ansar Eddine (défenseurs de la foi, en arabe), qui réclament l'instauration de la charia au Mali.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de Tillab&e[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

Mali : accrochages entre l'armée française et un "groupe armé terroriste de type Aqmi"

L'armée française a affronté dans la nuit de mardi à mercredi des combattants d'Aqmi, dans la vallée de l'Ametetai, au nord du Mali.[...]

Mali : MNLA, MAA et HCUA créent une coordination militaire commune

Le 28 octobre, les groupes armés de la coordination des mouvements de l'Azawad ont annoncé la création d'un état-major commun. Objectif prétendu : sécuriser les régions du Nord sous[...]

Mali : Pédro Kouyaté... métro, tempo, brio !

Après avoir exploré le monde et la tradition mandingue avec les plus grands, Pédro Kouyaté s'est posé dans le tube parisien. Entre deux concerts, le Malien envoûte les passants.[...]

Terrorisme : la Minusma a-t-elle les moyens de sécuriser le Nord-Mali ?

Pour le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, "le nord du Mali est fragilisé parce que la Minusma n'a pas été au rendez-vous au moment où il le fallait".[...]

Ebola : le Mali tente de contenir l'épidémie, mise en quarantaine aux États-Unis

Le Mali tente de juguler toute propagation du virus Ebola après l'annonce d'un premier cas dans le pays, tandis que les États-Unis ont placé une personne en quarantaine d'office pour la première fois.[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a[...]

Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

Rarement mission onusienne aura autant été prise pour cible. Dans le Nord, les soldats de la Minusma sont seuls et en première ligne. Mines, tirs de roquettes et attentats ont déjà fait[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers