Extension Factory Builder
11/04/2012 à 14:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. © AFP

Les habitants de la ville de Tombouctou, au Mali, s’organisent pour protéger le patrimoine historique de leur ville. Aidés de chercheurs et de bibliothécaires, ils ont réussi à cacher d’inestimables manuscrits anciens pour éviter qu'ils ne soient endommagés ou pillés par les rebelles touaregs.

Selon le professeur sud-africain Jeppie Chamil, impliqué dans le projet « Tombouctou, trésor de l’apprentissage », des conservateurs et des collectionneurs privés de manuscrits anciens racontant l’histoire de la légendaire « Ville aux 333 saints » du Mali, se sont organisés pour dissimuler les textes et documents les plus importants.

« Je ne fais pas confiance aux rebelles. Ils sont supposés avoir des dirigeants éduqués. Mais ils envoient sur le terrain des soldats illettrés qui n’ont pas de respect pour la chose culturelle », affirme Jeppie Chamil.

Fragiles, écrits en calligraphie ornementée et allant de traités savants à de vieilles factures commerciales, les documents historiques de Tombouctou constituent des recueils d'apprentissage dans des domaines aussi divers que le droit, les sciences, la médecine, l'histoire ou encore la politique. Certains experts les comparent en importance aux manuscrits de la Mer morte.

Certains des textes en danger avaient déjà été cachés pendant des générations sous des maisons en terre et dans les grottes du désert pour éviter que des envahisseurs ne mettent la main dessus. Aujourd'hui, ce sont quelque 8000 manuscrits qui auraient été transférés en lieux sûrs.

Pas de dommages, pour le moment...

Depuis le début de l’occupation le 1er avril, il n’y a pas eu de perte importante. Des combattants armés auraient volés des véhicules de la bibliothèque nationale de Tombouctou, où sont entreposés plus de 20 000 anciens manuscrits savants. Mais les rebelles ne sont pas entrés dans les salles contenant les trésors de papier, a affirmé Jeppie Chamil.

Le chercheur sud-africain n’est cependant pas confiant pour la sauvegarde des dizaines de milliers de textes historiques de Tombouctou dans les jours à venir. « Nous espérons que la situation ne changera pas », a-t-il dit, ajoutant que le fait que Tombouctou soit aux mains de différentes factions rebelles n’arrange pas les choses.

Depuis le 1er avril, la ville est occupée par le deux principaux groupes rebelles touaregs et rivaux : les nationalistes du MNLA, qui ont déclaré la sécession du Nord-Mali, et les islamistes d’Ansar Eddine (défenseurs de la foi, en arabe), qui réclament l'instauration de la charia au Mali.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Nord-Mali : au moins 4 soldats de la Minusma tués dans l'explosion d'une mine

Nord-Mali : au moins 4 soldats de la Minusma tués dans l'explosion d'une mine

Le bilan provisoire de l'explosion d'une mine au passage d'un convoi de la Minusma mardi au nord de Kidal est d'au moins 4 morts et 15 blessés.[...]

Mali : réouverture des négociations d'Alger, à la recherche d'une "solution définitive" à la crise

Le gouvernement et des groupes armés maliens ont repris lundi les pourparlers d'Alger en vue de ramener la paix dans le nord du pays. Un deuxième round de discussions après la signature fin juillet d'une[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Mali : les groupes armés du Nord veulent faire front commun face au gouvernement

Les six principaux groupes armés du Nord du Mali ont signé jeudi à Ouagadougou une déclaration commune censée mettre fin à leurs divisions. Ils entendent ainsi présenter un front[...]

Mali : les groupes armés du nord peaufinent leurs revendications à Ouagadougou

Les principaux mouvements armés du Nord du Mali sont réunis depuis mardi à Ouagadougou. Objectif : harmoniser leur plateforme de revendications avant un second round de négociations décisif avec[...]

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Mali : le Prytanée militaire de Kati, école d'excellence de l'armée

Sanogo, Dacko, Fané... Tous sortent du même moule : le Prytanée militaire de Kati. Un établissement d'excellence hérité de l'époque coloniale où l'on apprend[...]

Mali - Moctar Mariko : "Les libérations d'auteurs présumés de violences nous atterrent"

La libération, le 15 août dernier, de l'ancien juge islamique de Tombouctou - notamment responsable d'avoir fait pratiquer des amputations -, a suscité les protestations de l'Association malienne des droits de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex