Extension Factory Builder
11/04/2012 à 14:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. D'importants manuscrits historiques sont conservés dans la bibliothèque nationale de Tombouctou. © AFP

Les habitants de la ville de Tombouctou, au Mali, s’organisent pour protéger le patrimoine historique de leur ville. Aidés de chercheurs et de bibliothécaires, ils ont réussi à cacher d’inestimables manuscrits anciens pour éviter qu'ils ne soient endommagés ou pillés par les rebelles touaregs.

Selon le professeur sud-africain Jeppie Chamil, impliqué dans le projet « Tombouctou, trésor de l’apprentissage », des conservateurs et des collectionneurs privés de manuscrits anciens racontant l’histoire de la légendaire « Ville aux 333 saints » du Mali, se sont organisés pour dissimuler les textes et documents les plus importants.

« Je ne fais pas confiance aux rebelles. Ils sont supposés avoir des dirigeants éduqués. Mais ils envoient sur le terrain des soldats illettrés qui n’ont pas de respect pour la chose culturelle », affirme Jeppie Chamil.

Fragiles, écrits en calligraphie ornementée et allant de traités savants à de vieilles factures commerciales, les documents historiques de Tombouctou constituent des recueils d'apprentissage dans des domaines aussi divers que le droit, les sciences, la médecine, l'histoire ou encore la politique. Certains experts les comparent en importance aux manuscrits de la Mer morte.

Certains des textes en danger avaient déjà été cachés pendant des générations sous des maisons en terre et dans les grottes du désert pour éviter que des envahisseurs ne mettent la main dessus. Aujourd'hui, ce sont quelque 8000 manuscrits qui auraient été transférés en lieux sûrs.

Pas de dommages, pour le moment...

Depuis le début de l’occupation le 1er avril, il n’y a pas eu de perte importante. Des combattants armés auraient volés des véhicules de la bibliothèque nationale de Tombouctou, où sont entreposés plus de 20 000 anciens manuscrits savants. Mais les rebelles ne sont pas entrés dans les salles contenant les trésors de papier, a affirmé Jeppie Chamil.

Le chercheur sud-africain n’est cependant pas confiant pour la sauvegarde des dizaines de milliers de textes historiques de Tombouctou dans les jours à venir. « Nous espérons que la situation ne changera pas », a-t-il dit, ajoutant que le fait que Tombouctou soit aux mains de différentes factions rebelles n’arrange pas les choses.

Depuis le 1er avril, la ville est occupée par le deux principaux groupes rebelles touaregs et rivaux : les nationalistes du MNLA, qui ont déclaré la sécession du Nord-Mali, et les islamistes d’Ansar Eddine (défenseurs de la foi, en arabe), qui réclament l'instauration de la charia au Mali.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui pourra[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Deux ans après l'opération Serval, où en est l'armée malienne ?

Le 11 janvier 2013, l'armée française intervenait au Mali pour aider les militaires maliens à défendre leur territoire face à l'assaut des groupes jihadistes vers le sud du pays. Deux ans plus[...]

Le Mali refuse d'inhumer Amédy Coulibaly, le tueur de l'Hyper Cacher à Paris

Amédy Coulibaly, le preneur d'otages du supermarché casher de Paris, devait être enterré au Mali, pays où ses parents sont nés. Mais, selon le quotidien français "Le[...]

CAN 2015 : Le Mali et le Cameroun dos à dos

 Pas de vainqueur dans le choc entre le Mali et le Cameroun dans le groupe D (1-1). Les Aigles pensaient tenir leur victoire mais les Lions Indomptables ont égalisé en fin de partie. La "poule de la[...]

Mali : Modibo Keïta, un nouveau Premier ministre cool et old school

À peine nommé Premier ministre du Mali, Modibo Keïta a déjà réussi un exploit : contenter simultanément le gouvernement, l'opposition et les groupes armés. Cela[...]

Fin de l'épidémie d'Ebola au Mali

Après plus quarante jours de surveillance sans cas confirmés, le Mali en a officiellement fini dimanche avec l'épidémie d'Ebola sur son territoire.  [...]

Charlie Bathily

C'est l'histoire de deux hommes, maliens d'origine, au coeur du drame qui a saisi la France le 7 janvier. Le tueur de Juifs et le sauveur de Juifs, l'assassin et le juste, le Bambara et le Soninké, le[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Mali : attaque contre le camp de l'ONU à Kidal, un Casque bleu tchadien tué

Le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans l'extrême nord-est du pays, a été samedi la cible d'une nouvelle attaque au cours de laquelle un Casque bleu tchadien a été[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120411115235 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120411115235 from 172.16.0.100