Extension Factory Builder
03/04/2012 à 12:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rafik Djebbour (à g.), attaquant de l'Olympiakos. Rafik Djebbour (à g.), attaquant de l'Olympiakos. © AFP

À 28 ans, Rafik Djebbour a déjà marqué onze buts avec l’Olympiakos Le Pirée, leader du championnat grec. Suivi par plusieurs clubs européens en vue de la saison prochaine, l’attaquant international algérien aborde également  sans langue de bois le passé et l’avenir des Fennecs.

Jeune Afrique : Allez-vous rester à l’Olympiakos Le Pirée la saison prochaine ?

Rafik Djebbour : Mon contrat m’engage encore pendant deux ans, et je me sens bien en Grèce.  Je joue dans ce pays depuis 2005, mais il arrivera un moment où j’aurai peut-être envie de découvrir autre chose, d’évoluer dans un autre championnat, plus huppé.

Vous êtes né à Grenoble, et vous êtes passé par Auxerre avant de partir à l’étranger. Un retour en France vous paraît-il envisageable ?

Pourquoi pas ? J’aime aussi beaucoup le championnat allemand. Je pense avoir encore quelques belles années devant moi pour jouer dans un grand championnat européen. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’offre, je suis sous contrat, et les dirigeants des clubs grecs ne sont pas du genre à laisser partir facilement leurs joueurs.

Vahid Halilhodzic ne vous a pas retenu pour le match en Gambie (2-1, le 29 février en éliminatoires de la CAN 2013), et en Algérie, certains s’interrogent déjà sur votre avenir en sélection…

C’est toujours comme ça en Algérie. Si le sélectionneur ne vous appelle pas pour un match, soit vous êtes nul, soit il ne veut plus de vous ! S’il ne m’a pas pris, c’est parce que je me rétablissais d’une blessure. Avec Halilhodzic, on repart sur de nouvelles bases. Avec lui, on est dans le vrai !

Vous voulez dire qu’avant lui, elle était dans le faux ?

Oui. La Coupe du Monde 2010 aurait dû être mon meilleur souvenir de footballeur. C’est l’inverse qui s’est produit. On a mal préparé le tournoi. En Afrique du Sud, qu’avons-nous fait, à part défendre et jouer la contre-attaque ? Rien ! Halilhodzic a été un grand attaquant, et il veut que maintenant nous jouions un football d’attaque. L’Algérie doit être ambitieuse, pas frileuse !

Qu’a-t-il apporté ?

Il sait « lire » les joueurs. Il a travaillé en Europe, et cela se voit. Il est très exigeant dans l’approche des matches. La préparation physique est pointue. Il ne fait pas des choses extraordinaires. Seulement, elles sont bien faites ! On va maintenant essayer d’atteindre le premier objectif, la CAN 2013. Et ensuite, la Coupe du Monde 2014.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : Bouteflika et les femmes

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans Jeune Afriq[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine Forbes a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en 2014), dont[...]

Algérie : une manifestation anti-gaz de schiste dégénère

Une quarantaine de policiers ont été attaqués et deux bâtiments incendiés, ce dimanche, lors d'une manifestation contre le forage de puits d'exploration du gaz de schiste, à In Salah, dans[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

In Amenas : l'enquête britannique provoque la colère des familles de victimes

Selon les conclusions de l'enquête judiciaire britannique sur l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas, il "est probable que la balle" qui a tué Stephen Green, l'un des sept otages, "a[...]

Algérie : Karim Achoui, le droit au retour

Ce Franco-Algérien s'est fait connaître comme l'avocat des figures du milieu. En s'inscrivant au barreau d'Alger, il a trouvé le moyen de contourner l'interdiction de plaider qui le frappait en France.[...]

Le dessinateur algérien Ali Dilem rejoint l'équipe de "Charlie Hebdo"

Le célèbre dessinateur de presse algérien Ali Dilem a rejoint la rédaction de "Charlie Hebdo", qui a sorti mercredi son second numéro depuis les attentats de janvier. Un choix audacieux[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Algérie : vaste dispositif policier pour empêcher une manifestation contre le gaz de schiste à Alger

Un important dispositif policier a été déployé mardi à l'aube autour de l'esplanade de la Grande Poste, dans le centre d'Alger, où devait se tenir une manifestation contre le gaz de[...]

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

 Pour contrer les arguments des opposants au gaz de schiste en Algérie, Sonatrach a invité des experts étrangers pour rassurer l'opinion quant aux dangers représentés par l'exploitation des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120403113335 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120403113335 from 172.16.0.100