Extension Factory Builder
03/04/2012 à 12:38
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rafik Djebbour (à g.), attaquant de l'Olympiakos. Rafik Djebbour (à g.), attaquant de l'Olympiakos. © AFP

À 28 ans, Rafik Djebbour a déjà marqué onze buts avec l’Olympiakos Le Pirée, leader du championnat grec. Suivi par plusieurs clubs européens en vue de la saison prochaine, l’attaquant international algérien aborde également  sans langue de bois le passé et l’avenir des Fennecs.

Jeune Afrique : Allez-vous rester à l’Olympiakos Le Pirée la saison prochaine ?

Rafik Djebbour : Mon contrat m’engage encore pendant deux ans, et je me sens bien en Grèce.  Je joue dans ce pays depuis 2005, mais il arrivera un moment où j’aurai peut-être envie de découvrir autre chose, d’évoluer dans un autre championnat, plus huppé.

Vous êtes né à Grenoble, et vous êtes passé par Auxerre avant de partir à l’étranger. Un retour en France vous paraît-il envisageable ?

Pourquoi pas ? J’aime aussi beaucoup le championnat allemand. Je pense avoir encore quelques belles années devant moi pour jouer dans un grand championnat européen. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’offre, je suis sous contrat, et les dirigeants des clubs grecs ne sont pas du genre à laisser partir facilement leurs joueurs.

Vahid Halilhodzic ne vous a pas retenu pour le match en Gambie (2-1, le 29 février en éliminatoires de la CAN 2013), et en Algérie, certains s’interrogent déjà sur votre avenir en sélection…

C’est toujours comme ça en Algérie. Si le sélectionneur ne vous appelle pas pour un match, soit vous êtes nul, soit il ne veut plus de vous ! S’il ne m’a pas pris, c’est parce que je me rétablissais d’une blessure. Avec Halilhodzic, on repart sur de nouvelles bases. Avec lui, on est dans le vrai !

Vous voulez dire qu’avant lui, elle était dans le faux ?

Oui. La Coupe du Monde 2010 aurait dû être mon meilleur souvenir de footballeur. C’est l’inverse qui s’est produit. On a mal préparé le tournoi. En Afrique du Sud, qu’avons-nous fait, à part défendre et jouer la contre-attaque ? Rien ! Halilhodzic a été un grand attaquant, et il veut que maintenant nous jouions un football d’attaque. L’Algérie doit être ambitieuse, pas frileuse !

Qu’a-t-il apporté ?

Il sait « lire » les joueurs. Il a travaillé en Europe, et cela se voit. Il est très exigeant dans l’approche des matches. La préparation physique est pointue. Il ne fait pas des choses extraordinaires. Seulement, elles sont bien faites ! On va maintenant essayer d’atteindre le premier objectif, la CAN 2013. Et ensuite, la Coupe du Monde 2014.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Un an et demi après une attaque terroriste qui a entraîné la mort de 40 salariés et la destruction d'une partie de ses infrastructures, le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, redémarre[...]

Amara Benyounes : "Bouteflika, la Constitution algérienne et nous"

Leader de la troisième force politique du pays, le ministre du Commerce revient sur le processus de révision du texte fondamental. Et détaille les amendements proposés par son mouvement.[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Algérie - Maroc : la déchirure

Tranchées d’un côté, clôture de l’autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, "Jeune Afrique" a enquêté, vingt ans après la[...]

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

Mort d'Ebossé : ce que l'Algérie doit faire pour en finir avec les "supportueurs"

Le décès d’Albert Ebossé (24 ans), l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, atteint mortellement par un projectile lancé par un supporteur samedi à l’issue de la rencontre[...]

Algérie : ma fortune pour un yacht !

Dernière tendance algéroise : se procurer un bateau et s'échapper en mer le week-end. Médecins, avocats... Pour quelques dizaines de milliers d'euros, ils sont de plus en plus nombreux à[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

L'Algérie prépare un programme d'investissements de 260 milliards de dollars

 L'Algérie prépare le lancement d'un nouveau programme d'investissements quinquennal. D'un montant de 260 milliards de dollars, ce plan, qui court jusqu'à 2019, vise à faire de l'Algérie une[...]

Wikipédia : Kagamé, Kabila, ADO, Sissi, Boutef... Qui détient la biographie la plus souvent modifiée ?

Les biographies Wikipédia des chefs d’État sont modifiées tous les mois, voire tous les jours. Non seulement pour ajouter de nouveaux éléments, mais aussi pour supprimer les paragraphes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex