Extension Factory Builder
03/04/2012 à 08:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
C'est un drapeau noir comme celui-ci qui flotte désormais sur Tombouctou. C'est un drapeau noir comme celui-ci qui flotte désormais sur Tombouctou. © D.R.

La rébellion touarègue contrôle toutes les grandes villes du Nord-Mali, une première dans l’histoire du pays depuis son indépendance. Tombouctou, la "Ville aux 333 saints" occupe visiblement une place à part dans le dispositif. Le chef d’état-major du MNLA, Mohamed Ag Najim, et le leader du groupe islamiste ansar dine, Iyad Ag Ghali, y ont établi leurs quartiers.

Mohamed Ag Najim, chef d’état-major du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) et ses hommes sont entrés dimanche 1er avril à Tombouctou, ville désertée par l’armée malienne. Le jour suivant, c’était le tour d'un autre groupe rebelle, les islamistes de Ansar dine, avec à leur tête Iyad Ag Ghali. Le MNLA a aussitôt libéré le camp militaire Cheick Sidi Elbakaye, au centre de la ville, pour y installer ses compagnons d'armes.

« Iyad a alors fait descendre le drapeau du MNLA qui se trouvait dans le fort et a hissé le drapeau de Ansar dine et celui du Mali », dit Baba Boré, animateur à la radio Alpharouk, une station FM de Tombouctou. « C’est un drapeau noir sur lequel est écrit en arabe et en blanc « La ilaha illallah » [« Il n’y a pas de divinité digne d’être adorée autre que Allah », NDLR] », dit Mohamed Yattara, un habitant de Tombouctou. Le même jour Iyad a tenu une rencontre avec les imams de la ville de Tombouctou.

Instaurer la charia au Mali

Il leur a expliqué que son objectif était d’instaurer la charia au Mali et a aussitôt donné pour instruction à ses hommes de mettre l’ordre dans la ville, où des civils souvent armés ont commis de nombreux pillages. Au même moment, le maire de Tombouctou, Hallé Ousmane rencontrait Ag Najim à son QG de l’aéroport de Tombouctou. Ce dernier l'a prié de diffuser des communiqués sur les radios locales pour ordonner l'arrêt des pillages et demander aux populations de voir le MNLA comme une force au service de la population.

Les deux groupes rebelles semblent opèrer main dans la main, de manière concertée et complémentaire. Iyad Ag Ghali veut instaurer la charia au Mali ou dans un État de l’Azawad acceptable à ses yeux. Quant à Ag Najim, il veut avant tout un État indépendant pour l’Azawad. Et une république islamique ne serait visiblment pas pour le déranger.

________

Par Baba Ahmed, à Bamako

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière. Ce grand nettoyage concerne des projets sur lesquels aucun développement n'a ét&eac[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main au joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers