Extension Factory Builder
30/03/2012 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. © Archives/AFP

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a annoncer une nouvelle aide humanitaire au Sahel, en proie à une grande sécheresse.

L’aide américaine pour la région du Sahel sera augmentée de 120 millions de dollars. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a annoncé jeudi cette décision « pour répondre aux besoins actuels [dans cette région], y compris la protection et l’assistance aux réfugiés, et pour prévenir une situation potentiellement bien plus grave » qu’elle ne l’est à présent.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué que l’aide visait principalement la fourniture d’aliments aux enfants souffrant de malnutrition et la recherche de solutions à long terme. « Nous travaillons pour aider les familles et communautés vulnérables à acheter la nourriture locale disponible, tout en développant des projets et infrastructures à petite échelle qui permettront de lutter contre les sécheresses futures », a-t-elle expliqué.

Cette aide alimentaire fait partie du programme « Nourrir l’Avenir » initié par Barack Obama, qui ambitionne de s’attaquer aux causes de la faim dans le monde. Avec ce nouveau don, la contribution totale des États-Unis dans la région atteint les 200 millions de dollars en 2012.

Envolée des prix alimentaires

Le Sahel connaît depuis quelques mois une grande sécheresse dont résulte une envolée des prix alimentaires. Une crise accentuée par les conflits qui touchent la région, du Mali à l’Éthiopie en passant par le Tchad. Pour mémoire, les États-Unis ont annoncé lundi la suspension de leur aide non-humanitaire au Mali à la suite du putsch de la semaine dernière.

Les agences des nations unies ont plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme sur le risque d’une grave famine dans la région. Le Fonds des nations unies pour l’enfance a ainsi estimé que près de 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans y était menacés de malnutrition aiguë.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Islamisme : la Tunisie bascule-t-elle ?

Article pr�c�dent :
Quand Ciments du Maroc se fige

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Présidentielle nigériane : la campagne s'achève sous haute surveillance

Quelque 68,8 millions d'électeurs sont appelés aux urnes samedi pour l'un des scrutins les plus importants de l'histoire du Nigeria.[...]

Côte d'Ivoire - Kolo Touré : "Gagner un titre avec son pays, il n'y a rien de plus fort"

À 34 ans, Kolo Touré est un jeune retraité international heureux. Pour "Jeune Afrique" il revient sur sa carrière en Premier League, parle de son avenir et de sa joie d'avoir remporté[...]

Mali : l'ex-président ATT peut-il revenir à Bamako ?

Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées jeudi à Bamako pour demander le retour de l'ex-président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis 2012.[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

Gabon : le gouvernement instaure le paiement par bons de caisse pour riposter contre les grévistes

Certains enseignants gabonais, en grève depuis plus d'un mois, ont eu mercredi la mauvaise surprise de ne pas trouver les virements de salaire sur leurs comptes bancaires. Le gouvernement a décidé de les[...]

Nigeria : Remi Sonaiya, une seule femme candidate dans le pays le plus peuplé du continent

Remi Sonaiya est la première femme dans l’histoire du Nigeria à se porter candidate à une élection présidentielle.  Bien que sa candidature fasse figure de poids plume, elle souhaite[...]

Terrorisme : les shebab menacent-ils l'Ouganda ?

Selon les informations obtenues par l'ambassade des États-Unis à Kampal, un attentat pourrait avoir lieu prochainement à Kampala.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120330111459 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120330111459 from 172.16.0.100