Extension Factory Builder
30/03/2012 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. © Archives/AFP

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a annoncer une nouvelle aide humanitaire au Sahel, en proie à une grande sécheresse.

L’aide américaine pour la région du Sahel sera augmentée de 120 millions de dollars. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a annoncé jeudi cette décision « pour répondre aux besoins actuels [dans cette région], y compris la protection et l’assistance aux réfugiés, et pour prévenir une situation potentiellement bien plus grave » qu’elle ne l’est à présent.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué que l’aide visait principalement la fourniture d’aliments aux enfants souffrant de malnutrition et la recherche de solutions à long terme. « Nous travaillons pour aider les familles et communautés vulnérables à acheter la nourriture locale disponible, tout en développant des projets et infrastructures à petite échelle qui permettront de lutter contre les sécheresses futures », a-t-elle expliqué.

Cette aide alimentaire fait partie du programme « Nourrir l’Avenir » initié par Barack Obama, qui ambitionne de s’attaquer aux causes de la faim dans le monde. Avec ce nouveau don, la contribution totale des États-Unis dans la région atteint les 200 millions de dollars en 2012.

Envolée des prix alimentaires

Le Sahel connaît depuis quelques mois une grande sécheresse dont résulte une envolée des prix alimentaires. Une crise accentuée par les conflits qui touchent la région, du Mali à l’Éthiopie en passant par le Tchad. Pour mémoire, les États-Unis ont annoncé lundi la suspension de leur aide non-humanitaire au Mali à la suite du putsch de la semaine dernière.

Les agences des nations unies ont plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme sur le risque d’une grave famine dans la région. Le Fonds des nations unies pour l’enfance a ainsi estimé que près de 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans y était menacés de malnutrition aiguë.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Islamisme : la Tunisie bascule-t-elle ?

Article pr�c�dent :
Quand Ciments du Maroc se fige

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Le gouvernement fédéral nigérian a donné jeudi une liste de localités reprises par l’armée au groupe islamiste Boko Haram. Au total, 29 villes dans le Nord-Est seraient repassé[...]

Rwanda : le Dr Gasakure, ex-médecin personnel de Kagamé, meurt dans un commissariat

Le docteur Emmanuel Gasakure, qui fut le médecin personnel du président rwandais Paul Kagamé, est mort en détention à Kigali le 25 février. Présenté comme dépressif,[...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Afrique du Sud : au moins sept "non-Blancs" dans la sélection du Mondial de rugby

La fédération sud-africaine de rugby a annoncé un plan de transformation stratégique. Objectif : intégrer davantage les Noirs dans les équipes du sport national. Lors du Mondial 2015, les[...]

Fespaco : l'imbroglio "Timbuktu"

Le film "Timbuktu", qui a raflé sept prix lors de la dernière cérémonie des Césars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Abderrahmane Sissako, sera-t-il [...]

Nord du Nigeria : deux attentats suicides font des dizaines de victimes

Deux gares routières situées à Kona et à Biu, au nord du Nigeria, ont été la cible d'attentats suicides à deux jours d'intervalle. Au total, plus d'une cinquantaine de personnes[...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Côte d'Ivoire : les frondeurs du PDCI n'iront pas au congrès du parti

La crise consécutive à "l'appel de Daoukro" n'en finit pas de secouer le PDCI. Quatre opposants au leadership d'Henri Konan Bédié ont annoncé jeudi qu'ils boycotteront le prochain[...]

Cinéma : le Fespaco dans l'ère numérique

Alors que le pouvoir burkinabè a changé de mains, le principal festival de cinéma du continent change de patron et évolue... dans la continuité.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120330111459 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120330111459 from 172.16.0.100