Extension Factory Builder
30/03/2012 à 12:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. Une femme montre la terre desséchée, à Oud Guedara, en Afrique de l’Ouest. © Archives/AFP

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a annoncer une nouvelle aide humanitaire au Sahel, en proie à une grande sécheresse.

L’aide américaine pour la région du Sahel sera augmentée de 120 millions de dollars. La secrétaire d’État américaine Hillary Clinton a annoncé jeudi cette décision « pour répondre aux besoins actuels [dans cette région], y compris la protection et l’assistance aux réfugiés, et pour prévenir une situation potentiellement bien plus grave » qu’elle ne l’est à présent.

La chef de la diplomatie américaine a indiqué que l’aide visait principalement la fourniture d’aliments aux enfants souffrant de malnutrition et la recherche de solutions à long terme. « Nous travaillons pour aider les familles et communautés vulnérables à acheter la nourriture locale disponible, tout en développant des projets et infrastructures à petite échelle qui permettront de lutter contre les sécheresses futures », a-t-elle expliqué.

Cette aide alimentaire fait partie du programme « Nourrir l’Avenir » initié par Barack Obama, qui ambitionne de s’attaquer aux causes de la faim dans le monde. Avec ce nouveau don, la contribution totale des États-Unis dans la région atteint les 200 millions de dollars en 2012.

Envolée des prix alimentaires

Le Sahel connaît depuis quelques mois une grande sécheresse dont résulte une envolée des prix alimentaires. Une crise accentuée par les conflits qui touchent la région, du Mali à l’Éthiopie en passant par le Tchad. Pour mémoire, les États-Unis ont annoncé lundi la suspension de leur aide non-humanitaire au Mali à la suite du putsch de la semaine dernière.

Les agences des nations unies ont plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme sur le risque d’une grave famine dans la région. Le Fonds des nations unies pour l’enfance a ainsi estimé que près de 1,5 million d’enfants de moins de cinq ans y était menacés de malnutrition aiguë.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

Somalie : l'Amisom juge déséquilibré un rapport de HRW

La Mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a jugé déséquilibré un rapport de Human Rights Watch qui accuse ses soldats de viols et d'exploitation de femmes et de jeunes filles sur leurs bases d[...]

Burkina - En direct : l'opposition appelle les Burkinabè à la mobilisation générale

Après les violentes manifestations de jeudi, Blaise Compaoré a dissous le gouvernement mais refuse de démissionner. La journée de vendredi s'annonce une nouvelle fois tendue : dans un communiqué[...]

Burkina : le jour d'après

Après les violentes manifestations de jeudi, la situation reste très confuse ce vendredi matin au Burkina. Blaise Compaoré n'a pas l'intention de démissionner, une transition a été[...]

Mali - Moussa Mara : "La justice a de la mémoire"

Le jeune Premier ministre malien, Moussa Mara, comptable de formation, a pris la tête du gouvernement en avril dernier dans un contexte encore très instable. De passage à Paris début octobre, il s'est[...]

Burkina : qui sont les principaux acteurs du 30 octobre ?

La situation restait confuse jeudi en fin de journée au Burkina Faso. L’armée semblait avoir pris le contrôle de la situation en annonçant la dissolution du gouvernement et en instaurant une[...]

Exclusif : la lettre de François Hollande qui mettait en garde Blaise Compaoré

Dans une lettre datée du 7 octobre, le chef de l'État français, François Hollande, mettait en garde Blaise Compaoré. Il lui expliquait comment le Burkina pourrait "être un[...]

Niger : neuf membres des forces de sécurité tués près du Mali

Dans un communiqué officiel, Niamey a annoncé jeudi que neuf membres des forces de sécurité ont été tués dans plusieurs attaques simultanées dans la région de[...]

Burkina : retour sur les événements de la journée historique du 30 octobre

À la suite de la manifestation et des heurts qui ont conduit à l'abandon du vote du projet de loi sur la modification de la Constitution burkinabè, le chef de l'État, Blaise Compaoré, a[...]

La grande mosquée Massalikoul Djinane de Dakar sort de terre

Ce sera la plus grande mosquée du pays et sans doute d'Afrique de l'Ouest. Un chantier colossal, des mensurations qui donnent le tournis... Le tout grâce à la générosité des[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers