Extension Factory Builder
29/03/2012 à 20:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Kabila a remporté la présidentielle avec 48,95% des voix contre 32,33% pour Étienne Tshisekedi. Kabila a remporté la présidentielle avec 48,95% des voix contre 32,33% pour Étienne Tshisekedi. © AFP

Selon le rapport final de la mission d'observation électorale de l'Union européenne en RDC, ni la présidentielle ni les législatives de 2011 n'ont été crédibles. La faute à une Ceni pas suffisamment indépendante, à de nombreuses fraudes et à l'absence de Cour constitutionnelle.

Dans son rapport final sur les législatives de fin 2011 en RDC, publié le 29 mars, la Mission d'observation de l'Union européenne (MOE-UE) présente des conclusions sans appel. Elle « considère que les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ne sont pas crédibles à la lumière des nombreuses irrégularités et fraudes constatées lors du processus électoral ». En conséquence, pour l’UE, les scrutins présidentiel et législatifs remportés par Joseph Kabila, son parti et ses alliés, ne peuvent être valablement pris au sérieux par la communauté internationale.

Les arguments soutenant cette position pour le moins tranchée - bien que tardive - sont nombreux. Pas d'audit du fichier électoral avant les élections, manque de transparence lors du nettoyage de ce même fichier, multiples incidents de fraude et de bourrages d'urnes, plus le fait que 3,2 millions de Congolais ont pu voter sur simple présentation de leur carte d'électeur, et enfin, publication des résultats manquant souvent totalement de transparence.

Scores inexplicables

Les résultats surprenants de la présidentielle au Katanga (sud-est), fief de Kabila où il a obtenu près de 90% des suffrages, et au Bandundu (ouest) où ses résultats ont bondi de 39,4% en 2006 à 73,4% en 2011, font l’objet de l’attention particulière de la Moe-UE, qui y consacre un chapitre entier. « L'analyse politique rationnelle a quelque mal à expliquer » ces progressions, note le rapport. « Dans ces deux provinces, l'écart de 3,6 millions de voix creusé par Kabila face à Tshisekedi est impressionnant et irréversible et l'illisibilité politique des résultats (...) vient accroître le doute concernant la crédibilité du scrutin présidentiel », est-il écrit.

Mais la MOE-UE ne fait pas que pointer le manque de transparence et de crédibilité des scrutins organisés par la Ceni, elle liste aussi un certain nombre de solutions dont on s’étonne qu’elles n’aient pas été mises en œuvre plus tôt. Première recommandation, justement : restructurer la commission électorale pour y inclure la société civile de manière à fortifier son indépendance et sa fiabilité.

La CSJ controversée

L’audit du fichier électoral et la mise en place de la Cour constitutionnelle - dont le rôle est actuellement dévolue à la très controversée Cour suprême de justice (CSJ) - sont également des évolutions nécessaires, note la mission. D’autant que les magistrats de la CSJ sont nommés par le chef de l'État…

Enfin, dernier chantier pour Joseph Kabila, du moins s’il veut offrir aux Congolais plus de transparence dans le processus électoral : la réforme du Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (Cesac). Selon les observateurs européens, celui-ci n'a pas joué son rôle de régulateur avec impartialité, prenant des mesures arbitraires et discriminatoires contre les médias d'opposition.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : bilan toujours incertain dans l'accident de train au Katanga

RDC : bilan toujours incertain dans l'accident de train au Katanga

Selon le bilan définitif officiel publié jeudi soir par le gouvernement congolais, 48 personnes ont été tuées et 160 autres blessées dans l'accident de train qui s'est produit en dé[...]

France - RDC : Raphaël Mobutu reste introuvable, une semaine après sa chute dans la Garonne

Plus d'une semaine après avoir sauté dans la Garonne, la nuit du 15 au 16 avril, Raphaël Mobutu, un des enfants de l'ancien président de la RDC (ex-Zaïre) est toujours introuvable. À en croire[...]

RDC : le déraillement d'un train au Katanga fait des dizaines de morts

Un train a déraillé mardi au Katanga, près de Kamina (sud-est de la RDC), à quelque 600 km de Lubumbashi. Le bilan provisoire fait désormais état de 57 morts.[...]

RDC : trois morts dans des échauffourées entre militaires et jeunes à Likasi

Trois personnes sont mortes et cinq ont été blessées samedi à Likasi, dans le sud-est de la RDC, lors d’échauffourées entre militaires et jeunes d'un parti de la majorité,[...]

RDC : amnistie pour Réné Abandi, le chef de la délégation du M23 aux pourparlers de paix

Le chef de la délégation de l'ex-rébellion congolaise Mouvement du 23-Mars (M23) aux pourparlers de paix avec Kinshasa a bénéficié d'une amnistie comme une dizaine d'autres membres du[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Mike la Duchesse : acteur travesti, Congolais et inquiet de l'homophobie en RDC

La RDC pourrait bientôt criminaliser l'homosexualité et sa "promotion". Rencontre avec Mike la Duchesse, premier acteur congolais à avoir interprété le rôle d'un homosexuel, qui[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Éric Jennings : "L'Afrique a financé la résistance française"

Sans l'engagement d'une partie du continent, de Gaulle aurait-il pu vaincre l'Allemagne nazie ? Pas sûr. C'est ce que démontre l'historien dans un ouvrage fort documenté, fruit d'une large enquête[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces