Extension Factory Builder
28/03/2012 à 12:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le siège de BMCE Bank, à Casablanca. Le siège de BMCE Bank, à Casablanca. © D.R.

Le troisième groupe bancaire marocain, BMCE Bank, a annoncé ses résultats pour l'année 2011. Parmi les bonnes surprises, la progression des performances de Bank of Africa.

BMCE Bank a présenté le 27 mars ses principaux résultats financiers pour l'année 2011. La plupart sont dans le vert : le total de bilan progresse de 11% à 208 milliards de dirhams (18,8 milliards d'euros), le produit net bancaire consolidé augmente de 8% à 8,14 milliards de dirhams tandis que le résultat net part du groupe marocain affiche une croissance de 4% à 850,2 millions de dirhams. Engagée en 2011 dans un « programme de transformation visant la simplification du modèle opérationnel, la conquête commerciale, et la maîtrise des risques et des charges d’exploitation », BMCE Bank a vu la hausse de sa rentabilité freinée par un effort de provisionnement important, chiffré à 462 millions de dirhams, en augmentation de 30% par rapport à 2010.

Réduction des pertes londoniennes

La bonne surprise vient des activités internationales, qui ont contribué à hauteur de 44,3% aux revenus du groupe et surtout à 35,2% des bénéfices. L'ex Medicapital, rebaptisé il y a quelques années BMCE Bank International Londres, est presque sorti du rouge après avoir plombé pendant plusieurs années les comptes du groupe. En 2011, les « premiers effets de la restructuration de la filiale londonienne du Groupe BMCE Bank » ont permis « une réduction sensible du déficit à -4,7 millions d'euros (52,1 millions de dirhams, NDLR) en 2011 contre -26,6 millions d'euros en 2010. »

De son côté, l'activité en Afrique subsaharienne a fait la preuve de sa résilience et ce, malgré la crise en Côte d’Ivoire où Bank of Africa (BOA) compte l'une de ses principales filiales. Selon les chiffres communiqués par BMCE Bank, BOA a vu son produit net bancaire progresser de 26% à 252 millions d'euros et son résultat net grimper de 23% à près de 58 millions d'euros. Une nouvelle de bon augure alors que le groupe marocain, qui a par ailleurs annoncé la nomination de Mohammed Agoumi en tant que directeur général délégué en charge de l’International, tente de hisser ses performances financières et sa rentabilité au niveau des autres grandes banques marocaines.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maroc

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

Le Maroc et la France rétablissent leur coopération judiciaire et antiterroriste

La France et le Maroc ont décidé samedi de "tourner la page" de près d'un an de brouille diplomatique, en rétablissant leur coopération judiciaire et anti-jihadiste, un réchauffe[...]

France-Maroc : Rabat appelle à tourner la page de la crise diplomatique

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a appelé samedi à tourner la page de la crise diplomatique entre son pays et la France, confirmant un plein rétablissement de[...]

Quand un hebdomadaire marocain compare François Hollande à Hitler

François Hollande grimé en Adolf Hitler à la une d'un hebdomadaire marocain paru jeudi. Un photomontage qui tombe sous le coup de la loi et qui pourrait, s'il ne faisait pas l'objet de poursuites judiciaires,[...]

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit d'Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit[...]

Abdellah Taïa, une errance parisienne

Tourmenté, l'écrivain Abdellah Taïa semble l'être autant que les personnages de son nouveau roman, une prostituée et un transsexuel exilés en France. Comme eux, il poursuit une longue[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec[...]

Vidéo : jusqu'où ira la crise diplomatique franco-marocaine ?

Tout a commencé il y a près d'un an, le 20 février 2014, lorsque des policiers porteurs d'une convocation adressée par un juge d'instruction au directeur de la sécurité intérieure[...]

Cinéma : "Hope", les migrants avant Gibraltar

Le film "Hope", de Boris Lojkine, retrace la vie de deux migrants avant leur traversée de la Méditerranée. Un film dur, sans manichéïsme ni concession, qui est aussi une belle histoire[...]

France : le Conseil constitutionnel valide la déchéance de nationalité d'un jihadiste franco-marocain

Le Conseil constitutionnel a validé vendredi la déchéance de la nationalité française d'un jihadiste franco-marocain condamné pour terrorisme. Une décision qui était[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120328124752 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120328124752 from 172.16.0.100