Extension Factory Builder
27/03/2012 à 20:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le ministre belge avait boycotté la prestation de serment de Joseph Kabila en RDC. Le ministre belge avait boycotté la prestation de serment de Joseph Kabila en RDC. © AFP

Didier Reynders, le ministre belge des Affaires étrangères, est en visite  à Kinshasa pendant deux jours. Il a estimé mardi 27 mars qu’une révision du processus de compilation des résultats par la Commission électorale (Ceni) était nécessaire en vue d’une amélioration de la situation en RDC.

En visite à Kinshasa les 27 et 28 mars, le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders, a jugé mardi qu’une révision du processus de compilation des résultats par la Commission électorale (Ceni) était nécessaire en vue d’une amélioration de la situation en République démocratique du Congo (RDC). « Il faut que ce processus soit revu. Je pense que le Parlement qui s'installe doit faire en sorte qu'il y ait une amélioration du mode de fonctionnement de la Commission électorale (Ceni) », a-t-il déclaré.

Près de deux mois après la publication des résultats d’élections législatives remportées par les partis favorables à Kabila, la RDC attend toujours son nouveau gouvernement. Le processus électoral a été suspendu dans l'attente d'un nouveau calendrier pour les élections provinciales et sénatoriales, alors que la Cour suprême n’a pas encore traité l’ensemble des quelques 500 recours déposés à l’issue des législatives. La Cour devait ainsi annoncé les résultats définitifs des législatives le 6 avril.

« Tout le monde a reconnu une très grande participation et un très bon fonctionnement du processus électoral le jour des élections (...) C'est dans le processus de compilation que les problèmes sont intervenus et que les critiques ont été les plus fortes », a ajouté le ministre belge. Des rapports d'observateurs nationaux et internationaux, notamment de l'Union européenne, ont déploré le manque de transparence ou de crédibilité du processus électoral marqué par de multiples irrégularités. L'opposant Étienne Tshisekedi a rejeté les résultats et s'est autoproclamé président élu. Didier Reynders avait d’ailleurs renoncé mi-décembre à venir à Kinshasa pour la prestation de serment de Joseph Kabila.

Réformer la Ceni

Lors de sa visite, le ministre a assuré avoir constaté « que la volonté de reformer la Ceni comme la volonté de permettre un accompagnement peut-être plus constant des prochaines élections provinciales et locales est une démarche qui entre dans la logique des autorités congolaises ». C’est sur la Ceni que s’était concentrées la grande majorité des critiques.

« Beaucoup d'observateurs (électoraux) ont quitté (la RDC) juste après les élections et, pour ceux qui sont restés, les relations avec la Ceni n'ont pas toujours été les meilleures », a-t-il relevé, jugeant que « c'est sur ces points là qu'il faut travailler si on veut ensemble collaborer au financement et à l'organisation des élections provinciales et locales ».

Le chef de la diplomatie belge doit rencontrer des représentants de la majorité et de l'opposition, et devrait être reçu mercredi par le président Kabila, avant son retour à Bruxelles.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour 'manquements graves'

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses f[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers