Extension Factory Builder
27/03/2012 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En Iran, au moins 360 exécutions ont eu lieu en 2011. En Iran, au moins 360 exécutions ont eu lieu en 2011. © AFP

Au moins 23 personnes ont été exécutées suite à une condamnation à mort en Afrique en 2011, selon le rapport annuel d’Amnesty International. Si le bilan n’est que partiel puisque les chiffres de la Libye notamment ne sont pas disponibles, l’ONG a déclaré distinguer « d’importantes avancées ».

La Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan et l’Égypte  sont les mauvais élèves du continent en 2011 avec, à leur actif, 23 exécutions, selon les chiffres d’Amnesty International. Un bilan à relativiser puisque l’ONG ne dispose pour cette année d’aucune information sur les exécutions en Libye. A sa connaissance, aucune condamnation à mort n’y a été prononcée mais « les exécutions extrajudiciaires, la torture et les détentions arbitraires étaient nombreuses ».

Selon Amnesty, c’est la région de l’Afrique subsaharienne qui tire son épingle du jeu avec « d’importantes avancées en 2011 ». La Sierra Leone a ainsi instauré un moratoire officiel sur les exécutions, tout comme au Nigeria où celui-ci a été confirmé. Au Bénin, l’avancée est même plus claire puisque le pays a adopté une loi en vue de ratifier le principal traité des Nations Unies qui vise à abolir la peine de mort. Au Ghana également, la commission chargée de réviser la Constitution a préconisé l’abolition. Sur les 49 États de la sous-région, seuls 14 sont encore classés comme non abolitionnistes par l’organisation.

Forte augmentation du nombre de mises à mort au Moyen Orient

Si les informations sur certains pays ne sont pas disponibles, ou ne sont dans le rapport que des estimations basses, et si les exécutions extrajudiciaires restent « nombreuses », le continent s’installe donc dans une évolution positive. Une bonne partie des pays sont ainsi qualifiés d’« abolitionnistes en pratique », leur sentence de mort n’étant pas suivi d’effet, comme en Algérie ou 58 condamnations ont été prononcées sans qu’aucune exécution n’ait eu lieu.

En comparaison, la Chine, et ses milliers d’exécutions, fait pâle figure. Pékin a exécuté plus de prisonniers que tous les pays du globe réunis – « même si l’on ignore le nombre exact de condamnés mis à mort, ce chiffre étant classé secret d’État ». Enfin, au Moyen-Orient, le nombre d’exécutions confirmées a augmenté de près de 50 % avec une augmentation brutale en Iran (360), en Irak (68) et en Arabie Saoudite (82).

 

 La peine de mort en Afrique en 2011

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

Énergie : l'Afrique à l'heure des centrales... décentralisées

Pour fournir de l'énergie aux zones rurales, les industriels misent de plus en plus sur des unités de production autonomes. EDF, Schneider, Bolloré font figure de pionniers dans ce domaine.[...]

"Ebola se propage dans une ville d'1,3 million d'habitants : Monrovia", s'alarme MSF

ONG et sociétés de Croix-Rouge insistaient vendredi sur la nécessité de se mobiliser davantage face à une épidémie de fièvre hémorragique Ebola "largement[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

Démographie : le 21e siècle sera-t-il africain ?

À en croire les prévisions statistiques, l’Afrique pourrait devenir le nouveau moteur économique du monde. Mais l’Unicef, rabat-joie, rappelle qu’en matière de démographie,[...]

Plus de 900 migrants africains secourus en un jour au large de l'Espagne

C'est un fait inédit : plus de 900 migrants subsahariens ont été secourus mardi dans le détroit de Gibraltar par les secours maritimes. En quatre jours, ce sont ainsi près de 1 300 personnes[...]

Le Texas, terre d'accueil des réfugiés africains aux États-Unis

Le Texas, État américain de 26 millions d'habitants, est le 3e en terme d'accueil de réfugiés aux États-Unis. Parmi ces derniers, les Africains sont de plus en plus nombreux, en particulier les[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

DP World en pleine tourmente sur le continent

Alors qu'il aligne les bonnes performances à travers le monde, en Afrique, le troisième opérateur portuaire mondial collectionne les ennuis et les scandales. Le dernier en date, à Djibouti,[...]

Biodiversité : de la "part du lion" à l'"extinction" ?

L'Afrique est-elle en train de perdre un de ses symboles ? La "part du lion", malgré l'adage, ne cesse en effet de se réduire sur le continent. La famille du roi des animaux ne compterait plus [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers