Extension Factory Builder
27/03/2012 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En Iran, au moins 360 exécutions ont eu lieu en 2011. En Iran, au moins 360 exécutions ont eu lieu en 2011. © AFP

Au moins 23 personnes ont été exécutées suite à une condamnation à mort en Afrique en 2011, selon le rapport annuel d’Amnesty International. Si le bilan n’est que partiel puisque les chiffres de la Libye notamment ne sont pas disponibles, l’ONG a déclaré distinguer « d’importantes avancées ».

La Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan et l’Égypte  sont les mauvais élèves du continent en 2011 avec, à leur actif, 23 exécutions, selon les chiffres d’Amnesty International. Un bilan à relativiser puisque l’ONG ne dispose pour cette année d’aucune information sur les exécutions en Libye. A sa connaissance, aucune condamnation à mort n’y a été prononcée mais « les exécutions extrajudiciaires, la torture et les détentions arbitraires étaient nombreuses ».

Selon Amnesty, c’est la région de l’Afrique subsaharienne qui tire son épingle du jeu avec « d’importantes avancées en 2011 ». La Sierra Leone a ainsi instauré un moratoire officiel sur les exécutions, tout comme au Nigeria où celui-ci a été confirmé. Au Bénin, l’avancée est même plus claire puisque le pays a adopté une loi en vue de ratifier le principal traité des Nations Unies qui vise à abolir la peine de mort. Au Ghana également, la commission chargée de réviser la Constitution a préconisé l’abolition. Sur les 49 États de la sous-région, seuls 14 sont encore classés comme non abolitionnistes par l’organisation.

Forte augmentation du nombre de mises à mort au Moyen Orient

Si les informations sur certains pays ne sont pas disponibles, ou ne sont dans le rapport que des estimations basses, et si les exécutions extrajudiciaires restent « nombreuses », le continent s’installe donc dans une évolution positive. Une bonne partie des pays sont ainsi qualifiés d’« abolitionnistes en pratique », leur sentence de mort n’étant pas suivi d’effet, comme en Algérie ou 58 condamnations ont été prononcées sans qu’aucune exécution n’ait eu lieu.

En comparaison, la Chine, et ses milliers d’exécutions, fait pâle figure. Pékin a exécuté plus de prisonniers que tous les pays du globe réunis – « même si l’on ignore le nombre exact de condamnés mis à mort, ce chiffre étant classé secret d’État ». Enfin, au Moyen-Orient, le nombre d’exécutions confirmées a augmenté de près de 50 % avec une augmentation brutale en Iran (360), en Irak (68) et en Arabie Saoudite (82).

 

 La peine de mort en Afrique en 2011

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart p[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Que cherche Jean-Louis Borloo en Afrique ?

Retiré de la politique active, l'ancien ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy lance un "plan Marshall" censé aboutir à l'électrification de tout le continent. Mais il se montre fort[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120323172957 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120323172957 from 172.16.0.100