Extension Factory Builder
20/03/2012 à 17:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Avec Chelsea, Didier Drogba a marqué 100 buts en Premier League. Avec Chelsea, Didier Drogba a marqué 100 buts en Premier League. © AFP

Didier Drogba en route pour rejoindre Nicolas Anelka en Chine ? C’est presque fait… Selon l'un de ses proches, l'international ivoirien serait prêt à accepter l'offre de 1,2 million d'euros mensuels que lui a faite le club Shangai Shenhua.

Sauf rebondissement de dernière minute, l’international ivoirien Didier Drogba devrait rejoindre dès l’été prochain son ancien coéquipier Nicolas Anelka au club chinois de Shanghai Shenhua. Certes, les discussions entamées l’hiver dernier entre le club chinois et le staff de Drogba sont actuellement au point au mort. Mais en coulisses, les Chinois ne lâchent pas prise. Et leur dernière offre de 320 000 euros de salaire hebdomadaire - soit 1,2 million mensuel - semble appâter sérieusement le « serial buteur » de Chelsea (100 buts marqués en Premier League).

Lui qui d’ordinaire ne manque jamais une occasion d’afficher son amour pour son club, Didier Drogba a fait une déclaration ambiguë qui en dit long sur son avenir. « Je ne suis pas maître de mon destin », a-t-il estimé après le match retour des huitièmes de finale de l’UEFA Champion’s League, remporté contre les Italiens de Naples, le 14 mars dernier (4-1).

La Chine, un nouveau challenge

Avec Chelsea, le Franco-ivoirien gagne environ 200 000 euros par semaine et 800 000 euros par mois. « La Chine l’intéresse, ce sera un nouveau challenge pour lui. Chelsea ne fait rien pour le retenir. Comme pour le pousser vers la porte, les dirigeants du club ont engagé un rajeunissement de l’effectif des Blues. Ce qui met les anciens [Drogba, Franck Lampard, John Terry…, NDLR] dans une situation délicate », confie un proche de l’international ivoirien.

Pour le moment, le capitaine des « Éléphants » qui a fêté ses 34 ans le 11 mars dernier, entend se concentrer sur la Premier League anglaise et l’UEFA Champion’s League, compétition dans laquelle son club affrontera le 27 mars les Portugais du Benfica de Lisbonne. Quant à son avenir avec l’équipe nationale de Côte d’Ivoire, rien de précis à l’horizon. « Didier est encore traumatisé par l’échec de la CAN, dont il porte une part de responsabilité. Pour le moment, il souhaite se concentrer sur son club et se retirer de l'équipe nationale au profit des jeunes », confie le même proche.

________

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de dév[...]

Côte d'Ivoire : la commune du Plateau se fait noter

La commune du Plateau est devenue la deuxième collectivité locale d’Afrique occidentale francophone, après la ville de Dakar, à se faire noter par Bloomfield Investments.[...]

Côte d'Ivoire : Guillaume Koffi et Issa Diabaté, l'architecture et l'art de la passivité

Les architectes ivoiriens Guillaume Koffi et Issa Diabaté s'inspirent de l'architecture traditionnelle africaine pour concevoir des bâtiments de plus en plus passifs. Mais résolument modernes.[...]

CAN 2015 : Ouattara ne veut pas de match Côte d'Ivoire-Sierra Leone à Abidjan

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé à un ministre son refus de voir le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se tenir à Abidjan, le 6 septembre. Mais pour l'instant, aucune solution de[...]

Présidentielle ivoirienne 2015 : les lièvres et la tortue

Alors que l'élection présidentielle ivoirienne aura lieu en octobre 2015, seul Alassane Ouattara a pour l'instant déclaré sa candidature. Les autres leaders politiques continuent de chercher celui qui[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du[...]

Côte d'Ivoire : "Stop Ebola", un clip pour lutter contre le virus

Spots publicitaires, communiqués, messages radiophoniques, les campagnes de sensibilisation contre le virus Ebola battent leur plein sur le continent. En Côte d'Ivoire, un blogueur a décidé de[...]

Bientôt, les palmiers ivoiriens produiront de l'électricité

 À Aboisso, en Côte d'Ivoire, une minirévolution qui s'annonce : la construction d'une centrale d'énergie alimentée par de la biomasse, la première en Afrique à être[...]

Côte d'Ivoire : le FPI en a-t-il vraiment fini avec sa crise interne ?

La crise qui secoue le Front populaire ivoirien (FPI) a officiellement pris fin mardi. Mais les divergences de fond sur la ligne adoptée par la formation de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, n'ont pas[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex