Extension Factory Builder
19/03/2012 à 17:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un saigneur entaille le tronc d’un hévéa pour recueillir la sève à Ikembélé. Un saigneur entaille le tronc d’un hévéa pour recueillir la sève à Ikembélé. © Tiphaine Saint-Criq pour J.A.

Le gouvernement gabonais et le groupe singapourien Olam annoncent un partenariat pour un investissement de 183 millions de dollars dans la production de caoutchouc.

Après l’huile de palme, le caoutchouc. Très actif au Gabon, le groupe singapourien Olam et le gouvernement de ce pays viennent de conclure un nouvel accord prévoyant un investissement de 91,5 milliards de francs CFA, soit 183 millions de dollars, dans le développement d’une plantation d’hévéa et la construction d’une usine de transformation. Ce nouveau projet est une coentreprise détenue à 80% par le singapourien et à 20% par l’État gabonais.

Concrètement, la création de la plantation démarrera en 2013 dans la zone de Bitam (nord du Gabon), sur une superficie de 28 000 hectares qui sera portée 50 000 ha dans une seconde phase. Le première récolte est prévue pour 2020 avec un objectif de production de 62 000 tonnes par an. L’usine de transformation du latex naturel, quant à elle, aura une capacité quotidienne de 225 tonnes. 

Outre les conditions climatiques favorables, « les avantages fiscaux offerts (sur le long terme) par le gouvernement gabonais pour des projets de cette envergure », font du pays l’un des pays les plus compétitifs pour ce type d’investissement, a indiqué Gagan Gupta, le directeur le Directeur général  d’Olam. Il faut aussi ajouter que la demande mondiale du caoutchouc est en constante hausse de 3,5% par an.

6000 emplois directs

Autre aspect important de ce projet, souligne le ministre Magloire Ngambia, en charge de la Promotion des Investissements, « c’est son impact socio-économique : à terme, plus de 6000 emplois directs et 5000 emplois indirects seront créés, avec en soutien un réel programme de formation assuré par Olam autant pour des postes qualifiés que pour la main d’œuvre nécessaire au niveau des plantations et de l’usine », affirme-t-il.

Au Gabon, le groupe Olam est déjà partie prenante (60%) de la zone économique spéciale de Nkok, près de Libreville (200 millions de dollars d’investissement) et de celle de l’île Mandji, à Port -Gentil ( environ 63% de 1,3 milliard de dollars). Par ailleurs, le singapourien développe actuellement dans plusieurs régions du pays plus de 100 000 hectares de culture du palmier à huile, le tout pour un investissement de 1,54 milliard de dollars. L’objectif de ce dernier projet est de faire du pays, le premier producteur d’huile de palme en 2017.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - G.-B. Mapangou : 'Le décès de Mba Obame ne doit pas être utilisé comme un outil politique'

Gabon - G.-B. Mapangou : "Le décès de Mba Obame ne doit pas être utilisé comme un outil politique"

Alors que les forces de sécurité sont déployées dans Libreville, le gouvernement a annoncé avoir saisi mardi un important stock d'armes. De quoi raviver les tensions politiques en attendant le [...]

Le volcan gabonais

Le décès d'André Mba Obame, ancien frère d'armes, de coeur, mais aussi de lumière d'Ali Bongo Ondimba (ABO) sous le règne d'Omar avant d'en devenir le principal adversaire[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

Football : une quarantaine de joueurs gabonais portent plainte contre leurs clubs

L’Association nationale des footballeurs professionnels au Gabon (ANFPG) a déposé plainte contre les clubs, à qui elle reproche notamment de ne pas respecter les contrats des joueurs en ce qui concerne[...]

Rap : le Gabonais Amenem fait le buzz avec son nouveau titre "Tobghe si"

En ce début de mois d'avril, c'est un rappeur gabonais qui fait le buzz dans le milieu du hip-hop africain. Avec 12 000 écoutes en neuf jours sur Soundcloud, le dernier titre d'Amenem s'impose comme l'un des[...]

Gabon : André Mba Obame, le "frère jumeau" d'Ali Bongo Ondimba qui se rêvait président

André Mba Obame n'est plus. Décédé dimanche 12 avril à 57 ans, il était l'un des personnages centraux de la scène politique gabonaise, marquée par les turbulences des[...]

Gabon : heurts à Libreville après l'annonce du décès d'André Mba Obame

L'annonce du décès d'André Mba Obame, ancien leader de l'opposition gabonaise, a suscité dimanche la colère de ses partisans à Libreville. Les manifestants ont incendié des[...]

Décès à Yaoundé de l'opposant gabonais André Mba Obame

 André Mba Obame est décédé dimanche à Yaoundé, au Cameroun. L'opposant gabonais et ancien ministre de l'Intérieur d'Omar Bongo Ondimba avait 58 ans.[...]

France - Gabon : Pierre Péan mis en examen pour diffamation contre Ali Bongo Ondimba

Le journaliste et écrivain Pierre Péan a été mis en examen par la justice française, à la suite de la plainte en diffamation déposée par le président gabonais Ali[...]

Football : la CAN 2017 aura lieu au Gabon

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017 aura lieu au Gabon, a annoncé mercredi la Confédération africaine de football (CAF).[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers