Extension Factory Builder
16/03/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des migrants faisant partie d'un réseau de traite d'êtres humains, à Benghazi le 15 mars 2012. Des migrants faisant partie d'un réseau de traite d'êtres humains, à Benghazi le 15 mars 2012. © AFP

Les services de sécurité libyens ont arrêté cinq personnes impliquées dans un réseau de traite d’être humains, jeudi 15 mars. Des migrants clandestins venus de Somalie et du Bangladesh étaient retenus dans une ferme et utilisés comme esclaves.

Ils séquestraient des migrants clandestins pour racketter leurs proches. C’est ce qu’ont découvert les services de sécurité libyens. Jeudi 15 mars, un réseau de traite d’êtres humains a été démantelé, et cinq de ses membres arrêtés.

Quelque 52 clandestins, d’origine somalienne ou bangladaise ont été découverts dans une ferme à Benghazi, dans l’est du pays, a indiqué le responsable de l'enquête Hussein Al-Sahli. Après être rentrer en Libye, les Bengalais étaient retenus en otage, et des rançons étaient demandées à leurs proches en échange de leur libération.

Le chef présumé de la bande, originaire du Bangladesh lui aussi, a indiqué qu'il dirigeait le réseau depuis près de trois mois, durant lesquels il a fait venir quelque 200 migrants illégaux du Bangladesh.

Au temps de l'esclavage

Le propriétaire de la ferme, un Libyen, payait quant à lui des pots-de-vin afin d’obtenir la libération de migrants clandestins détenus dans les centre de rétention. Objectif de la manoeuvre : exploiter ensuite ces derniers comme « esclaves », a expliqué Hussein Al-Sahli.

D’autre part, quelques 150 migrants clandestins somaliens ont été arrêtés entre mercredi et jeudi à Tajoura, dans la banlieue-est de Tripoli, a annoncé l'agence officielle libyenne Lana. Le chef du conseil militaire de Tajoura, Ahmed Al-Habichi, a affirmé que les immigrants qui étaient « en bonne santé » ont été remis aux services de sécurité chargés d'enquêter.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard*[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Le général dissident Khalifa Haftar, opposé militairement aux milices islamistes, a revendiqué lundi les deux raids qui ont frappé le sud de Tripoli plus tôt le même jour. Mais des[...]

Libye : frappes aériennes près de l'aéroport de Tripoli

Deux avions non identifiés ont bombardé lundi avant l’aube des positions de miliciens rivaux qui s’affrontent à l’arme lourde pour le contrôle de l’aéroport international[...]

Libye : le Parlement en faveur d'une intervention étrangère

Le Parlement libyen a voté mercredi une résolution en faveur de l'intervention militaire de la communauté internationale dans le pays pour protéger les civils, alors que les combats entre milices[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers