Extension Factory Builder
15/03/2012 à 18:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les manifestations qui ont suivi le drame ont fait 16 morts au Caire et à Suez (nord). Les manifestations qui ont suivi le drame ont fait 16 morts au Caire et à Suez (nord). © AFP

Accusés de meurtre et de négligence ayant causé la mort, 75 personnes dont neuf policiers et trois responsables du club de football Al-Masry sont poursuivies par la justice égyptienne. 74 supporteurs avaient trouvé la mort lors d’affrontements en marge d’un match de football, le 1er février dernier.

Le général Issam Samak, chef de la sécurité de Port-Saïd à l’époque des faits figure parmi les 75 personnes poursuivies. Une inculpation qui risque fort d’alimenter les soupçons de nombreux Égyptiens au sujet de la complicité des forces de l’ordre, accusées d’avoir laissé faire les émeutiers par vengeance contre des « ultras », fortement politisés. Présents massivement dans les rangs des révolutionnaires, ceux-ci avaient participé à la chute du régime de Hosni Moubarak.

Neufs policiers figurent également dans la liste des personnes poursuivies par la justice. Une enquête parlementaire avait en outre déjà conclu à une négligence pour le moins coupable de la police, l’accusant d’avoir sous-estimé la possibilité d’affrontements.

Violences préméditées ?

Enfin, trois responsables du club de football Al-Masry sont aussi poursuivis, de même que deux adolescents qui seront présentés à un tribunal pour mineurs, a précisé le procureur général d’Égypte dans un communiqué. Pour rappel, les violences avaient éclaté après la victoire surprise de l’équipe locale d’Al-Masry face à Al-Ahly. Des affrontements qui - peut-être - n’auraient pas été tout à fait spontanés, voire auraient été prémédités, certains supporteurs ayant été appréhendés avec des couteaux, des pierres et des explosifs sur eux.

Le drame de Port-Said avait déclenché plusieurs jours d’émeutes et des affrontements entre manifestants et policiers. Les suspects ont pu être identifiés grâce aux vidéos tournées lors des évènements, et des aveux ont été récoltés par le bureau du procureur général.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Égypte : dans les mâchoires d'Al-Qaïda

Quasi démilitarisé par l'accord de paix israélo-égyptien de 1979, le Sinaï est devenu le sanctuaire d'une demi-douzaine de groupes jihadistes dont les attentats vont se multipliant.[...]

Égypte : trois figures de la révolte de 2011 condamnées à de la prison ferme

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak ont été confirmées, lundi, par un tribunal égyptien. Ce dernier a[...]

Égypte : la justice confirme les peines de prison de trois figures de la révolution

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 ont été confirmées lundi par la justice égyptienne. Ils étaient accusés[...]

Égypte : le procès de Mohamed Morsi pour incitation au meurtre ajourné à dimanche

Le procès du président destitué Mohamed Morsi pour "incitation au meurtre" de manifestants a été ajourné à dimanche pour entendre les témoignages de hauts[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers