Extension Factory Builder
09/03/2012 à 17:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alpha Condé et son principal opposant Cellou Dalein Diallo, n'ont que 4 mois pour trouver un accord Alpha Condé et son principal opposant Cellou Dalein Diallo, n'ont que 4 mois pour trouver un accord © Montage J.A.

L’opposition à Alpha Condé envisage de faire appel à la rue pour protester contre la tenue des élections législatives, fixées au 8 juillet prochain. Une menace qui fait craindre de nouvelles violences en Guinée.

Dans sa déclaration du 7 mars, le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) n’y va pas avec le dos de la cuillère. Les deux principaux mouvements de l’opposition guinéenne indiquent qu’ils « n’entendent pas permettre l’organisation des élections législatives par la Ceni [Commission électorale nationale indépendante, NDLR] actuelle ». Pour boycotter le scrutin, Faya Millimouno, l’un des porte-paroles du Collectif, précise que les opposants « useront de tous les droits qui leur sont reconnus par la Constitution et les lois de la République pour s’opposer, y compris par des manifestations publiques » au bon déroulement du scrutin.

Les législatives en Guinée ont déjà été reportées à deux reprises. Dénoncée dans sa composition actuelle par l’opposition qui la soupçonne de partialité, la Ceni a fixé fin février, les législatives à la date du 8 juillet. Et cette fois-ci, la commission semble déterminée à aller jusqu’au bout. Elle a commencé la semaine dernière l’audit du fichier électoral - réclamé par l’opposition - et lancé un appel d’offres en vue de la sélection d’un opérateur pour sa révision.

L’exemple ivoirien

La Ceni a le soutien du pouvoir qui subit une forte pression de ses partenaires internationaux depuis le report des élections préalablement fixées au 29 décembre dernier. Au ministère de l’Administration du territoire et des Affaires politiques, l’on ne cache pas son agacement face à une opposition accusée de donner dans la surenchère. Le ministre Alhassane Condé confie à qui veut l’entendre que « la participation à une élection n’est pas une obligation » et cite en exemple la Côte d’Ivoire voisine où le parti de Laurent Gbagbo a refusé d’aller aux législatives.

Certains observateurs font toutefois remarquer que l’Alliance Arc-en-ciel, la mouvance présidentielle conduite par le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG, parti présidentiel) aurait peu de chances d’avoir une majorité absolue au Parlement au cas où les élections seraient ouvertes et transparentes. Cette situation contraindrait le président Alpha Condé à négocier avec ses trois principaux opposants (Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Lansana Kouyaté). Un boycott du scrutin par l’opposition arrangerait donc le pouvoir…

Bisbilles politiciennes

À la mi-février, une partie de l’opposition a appelé à une journée « ville morte » qui a été faiblement suivie à Conakry. De fait, les Guinéens semblent plus préoccupés par la recherche de leur pain quotidien que par les bisbilles politiciennes. Par ailleurs, la répression sanglante de la manifestation du 28 septembre 2009, sous Moussa Dadis Camara, hante encore les esprits. Certes, sous Condé, la gendarmerie et l’armée sont moins violentes. Mais il faut craindre qu’à l’appel de leurs principaux responsables, notamment Cellou Dalein Diallo (plus de 40% des voix au premier tour de la présidentielle de 2010), les militants de l’opposition descendent massivement dans les rues et que des violences éclatent.

Pour l’heure, nous n’en sommes pas là. « Le 8 juillet, c’est dans quatre mois, le consensus peut triompher d’ici là », confie un proche de Condé. Comme toujours, il suffirait d’un minimum de bonne volonté de part et d’autre pour résoudre les conflits... avant qu'ils ne s'enveniment.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Pour la première fois testé sur l'Homme, un antiviral aux résultats mitigés pourrait, somme toute, être une piste thérapeutique contre le virus Ebola.[...]

Ebola : à Bruxelles, les pays touchés demandent un "plan Marshall" pour se relever

Alors que l'épidémie d'Ebola s'éternise en Afrique de l'Ouest, une conférence des acteurs de la lutte contre le virus s'est tenu ce mardi à Bruxelles. Les trois pays les plus touchés[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Guinée : un imam jugé pour violences sur un agent de la lutte contre Ebola

Les soignants d'Ebola sont de plus en plus victimes d’actes de violences commis par les populations en Guinée. Le procès d’un imam inculpé pour coups et blessures sur un agent s’ouvre ce[...]

Lettre ouverte à tous les Guinéens

Béa Diallo est élu au Parlement belge et échevin d'Ixelles. Oui, Depuis plusieurs années déjà, notre pays est confronté à un défi immense : il doit atteindre de[...]

Moi, Aïssatou, Guinéenne régularisée au Maroc, mais toujours en sursis

Aïssatou Barry est une migrante guinéenne qui a survécu à l'enfer du tristement célèbre camp de Gourougou, dans le nord du Maroc, qui abrite les migrants clandestins voulant rallier [...]

Sondage : votez pour le meilleur joueur de la CAN 2015 !

La CAN 2015 s'est achevée dimanche avec la victoire in extremis de la Côte d'Ivoire en finale face au Ghana (9-8 au t.a.b.). Quel joueur vous a le plus marqué depuis le début de la compétition, le[...]

Cellou Dalein Diallo : "L'opposition guinéenne n'a plus que la rue comme recours"

À l’approche de la présidentielle guinéenne – qui devrait se dérouler avant la fin de l’année – l’opposition durcit le ton et réclame plus de dialogue avec[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120309173343 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120309173343 from 172.16.0.100