Extension Factory Builder
06/03/2012 à 17:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ahoussou a été l'un des directeurs de campagne de Ouattara pendant l'entre-deux-tours en 2011. Ahoussou a été l'un des directeurs de campagne de Ouattara pendant l'entre-deux-tours en 2011. © Thierry Charlier/AFP

Le suspens diminue d'heure en heure en Côte d'Ivoire au sujet du nom du futur Premier ministre. Selon certaines sources sur place, c'est Jeannot Ahoussou Kouadio, ministre de la Justice sortant, qui devrait être nommé dans les prochains jours pour succéder à Guillaume Soro.

Après plusieurs semaines de tractations, la formation du nouveau gouvernement est imminente en Côte d’Ivoire. Les indices en sont patents : au début de mars, le président Alassane Ouattara a adressé une missive aux ministres pour leur enjoindre de rester dans le pays et de surseoir à tout déplacement. Et mardi 6 mars, il s’est rendu à la résidence d’Henri Konan Bédié, le président du PDCI, pour peaufiner l’ossature du prochain exécutif.

C'est désormais l’avocat Jeannot Ahoussou Kouadio, actuel ministre d’État, ministre de la Justice et proche d’Henri Konan Bédié, qui fait figure de grandissime favori pour succéder à Guillaume Soro, l’actuel Premier ministre. De bonne source, sa nomination devrait être annoncée dans les prochains jours, au lendemain de ses 61 ans.

« Bédié est d’accord pour Ahoussou, avec lequel il partage une très longue histoire depuis le coup d’État de 1999 », affirme un proche du président du PDCI. « Le 29 février, Ouattara a confirmé à Jean-Marc Simon, l’ancien ambassadeur de France, que ce serait lui », confirme un diplomate français en poste à Abidjan.

Ahoussou "frère de lumière"

Jeannot Ahoussou connaît bien le chef de l’État, dont il a été l’un des directeurs de campagne lors du second tour de la présidentielle, en novembre 2010. Avocat de formation, il a exercé de nombreuses années au barreau ivoirien avant de faire le grand plongeon dans le marigot politique. Il est également membre de la franc-maçonnerie et fréquente la Grande Loge unie de Côte d’Ivoire (Gluci) en qualité d'apprenti.

Outre celui de Ahoussou, trois autres noms circulaient à Abidjan pour la « Maison blanche » - comme on surnomme la primature en Côte d'Ivoire : le ministre de l’Économie Charles Koffi Diby, celui des Affaires étrangères Daniel Kablan Duncan, et l’Inspecteur d’État Emmanuel Gnamien N’Goran. De son côté, Guillaume Soro a déjà fait ses adieux à ses collaborateurs. Mercredi 7 mars, il assistera vraisemblablement à la dernière réunion hebdomadaire du Conseil des ministres au palais présidentiel.

Reste qu’un certain suspense demeure du côté du gouvernement. « Tous les ministres veulent rempiler. Des lobbyings intenses se font en coulisses, mais le président a déjà sa petite idée de la future équipe ministérielle », confie un proche du chef de l'État. Le deuxième gouvernement de l’ère Ouattara devrait être constitué de technocrates. On annonce le départ d’au moins une dizaine de ministres. Lesquels iront siéger au Parlement ou seront appelés à d’autres fonctions.

________

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son ouverture &agra[...]

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au[...]

Vidéo : Yaya Touré et Benzema dans la "dream team" de Zidane

Rédacteur en chef spécial de l'émission de Canal+ "L'Équipe de dimanche" du 14 décembre, Zinédine Zidane a dévoilé le nom des 11 joueurs et des remplaçants[...]

Côte d'Ivoire : le parti de Gbagbo appelle la CPI à renoncer à ses poursuites

Le parti de Laurent Gbagbo a appelé vendredi la Cour pénale internationale (CPI) à abandonner ses poursuites contre l'ex-président ivoirien, son épouse et son ancien ministre Charles Blé[...]

Justice et réconciliation en Côte d'Ivoire : le rapport très critique de la FIDH

Dans son dernier rapport, la FIDH reste très sévère à l’égard du régime ivoirien et juge largement incomplètes les actions menées pour solder les comptes de la crise[...]

Exclusif. Blaise Compaoré est de retour à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire

Parti du Maroc il y a quelques jours, l'ex-président burkinabè Blaise Compaoré a atterri vendredi matin à Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire.[...]

La Côte d'Ivoire refuse toujours de livrer Simone Gbagbo à la CPI

LA CPI a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, l'épouse de l'ancien président. Elle a aussi confirmé quatre charges de crimes contre l'humanité contre Charles[...]

La CPI confirme les charges de crimes contre l'humanité pesant sur Charles Blé Goudé

Le procès de Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) aura bien lieu. La chambre préliminaire de la Cour a confirmé jeudi quatre charges de crimes contre[...]

Côte d'Ivoire : la police empêche les pro-Gbagbo d'ouvrir leur congrès du FPI

Les forces de l'ordre étaient positionnées jeudi matin à Treichville pour empêcher les militants pro-Gbagbo de tenir un congrès du FPI reporté par décision judiciaire sur demande de[...]

Côte d'Ivoire : imbroglio autour de la tenue du congrès du FPI

Rebondissement au Front populaire ivoirien. Alors que Pascal Affi N'Guessan avait annoncé mardi que le congrès du parti, qui devait se tenir à partir de jeudi, était reporté, le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers