Extension Factory Builder
05/03/2012 à 13:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdoulaye Wade et Macky Sall : le choc du second tour de la présidentielle sénégalaise. Abdoulaye Wade et Macky Sall : le choc du second tour de la présidentielle sénégalaise. © AFP/Montage J.A.

Suite à un recours déposé par le président sénégalais sortant Abdoulaye Wade, le second tour de la présidentielle a été fixé au 25 mars, a annoncé la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce lundi. En ballotage contre son ancien Premier ministre Macky Sall, le chef de l’État conteste les résultats dans un département du sud du pays.

Rendez-vous est pris. Le second tour de la présidentielle sénégalaise aura lieu le 25 mars, a indiqué lundi matin la Commission électorale nationale autonome (Cena). Le second rendez-vous électoral ne peut avoir lieu que le troisième dimanche suivant la publication des résultats définitifs du premier tour. Il aurait pu avoir lieu le 18 mars, mais un recours a été déposé samedi 3 mars par le chef de l’État Abdoulaye Wade auprès du Conseil constitutionnel.

Mis en ballotage à l’issue du premier tour par son rival et ancien Premier ministre Macky Sall, le président sénégalais conteste les résultats du vote dans des bureaux du département de Bignona, dans le sud du pays. À partir de samedi, le Conseil constitutionnel a donc cinq jours (jusqu'à jeudi), pour examiner le recours du camp présidentiel et publier les résultats définitifs, le troisième dimanche après cette date se situant bien le 25 mars.

Pas de bouleversement des résultats

La Cena a décidé de statuer avant la décision du Conseil constitutionnel, estimant que celle-ci ne changerait pas fondamentalement les résultats du scrutin et l'affiche du second tour.

À 85 ans, Abdoulaye Wade est au pouvoir depuis 12 ans. Il est arrivé en tête du premier tour avec 34,8% des suffrages exprimés, le 26 février. Macky Sall a pour sa part récolté 26,5% des voix, selon les résultats officiels provisoires. Pour reprendre la campagne électorale, les deux rivaux devront cependant attendre la publication des résultats définitifs du premier tour.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

L'Afrique a-t-elle l'alimentation la plus saine du monde ?

Selon une étude de l'université de Cambridge, qui casse les clichés sur l'Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Sénégal : Suneor va céder son activité trituration au français Avril

Exclusif : Selon les informations de Jeune Afrique, Advens, actionnaire majoritaire de l'huilier sénégalais Suneor, et le Groupe Avril (ex Sofiproteol) ont signé le 13 février dernier un protocole[...]

Sénégal : l'affaire Wade

Le procès Karim Wade, véritable marathon judiciaire entamé le 31 juillet 2014 à Dakar, s'est achevé ce 19 janvier. Jugement attendu le 23 mars. L'enjeu est[...]

Sénégal : Macky Sall fait les yeux doux à la Casamance

Le président sénégalais a entamé jeudi une tournée d'une semaine en Casamance. Annonces en faveur du tourisme local, développement de son assise politique dans la région,[...]

Sénégal : quand Bibo Bourgi, principal complice présumé de Karim Wade, fait le procès de la CREI

Au dernier jour du procès de Karim Wade, dont le jugement sera rendu le 23 mars, l'homme d'affaires Bibo Bourgi a plaidé sa relaxe seul, sans ses avocats, s'efforçant de déconstruire la théorie[...]

Sénégal : ce que risquent Karim Wade et ses complices présumés

Le procureur spécial de la CREI, Cheikh Tidiane Mara, a fait connaître le 17 février ses réquisitions contre les neuf prévenus soupçonnés d'être des complices de Karim Wade[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120305124436 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120305124436 from 172.16.0.100