Extension Factory Builder
02/03/2012 à 09:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Chirac a porté plainte dès le 8 novembre. Jacques Chirac a porté plainte dès le 8 novembre. © AFP

L’ancien président français Jacques Chirac a porté plainte contre l'intermédiaire de l'ombre de l’Élysée, Robert Bourgi, au mois de novembre, a-t-on appris jeudi 1er mars. L’avocat avait accusé Jacques Chirac, dans les colonnes d’un journal français également visé par la plainte, d’avoir perçu des fonds occultes de la part de plusieurs dirigeants africains.

Jacques Chirac est finalement le seul à être allé au bout de ses déclarations. Le 8 décembre dernier, l’ancien président français a porté plainte pour diffamation contre l’avocat et ex-conseiller de l’Élysée Robert Bourgi, qui avait accusé plusieurs personnalités françaises d’avoir reçu des fonds occultes de la part de dirigeants africains, a-t-on appris jeudi 1er mars.

L’histoire des « mallettes » révélée par Robert Bourgi dans une interview parue au Journal du dimanche (JDD) avait fait grand bruit en septembre 2011. Dès le 11 septembre, l’avocat de l’ex-président français, Me Jean Veil, avait annoncé vouloir porter plainte.

« La plainte a bien été déposée, comme je l'avais annoncé », a déclaré Me Veil jeudi.

Une information confirmée par des responsables du JDD, contre lequel Jacques Chirac a également porté plainte. « C'est une plainte déposée contre Robert Bourgi et le Journal du dimanche, avec constitution de partie civile », a expliqué Bruno Jeudy, le rédacteur en chef du JDD. « À notre connaissance, c'est la première fois que Chirac porte plainte (contre un journal) » depuis 1995, a-t-il ajouté.

Somme "incalculable"

Lorsqu’une plainte en diffamation est déposée, le rôle du juge, Sylvia Zimmermann dans cette affaire, est tout d’abord de vérifier que les propos ont bien été tenus, le débat sur le caractère diffamatoire ayant lieu à l'audience.

Robert Bourgi avait, lors de son interview, décrit avec de nombreux détails, comment les responsables politiques africains avaient remis entre 1997 et 2005 « plusieurs dizaines de millions de francs » au président français de l’époque et à Dominique de Villepin ( sucessivement, pendant ladite période, secrétaire général de l'Élysée, ministre des Affaires étrangères, de l'Intérieur et Premier ministre ).

Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Paris à la suite des déclarations de Robert Bourgi dans le JDD en septembre 2011 pour vérifier l’exactitude des faits dénoncés, mais l’affaire avait été classée sans suite au mois de novembre.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu avant le huis-clos des chefs d'État, dimanche. Objectif : arriver à dégager un consensus sur une candidature africaine à la succession[...]

DVD 

Documentaire : "I Am Ali", l'album de famille

Quarante ans après le combat opposant le boxeur à Foreman, à Kinshasa, un documentaire intimiste brosse un portrait sensible de l'homme qu'il fut, vu par les siens.[...]

Sénégal : sommet de l'OIF à Dakar, tout se passe à Diamniadio

Diamniadio, un pôle urbain ultramoderne et écologique, accueille le sommet de la Francophonie les 29 et 30 novembre. Une bouffée d'air frais, en périphérie d'une capitale [...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire ![...]

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé diffusé jeudi, le président français, François Hollande, a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Présentation[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces