Extension Factory Builder
28/02/2012 à 09:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba (CD) à Libreville le 7 décembre 2011. L'ancien Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba (CD) à Libreville le 7 décembre 2011. © AFP

Raymond Ndong Sima a été nommé Premier ministre du Gabon lundi 27 février, à la suite de la proclamation des résultats des législatives et de la démission de son prédécesseur Paul Biyoghe Mba. S'il appartient à l'ethnie Fang (majoritaire), c'est la première fois que le poste est attribué à un homme qui n'est pas originaire de l'estuaire (région de Libreville).

« Son Excellence Ali Bongo Ondimba a procédé, aujourd'hui 27 février 2012, par décret, à la nomination de Monsieur Raymond Ndong Sima au poste de Premier ministre, Chef du Gouvernement ». L’annonce faite par de la secrétaire général de la présidence gabonaise, Laure-Olga Gondjout, a créé la surprise. C’est la première fois de l’histoire du Gabon, qu’un chef de gouvernement n’est pas issu de l’ethnie Fang de l'estuaire (la région de Libreville).

Raymond Ndong Sima remplace donc Paul Biyoghe Mba, suite aux résultats des élections législatives du 17 décembre, comme le prévoit la constitution. Originaire d'Oyem dans la région du Woleu Ntem (dans le nord du pays), terre natale d’André Mba Obame l'un des principaux opposants à Ali Bongo Ondimba, Raymond Ndong Sima, 56 ans, était jusqu’à présent ministre de l’Agriculture.

Quant à son prédécesseur, il avait été nommé Premier ministre par la présidente intérimaire du Gabon Rose Francine Rogombe, présidente du Sénat, quelques semaines après la mort du président Omar Bongo, après 41 ans au pouvoir, en juin 2009. Paul Biyoghe Mba avait ensuite été reconduit par le président Ali Bongo Ondimba en octobre 2009, après son élection.

"Vibrant hommage à Paul Biyoghe Mba"

En janvier 2011, le gouvernement avait été profondément remanié sur l'impulsion du chef de l'État qui souhaitait donner un « nouvel élan et une nouvelle dynamique à son action », selon les mots de Laure-Olga Gondjout. Pour autant, beaucoup pensaient que Paul Biyoghe Mba serait reconduit. Il avait dû, conformément à la Constitution, donner sa démission le 13 février, suite à la proclamation des résultats du scrutin législatif qui a offert au Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) une écrasante majorité de sièges.

« Le Président de la République tient à rendre un vibrant hommage à M. Paul Biyoghe Mba, qui aura servi avec fidélité et abnégation dans ses fonctions de Premier Ministre de juillet 2009 à février 2012 » a annoncé Laure-Olga Gondjout.

« Je pense en toute honnêteté que ce programme de l'émergence est en train d'être mis en oeuvre de manière profonde, de manière positive, comme le souhaite le chef de l'État (pour que) à l'horizon 2025 notre pays soit un pays émergent » avait pour sa part déclaré l’ancien Premier ministre, soulignant que « On ne peut pas tout faire en un jour, on ne peut faire en un jour ce qui a été conçu pour être réalisé en 7 ans » (soit la durée du mandat présidentiel d'Ali Bongo Ondimba).

Quant à la composition du nouveau gouvernement, il devrait être annoncé « dans les prochains jours », selon la secrétaire générale de la présidence.

(Avec AFP)


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

Gabon - Présidentielle 2016 : la pêche est ouverte !

À l'approche de la présidentielle de 2016, entre démissions fracassantes et ralliements enthousiastes, le parti au pouvoir et l'opposition rassemblent leurs camps. Un article publié dans J.[...]

Braconnage en Afrique : Bring back our elephants !

Malgré les arrestations, le braconnage menace l'espèce. En Asie et au Moyen-Orient, l'ivoire vaut de l'or. Du Darfour au Congo, il finance les groupes armés.[...]

Gabon : Port-Gentil retrouve la pêche

 Dans le cadre de la diversification de l'économie, le gouvernement a décidé en 2012 de reprendre en main le secteur de la pêche hauturière. Objectif ? Développer une véritable[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal[...]

Gabon : bientôt une plainte contre Ping ?

Les propos tenus par Jean Ping fin juillet sur France 24 ne sont pas passés à Libreville.[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Mascarades africaines : Daniel Henriot, cet étonnant voyageur

Guide de chasse, Daniel Henriot a bourlingué à travers le continent durant plus d'un demi-siècle.[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Corruption au Gabon : la fin de l'impunité ?

La justice gabonaise s'est saisie du rapport d'audit sur les régies finacières dévoilé le 17 juillet dernier. Et c'est la gendarmerie qui enquête.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex