Extension Factory Builder
17/02/2012 à 13:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le sélectionneur du Sénégal, Amara Traoré, a été limogé. Le sélectionneur du Sénégal, Amara Traoré, a été limogé. © AFP

La CAN 2012 désormais achevée, l’Afrique est tournée vers les qualifications de l’édition 2013 et la Coupe du Monde 2014. Si certains sélectionneurs vont poursuivre l’aventure, pour d’autres, comme Gerets, Zahoui ou Stevanovic, l’avenir très incertain.

Comme Renard, ils restent en poste

Hervé Renard, le sélectionneur de la Zambie championne d’Afrique le 12 février dernier à Libreville, l’a assuré lors d’une interview accordée à Jeune Afrique : malgré l’intérêt du Sénégal et d’un club saoudien, le technicien français, sous contrat avec la fédération zambienne jusqu’à décembre prochain, va rester en poste : « J’ai une mission à poursuivre en Zambie. » Il pourrait même prolonger son contrat de deux ou trois ans, avec sans doute une revalorisation salariale à la clé. Sami Trabelsi (Tunisie), Mohamed Mazda (Soudan) et le Brésilien Gilson Paulo, qui a prolongé d’un an sous contrat avec la Guinée équatoriale lors de la CAN, restent également en poste.

Comme Giresse, ils devraient rester

Ce devrait être le cas de Stanley Tshosane (Botswana), Lito Vidigal (Angola), Haruna Doula (Niger) et Michel Dussuyer (Guinée), en fin de contrat le 29 février prochain, mais qui devrait profiter de son séjour à Conakry la semaine prochaine pour signer un nouveau bail. Le Brésilien Marcos Paqueta (Libye), sous contrat jusqu’en 2014, devrait également poursuivre sa mission, même si les changements intervenus à la tête de la Fédération libyenne font planer un (léger) doute. Quant à Alain Giresse (Mali), en fin de contrat en mai prochain, il devrait rencontrer ses dirigeants début mars à Bamako. « J’ai eu quelques approches, c’est vrai, mais il est tout à fait envisageable que je prolonge avec le Mali. » Kola Cissé, son président, a laissé entendre qu’il y était favorable.

Comme Gerets, ils sont menacés

Eric Gerets (Maroc), fragilisé par l’élimination des Lions de l’Atlas au premier tour de la CAN, a subi les violentes critiques de la presse et de l’opinion publique. Désormais, c’est une partie de la classe politique qui s’en mêle et fustige son salaire, estimé à 180 000 € par mois. Au Gabon, Gernot Rohr est en conflit avec certains joueurs de la sélection dont Daniel Cousin, ainsi qu’avec des responsables de la fédération, et pourrait ne pas voir son contrat, qui s’achève à la fin du mois, être reconduit. Malgré son statut de finaliste, François Zahoui (Côte d’Ivoire) est lui aussi menacé, au même titre que Goran Stevanovic (Ghana) et Paulo Duarte (Burkina Faso).

Comme Traoré, ils sont sur le marché

Amara Traoré (Sénégal), qui avait pourtant prolongé son contrat de deux ans en décembre dernier, n’a pas survécu à l’élimination des Lions de la Terenga au premier tour de la CAN. Son successeur, qui ne sera pas Hervé Renard, viendra sans doute d’Europe. Bruno Metsu, l’ex-sélectionneur du Sénégal (2000-2002), actuellement à Al-Gharrafa (Qatar), s’est dit intéressé par le poste. La fédération sénégalaise (FSF) a reçu de nombreuses candidatures, dont celles de l’Allemand Otto Pfister (ex Cameroun, Togo et Sénégal), et actuellement sélectionneur de Trinidad-et-Tobago ou du belge Paul Put (ex Gambie). Mais la FSF ne devrait pas donner suite.

______

La Mauritanie recrute

Dans l’objectif de redynamiser ses équipes nationales, la Fédération mauritanienne de Football sollicite et incite tous les joueurs de nationalité mauritanienne évoluant dans des clubs hors du pays de bien vouloir transmettre leurs coordonnées téléphoniques ou mails à coach@ffrim.org. Ainsi, après étude de leur dossier, le nouveau sélectionneur national Patrice NEVEU prendra directement contact avec les joueurs de haut niveau motivés pour relever les challenges sportifs à venir.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Brésil : Rousseff dans le piège Petrobras

Brésil : Rousseff dans le piège Petrobras

À six mois de la présidentielle, la sortante est engluée dans une sombre histoire de rachat d'une raffinerie au Texas en 2006. Elle est en baisse dans les sondages mais devrait quand même ê[...]

Chine : bébés en boîte

En Chine, où n'existent ni protection sociale ni accouchement sous X, des structures d'accueil pour enfants abandonnés - et souvent handicapés - sont mises en place.[...]

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces