Extension Factory Builder
16/02/2012 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les chefs d'États des pays d'Afrique de l'Ouest se réunissent à Abuja. Les chefs d'États des pays d'Afrique de l'Ouest se réunissent à Abuja. © Pius Utomi Ekpei/AFP

Le président ivoirien Alassane Ouattara devrait succéder au nigérian Goodluck Jonathan à la présidence de la Cedeao, lors du sommet de l’institution qui s’est ouvert jeudi 16 février à Abuja. L'insécurité dans le Sahel, et la piraterie dans le Golfe de Guinée doivent également être abordés.

Le sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) s’est ouvert jeudi 16 février à Abuja. L'insécurité dans le Sahel, la piraterie dans le Golfe de Guinée, et l’élection des nouveaux dirigeants de l'institution après plus de deux ans de suspens, sont à l’ordre du jour.

Le président de l’organisation et celui de la Commission doivent être nommés. Comme l'a révélé Jeune Afrique, deux noms reviennent en boucle dans les cercles diplomatiques ouest-africains. Le président ivoirien Alassane Ouattara devrait ainsi succéder au nigérian Goodluck Jonathan à la présidence de l'institution, une information confirmée mercredi par une source gouvernementale à Abidjan.

Pour le président de la Commission « cela se jouera entre le Bénin et le Burkina Faso », a indiqué le porte-parole. Et selon des sources concordantes, c’est l'ancien Premier ministre Burkinabè Kadré Désiré Ouédraogo qui devrait hériter du poste et succéder au ghanéen Victor Gbeho, jusque là président intérimaire. Le Bénin aurait quant à lui obtenu l’assurance de récupérer le poste à la fin du mandat de Ouédraogo. Le prochain président de la Cedeao sera élu pour une durée d'un an renouvelable, tandis que celui de la Commission bénéficie d’un mandat de quatre ans.

Contexte sécuritaire inquiétant

Le sommet intervient dans un contexte sécuritaire inquiétant, marqué par la menace de la branche maghrébine d'Al Qaïda (Aqmi) et d'autres groupes criminels, l'afflux d'armes issues du conflit libyen, et l’offensive de la rébellion touarègue dans le nord-Mali. Les récentes violences au Mali ont ainsi provoqué l'exode de milliers de réfugiés à l'intérieur du pays mais aussi vers d'autre États comme le Niger et le Burkina Faso, membres de la Cedeao, et la Mauritanie, qui n'en fait pas partie.

Les participants au sommet doivent aussi se pencher sur « la piraterie dans le Golfe de Guinée », en hausse, ainsi que sur la question de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la défense et de la sécurité en Guinée Bissau, a indiqué un porte-parole de la Cedeao, Sunny Ugoh.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Côte d'Ivoire : présidentielle 2015, les lièvres et la tortue

Alors que la présidentielle de 2015 se dessine, les grands leaders politiques s'apprêtent à se lancer dans la course. Alassane Ouattara, déjà candidat, préfère, lui, rester[...]

Coup d'État au Lesotho : le Premier ministre en exil demande à la SADC d'envoyer des troupes

Le ministre de la Fonction publique du Lesotho, Motloheloa Phooko, a affirmé lundi être le Premier ministre en exercice. L'actuel chef du gouvernement Thomas Thabane, réfugié en Afrique du sud à[...]

Ebola - François Lounceny Fall : "Nous en appelons à plus de solidarité de la part des pays-frères africains"

Alors que l'Afrique de l'Ouest est frappée par une épidémie d'Ebola sans précédent, le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Lounceny Fall, a fait le[...]

Niger : pourquoi Hama Amadou a pris la fuite pour la France

Le président de l’Assemblée nationale et principal opposant du Niger, Hama Amadou, a fui son pays le 27 août après avoir été soupçonné de complicité de[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Guinée équatoriale : Obiang Nguema appelle l'opposition au "dialogue national"

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema a appelé toutes les composantes politiques du pays, y compris l'opposition en exil, à participer à un "dialogue national" en[...]

Côte d'Ivoire : le FPI se déchire au sujet de la commission électorale

Le parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d'organiser la cruciale présidentielle de 2015. Pour les[...]

Boko Haram sème la terreur dans les villes conquises dans le nord du Nigeria

Les insurgés islamistes de Boko Haram poursuivent leur campagne de terreur dans les villes récemment conquises dans le nord du Nigeria. Massacres et tueries sont légion dans une région où[...]

Nigeria : Abubakar Shekau, le calife fou de Boko Haram

Qui est vraiment Abubakar Shekau, chef de la secte nigériane Boko Haram ? "Jeune Afrique" dresse le portrait de l'un des jihadistes les plus recherchés d'Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex