Extension Factory Builder
16/02/2012 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les chefs d'États des pays d'Afrique de l'Ouest se réunissent à Abuja. Les chefs d'États des pays d'Afrique de l'Ouest se réunissent à Abuja. © Pius Utomi Ekpei/AFP

Le président ivoirien Alassane Ouattara devrait succéder au nigérian Goodluck Jonathan à la présidence de la Cedeao, lors du sommet de l’institution qui s’est ouvert jeudi 16 février à Abuja. L'insécurité dans le Sahel, et la piraterie dans le Golfe de Guinée doivent également être abordés.

Le sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) s’est ouvert jeudi 16 février à Abuja. L'insécurité dans le Sahel, la piraterie dans le Golfe de Guinée, et l’élection des nouveaux dirigeants de l'institution après plus de deux ans de suspens, sont à l’ordre du jour.

Le président de l’organisation et celui de la Commission doivent être nommés. Comme l'a révélé Jeune Afrique, deux noms reviennent en boucle dans les cercles diplomatiques ouest-africains. Le président ivoirien Alassane Ouattara devrait ainsi succéder au nigérian Goodluck Jonathan à la présidence de l'institution, une information confirmée mercredi par une source gouvernementale à Abidjan.

Pour le président de la Commission « cela se jouera entre le Bénin et le Burkina Faso », a indiqué le porte-parole. Et selon des sources concordantes, c’est l'ancien Premier ministre Burkinabè Kadré Désiré Ouédraogo qui devrait hériter du poste et succéder au ghanéen Victor Gbeho, jusque là président intérimaire. Le Bénin aurait quant à lui obtenu l’assurance de récupérer le poste à la fin du mandat de Ouédraogo. Le prochain président de la Cedeao sera élu pour une durée d'un an renouvelable, tandis que celui de la Commission bénéficie d’un mandat de quatre ans.

Contexte sécuritaire inquiétant

Le sommet intervient dans un contexte sécuritaire inquiétant, marqué par la menace de la branche maghrébine d'Al Qaïda (Aqmi) et d'autres groupes criminels, l'afflux d'armes issues du conflit libyen, et l’offensive de la rébellion touarègue dans le nord-Mali. Les récentes violences au Mali ont ainsi provoqué l'exode de milliers de réfugiés à l'intérieur du pays mais aussi vers d'autre États comme le Niger et le Burkina Faso, membres de la Cedeao, et la Mauritanie, qui n'en fait pas partie.

Les participants au sommet doivent aussi se pencher sur « la piraterie dans le Golfe de Guinée », en hausse, ainsi que sur la question de la mise en œuvre de la réforme du secteur de la défense et de la sécurité en Guinée Bissau, a indiqué un porte-parole de la Cedeao, Sunny Ugoh.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Soudan du Sud : plus de 100 morts au cours d'un raid pour du bétail

Plus de 100 personnes ont été tuées lors d'un raid pour du bétail et sa répression par les forces de l'ordre dans le nord du Soudan du Sud, a déclaré samedi le ministre régio[...]

Guinée : 109 cas confirmés de fièvre Ebola, 61 décès

La Guinée, en proie à une épidémie de fièvre hémorragique, a enregistré depuis janvier "109 cas confirmés dont 61 décès" dus au virus Ebola, selon[...]

Nigeria : Boko Haram revendique le sanglant attentat d'Abuja

Le groupe islamiste armé Boko Haram a revendiqué l'attentat à la bombe qui a fait au moins 75 morts lundi dernier à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, dans un enregistrement[...]

Centrafrique : un prêtre assassiné dans le Nord

Un prêtre centrafricain a été tué vendredi dans la région de Paoua, dans le nord de la Centrafrique, par des hommes armés assimilés aux peuls et à l'ex-rébellion[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité demande à Djouba de protéger les bases de l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a exigé vendredi du gouvernement sud-soudanais des "mesures immédiates pour assurer la sécurité de tous les civils et de toutes les bases de[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

RDC - AS Vita Club : Firmin Mubele Ndombe, une ambition européenne

À tout juste 20 ans, Firmin Mubele Ndombe, l’attaquant de l’AS Vita Club, fait déjà pas mal parler de lui. Le joueur du club le plus populaire de RD Congo pourrait même s’expatrier[...]

Lycéennes enlevées au Nigeria : les recherches s'intensifient dans le Nord-Est

Le gouverneur de l'État de Borno a offert 50 millions de nairas (215 000 euros) à quiconque donnerait des informations permettant la libération des 129 lycéennes enlevées lundi soir par le[...]

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

6 avril 1994-6 avril 2014 : alors que la communauté internationale peine encore à examiner ses propres responsabilités dans le génocide des Tutsis, les Rwandais s'efforcent de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers