Extension Factory Builder
16/02/2012 à 17:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Ghanéens Gyan et Ayew lors de la CAN 2012. Les Ghanéens Gyan et Ayew lors de la CAN 2012. © AFP

Connaissez-vous le montant de la prime versée à l'équipe de Zambie, sacrée championne d'Afrique le 12 février ? Et la quantité de préservatifs distribués pendant la compétition ? Le nombre de buts marqués par les meilleurs joueurs ? Ou encore le coût total de l'événement pour le pays organisateur, le Gabon ? Jeune Afrique vous livre les chiffres clés de la CAN 2012, entre bonnes nouvelles, promesses tenues et mauvaises surprises.

0 Il n'y aura eu aucun but marqué en finale lors de Zambie-Côte d’Ivoire. Pour la cinquième fois, une finale s’achève sur un score vierge après 1986, 1992, 2002 et 2006. Zéro, c’est aussi le nombre de but encaissé par les Ivoiriens durant tout le tournoi. Ce qui ne leur a pas suffi pour soulever le trophée.

1 Comme le nombre de sacres pour la Zambie qui remporte sa première CAN. C'est également la première participation pour le Botswana, la Guinée équatoriale et le Niger.

2 Seules deux équipes d’Afrique australe ont remporté la CAN. La Zambie donc et l’Afrique du Sud, vainqueur en 1996.

3 Impossible de les départager. Ils sont sept buteurs à finir avec trois réalisations au compteur : Pierre-Emerick Aubameyang, Cheikh Diabaté, Didier Drogba, Manucho, Christopher Katongo, Houcine Kharja et Emmanuel Mayuka.

8 Huit fois dans cette compétition, l'arbitre a vu rouge, dont trois fois suite à une faute des Ghanéens. Un joueur a donc été exclu tous les quatre matches.

22 C’est le nombre de champions d'Afrique. Clifford Mulenga ayant été exclu du groupe zambien en pleine compétition pour indiscipline, il ne fait pas partie de la liste.

54 Avec le Soudan du Sud, dont l’adhésion a été validée durant la CAN 2012, la Confédération africaine de football compte désormais 54 associations affiliées.

76 Les filets ont tremblé à 76 reprises. La moyenne de buts par match (2,37) est inférieure à celle de 2010 (2,45) et très éloignée de celle de 2008 (3,1).

132 Le nombre de spectateurs présents lors de Burkina Faso-Soudan à Bata, dans un stade de 35 000 places. C’est l’une des plus petites affluences de cette CAN 2012.

368 Ou plutôt 366. On parle ici des joueurs engagés dans le tournoi. Le Zambien Clifford Mulenga et le Tunisien Adel Chedli ont été exclus avant la fin de la compétition.

50 000 Comme l'estimation du nombre d'emplois directs et indirects créés pour la CAN 2012.

488 000 Dans la cadre de la campagne « Une CAN sans Sida », 488 000 préservatifs ont été distribués.

1 500 000 . C’est la prime, en dollars, versée à la Zambie, vainqueur de l'édition 2012. Une somme équivalente aux 1,5 millions perçus par l’Espérance Tunis, championne d’Afrique des clubs.

10 000 000 La Confédération africaine de football a reversé 10 millions de dollars aux seize équipes participant à la CAN 2012. C'est aussi la somme réclamée par Al Jazeera Sport, détentrice des droits de retransmission de la CAN 2012 dans le monde arabe, pour la diffusion de dix rencontres seulement.

35 000 000 Trente-cinq millions de dollars où le revenu net généré par la CAN 2012 pour la Confédération africaine de football, selon la CAF.

400 000 000 000 C’est ce qu’aura coûté la Coupe d’Afrique au Gabon en 2012. Quatre cents milliards de Francs CFA, soit environ 600 millions d’euros, qui ont été investis en majeure partie dans le développement des infrastructures : aéroports, routes, hôtels, stades…
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

Corruption à la Fifa : Blatter soutenu par la CAF, Platini demande sa démission

La Confédération africaine de football (CAF) a maintenu jeudi son soutien à Sepp Blatter, qui brigue un cinquième mandat à la présidence de la Fifa. Mais de nombreuses personnalités[...]

Élection à la présidence de la BAD : les candidats du Cap-Vert, du Nigeria et du Tchad dans le trio final

Après cinq tours de vote, Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, reste en tête. Le Tchadien Bédoumra Kordjé s'est emparé du deuxième rang, devant la Capverdienne Crisitina Duarte.[...]

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Élection du président de la BAD : Akinwumi Adesina, le candidat nigérian, en tête au premier tour

Le Nigérian Akinwumi Adesina a obtenu près de 26% des voix, devançant la Cap-Verdienne Cristina Duarte, qui décroche 24,5% des voix grâce au soutien massif des électeurs non-continentaux.[...]

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi le Nigérian Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers